Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Différences entre les versions de « Abraham Lincoln »

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
m (a redirigé Lincoln vers Abraham Lincoln)
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{histoire USA}}
{{Infobox individu
| identité        =Abraham Lincoln
| type            = [[:catégorie:personnages politique|homme politique]]
| dates          = [[1809]]-[[1865]]
| image          =
| tendance        =
| citation        =
| Catallaxia      =
| Librairal      =
}}
 
'''Abraham Lincoln''' (12 février [[1809]]– 15 avril [[1865]] à Washington) est le seizième président des États-Unis d'Amérique. Il est élu pour un mandat de quatre ans en [[1861]]. Il est le premier président [[Parti républicain (États-Unis)|républicain]] de l'histoire du pays. Son nom est associé à la [[guerre de Sécession]] et à l’abolition de l'[[esclavage]]. Il meurt assassiné à la suite d'un complot émanant des confédérés au début de son second mandat.
'''Abraham Lincoln''' (12 février [[1809]]– 15 avril [[1865]] à Washington) est le seizième président des États-Unis d'Amérique. Il est élu pour un mandat de quatre ans en [[1861]]. Il est le premier président [[Parti républicain (États-Unis)|républicain]] de l'histoire du pays. Son nom est associé à la [[guerre de Sécession]] et à l’abolition de l'[[esclavage]]. Il meurt assassiné à la suite d'un complot émanant des confédérés au début de son second mandat.


{{histoire USA}}
