Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Différences entre les versions de « Éric Zemmour »

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
(Page créée avec « {{Infobox individu | identité = Éric Zemmour | type = Polémiste | dates = | image = Fichier:Éric Ze… »)
 
Balises : Modification sur mobile avancée Modification par le web mobile Modification par mobile
(6 versions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 10 : Ligne 10 :
| Librairal      =  
| Librairal      =  
}}
}}
'''Éric Zemmour''', né le 31 août [[1958]] à Montreuil (Seine-Saint-Denis), est un polémiste et personnalité publique français.
'''Éric Zemmour''', né le 31 août [[1958]] à Montreuil (Seine-Saint-Denis), est un polémiste et une personnalité publique français.


== Biographie ==
== Biographie ==
Il naît dans une famille juive modeste, originaire d'Algérie. Diplômé de Sciences Po à Paris, il commence sa carrière comme journaliste, avant de travailler au ''Figaro'' ou au ''Figaro Magazine'' pendant de longues années. Sa présence médiatique sur I-Télé ou France 2 dans les années 2000 lui assure une notoriété nationale, qui grandit avec des passages récurrents sur Paris Première, RTL ou, depuis 2019, sur CNews.
Il naît dans une famille juive modeste, originaire d'Algérie. Diplômé de Sciences Po à Paris, il commence sa carrière comme journaliste, avant de travailler au ''Figaro'' ou au ''Figaro Magazine'' pendant de longues années. Sa présence médiatique sur I-Télé ou France 2 dans les années 2000 lui assure une notoriété nationale, qui grandit avec des passages récurrents sur Paris Première, RTL ou, depuis 2019, sur CNews.


Il a publie de nombreux ouvrages aux ventes élevées et causant régulièrement la polémique.
Il a publié de nombreux ouvrages aux ventes élevées et causant régulièrement des polémiques.


En 2021, il masque de moins en moins son intention d'être candidat à la présidence de la République pour 2022. A partir de septembre 2021, dans un « coup de pouce ambigu », le CSA le considère ''de facto'' comme candidat et demande que son temps de parole soit décompté, aboutissant à son départ de CNews<ref>[https://www.contrepoints.org/2021/09/15/405691-zemmour-evince-de-cnews-le-coup-de-pouce-ambigu-du-csa Zemmour évincé de CNews : le coup de pouce ambigu du CSA]</ref>.
En 2021, il masque de moins en moins son intention d'être candidat à la présidence de la République pour 2022. À partir de septembre 2021, dans un « coup de pouce ambigu », le CSA le considère ''de facto'' comme candidat et demande que son temps de parole soit décompté, aboutissant à son départ de CNews<ref>[https://www.contrepoints.org/2021/09/15/405691-zemmour-evince-de-cnews-le-coup-de-pouce-ambigu-du-csa Zemmour évincé de CNews : le coup de pouce ambigu du CSA]</ref>.


== Idées ==
== Idées ==
Sur le plan sociétal, Zemmour s'inscrit dans le champ du [[conservatisme]] voir de la [[réaction]]. Son principal combat est celui contre l'[[immigration]] et  « la survie de la France face à l’invasion migratoire et l’invasion islamiste ». Il a été régulièrement poursuivi en justice pour certaines de ses déclarations. En 2011, il est condamné pour provocation à la discrimination raciale en 2011. En 2018, Éric Zemmour est ainsi condamné en appel pour des propos jugés [[islam|islamophobes]] tenus en 2016 : il avait parlé d'une « invasion », d'une « lutte pour islamiser un territoire », « un jihad ». Nonobstant ses idées qui le rangent parmi les tenants de la [[société fermée]], les [[libéralisme|libéraux]] condamnent la judiciarisation de ses opinions comme de toute opinion, défendant fermement la [[liberté d'expression]].
Sur le plan sociétal, Zemmour s'inscrit dans le champ du [[conservatisme]] voire de la [[réaction]]. Son principal combat est celui contre l'[[immigration]] et  « la survie de la France face à l’invasion migratoire et l’invasion islamiste ». Il a été régulièrement poursuivi en justice pour certaines de ses déclarations. En 2011, il est condamné pour provocation à la discrimination raciale. En 2018, il est ainsi condamné en appel pour des propos jugés [[islam|islamophobes]] tenus en 2016 : il avait parlé d'une « invasion », d'une « lutte pour islamiser un territoire », « un jihad ». Nonobstant ses idées qui le rangent parmi les tenants de la [[société fermée]], les [[libéralisme|libéraux]] condamnent la judiciarisation de ses opinions comme de toute opinion, défendant fermement la [[liberté d'expression]].


Sur le plan social, il s'inscrit dans la défense du « [[Modèle social|modèle social français]] » : « Je sais très bien que ce modèle social, il est légitime. Vous y tenez et j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux ». Il s'est montré très hésitant sur le [[pass sanitaire]], le soutenant avant de virer casaque.
Sur le plan social, il s'inscrit dans la défense du « [[Modèle social|modèle social français]] » : « Je sais très bien que ce modèle social, il est légitime. Vous y tenez et j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux »<ref>[https://www.facebook.com/watch/?v=246461200756496 Conférence d'Eric Zemmour à Lille le 2 octobre 2021]</ref>. Il s'est montré très hésitant sur le [[pass sanitaire]], le soutenant avant de changer d'opinion.


Sur le plan économique, il semble s'inspirer du très étatique [[colbertisme]] avec une dose de poujadisme (moins d'[[impôt]], moins de [[réglementation]]) qui rejoint le [[libéralisme économique]] par endroits. Le financier [[Charles Gave]] qui l'avait un temps soutenu financièrement, s'en est éloigné en novembre 2021, « se mettant en retrait », constatant selon sa fille l'incapacité à influer sur sa politique économique. Un constat partagé par de nombreux entrepreneurs, à qui Zemmour « parle d’histoire, de Colbert, d’immigration… Mais pas d’[[entreprise]] »<ref>[https://www.lepoint.fr/politique/devant-les-entrepreneurs-eric-zemmour-plaide-pour-plus-d-etat-18-11-2021-2452746_20.php Devant les entrepreneurs, Éric Zemmour plaide pour plus d’État], Géraldine Woessner, ''Le Point''</ref>. L'essayiste Alexis Karklins-Marchay souligne pour sa part dans ''Les Echos'' que Zemmour est un ''« antilibéral qui feint de l'ignorer »''<ref>[https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-zemmour-cet-antiliberal-qui-feint-de-lignorer-1360068 Opinion | Zemmour, cet antilibéral qui feint de l'ignorer], ''Les Echos''</ref>.
Sur le plan économique, il semble s'inspirer du très étatique [[colbertisme]] avec une dose de poujadisme (moins d'[[impôt]], moins de [[réglementation]]) qui rejoint le [[libéralisme économique]] par endroits. Le financier [[Charles Gave]] qui l'avait un temps soutenu financièrement, s'en est éloigné en novembre 2021, « se mettant en retrait », sa fille constatant l'incapacité à influer sur sa politique économique. Un constat partagé par de nombreux entrepreneurs, à qui Zemmour « parle d’histoire, de Colbert, d’immigration… Mais pas d’[[entreprise]] »<ref>[https://www.lepoint.fr/politique/devant-les-entrepreneurs-eric-zemmour-plaide-pour-plus-d-etat-18-11-2021-2452746_20.php Devant les entrepreneurs, Éric Zemmour plaide pour plus d’État], Géraldine Woessner, ''Le Point''</ref>. L'essayiste Alexis Karklins-Marchay souligne pour sa part dans ''Les Échos'' que Zemmour est un ''« antilibéral qui feint de l'ignorer »''<ref>[https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-zemmour-cet-antiliberal-qui-feint-de-lignorer-1360068 Opinion | Zemmour, cet antilibéral qui feint de l'ignorer], ''Les Échos''</ref>.


== Notes et références ==
== Notes et références ==
Ligne 53 : Ligne 53 :


== Liens externes ==
== Liens externes ==
* {{fr}}[https://www.contrepoints.org/2021/11/19/414299-zemmour-candidat-liberal-laissez-moi-rire Zemmour, candidat libéral ?, laissez-moi rire !], Nathalie MP sur ''[[Contrepoints]]''
* {{fr}}[https://www.contrepoints.org/2021/11/19/414299-zemmour-candidat-liberal-laissez-moi-rire Zemmour, candidat libéral ?, laissez-moi rire !], Nathalie MP Meyer sur ''[[Contrepoints]]''
* {{fr}}[https://www.contrepoints.org/2021/10/04/407478-zemmour-girondin-ou-jacobin Zemmour, girondin ou jacobin ?], [[Jacques Garello]]


{{Portail actualités}}
{{Portail actualités}}
Ligne 61 : Ligne 62 :
[[Catégorie:Journalistes]]
[[Catégorie:Journalistes]]
[[Catégorie:Essayistes]]
[[Catégorie:Essayistes]]
[[Catégorie:Personnalités politiques]]
[[Catégorie:Conservateurs]]

Version du 6 décembre 2021 à 00:01

Éric Zemmour
Polémiste

Dates
Éric Zemmour.jpg
Tendance Conservatisme
Origine France France
Articles internes Autres articles sur Éric Zemmour

Citation
inter lib.org sur Éric Zemmour

Éric Zemmour, né le 31 août 1958 à Montreuil (Seine-Saint-Denis), est un polémiste et une personnalité publique français.

Biographie

Il naît dans une famille juive modeste, originaire d'Algérie. Diplômé de Sciences Po à Paris, il commence sa carrière comme journaliste, avant de travailler au Figaro ou au Figaro Magazine pendant de longues années. Sa présence médiatique sur I-Télé ou France 2 dans les années 2000 lui assure une notoriété nationale, qui grandit avec des passages récurrents sur Paris Première, RTL ou, depuis 2019, sur CNews.

Il a publié de nombreux ouvrages aux ventes élevées et causant régulièrement des polémiques.

En 2021, il masque de moins en moins son intention d'être candidat à la présidence de la République pour 2022. À partir de septembre 2021, dans un « coup de pouce ambigu », le CSA le considère de facto comme candidat et demande que son temps de parole soit décompté, aboutissant à son départ de CNews[1].

Idées

Sur le plan sociétal, Zemmour s'inscrit dans le champ du conservatisme voire de la réaction. Son principal combat est celui contre l'immigration et « la survie de la France face à l’invasion migratoire et l’invasion islamiste ». Il a été régulièrement poursuivi en justice pour certaines de ses déclarations. En 2011, il est condamné pour provocation à la discrimination raciale. En 2018, il est ainsi condamné en appel pour des propos jugés islamophobes tenus en 2016 : il avait parlé d'une « invasion », d'une « lutte pour islamiser un territoire », « un jihad ». Nonobstant ses idées qui le rangent parmi les tenants de la société fermée, les libéraux condamnent la judiciarisation de ses opinions comme de toute opinion, défendant fermement la liberté d'expression.

Sur le plan social, il s'inscrit dans la défense du « modèle social français » : « Je sais très bien que ce modèle social, il est légitime. Vous y tenez et j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux »[2]. Il s'est montré très hésitant sur le pass sanitaire, le soutenant avant de changer d'opinion.

Sur le plan économique, il semble s'inspirer du très étatique colbertisme avec une dose de poujadisme (moins d'impôt, moins de réglementation) qui rejoint le libéralisme économique par endroits. Le financier Charles Gave qui l'avait un temps soutenu financièrement, s'en est éloigné en novembre 2021, « se mettant en retrait », sa fille constatant l'incapacité à influer sur sa politique économique. Un constat partagé par de nombreux entrepreneurs, à qui Zemmour « parle d’histoire, de Colbert, d’immigration… Mais pas d’entreprise »[3]. L'essayiste Alexis Karklins-Marchay souligne pour sa part dans Les Échos que Zemmour est un « antilibéral qui feint de l'ignorer »[4].

Notes et références

Publications

  • 1995, Balladur, immobile à grands pas, Paris, Grasset ISBN 9782246489719
  • 1997, Le Coup d'État des juges, Paris, Grasset ISBN 9782246525516
  • 1998,
    • Le Livre noir de la droite, Paris, Grasset ISBN 9782246562511
    • Une certaine idée de la France, collectif, Paris, France-Empire ISBN 9782704808724
  • 1999 : Le Dandy rouge, Plon ISBN 978-2-259-19058-9
  • 2000, Les Rats de garde avec Patrick Poivre d'Arvor, Paris, Stock ISBN 9782234052178
  • 2002, Chirac, l'homme qui ne s'aimait pas, Paris, Balland ISBN 9782715814080
  • 2004 : L'Autre, Denoël ISBN 978-2-207-25496-7
  • 2006, Le Premier Sexe, Paris, Denoël ISBN 9782207257449 ; rééd. augmentée J'ai lu, 2009
  • 2008 : Petit Frère, Denoël ISBN 978-2-207-25668-8 ; rééd. J'ai lu, 2009.
  • 2010, Mélancolie française, Paris, Fayard / Denoël ISBN 9782213654508 ; rééd. Le Livre de poche, 2011
  • 2011,
    • Z comme Zemmour, Paris, Le Cherche midi ISBN 9782749118659
    • participation à Philippe Muray, Paris, Le Cerf, Cahiers d'histoire de la philosophie ISBN 978-2204095365
  • 2012, Le Bûcher des vaniteux, Paris, Albin Michel ISBN 9782226240248
  • 2013, Le Bûcher des vaniteux 2, Paris, Albin Michel ISBN 9782226245410
  • 2014, Le Suicide français, Paris, Albin Michel ISBN 9782226254757, Acheter en ligne
  • 2016, Un quinquennat pour rien, Albin Michel, ISBN 2226320083
  • 2018, Destin français, Albin Michel ISBN 9782226320070, Acheter en ligne
  • 2021, La France n'a pas dit son dernier mot, Paris, Rubempré ISBN 9782957930500, Acheter en ligne

Liens externes

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.


3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.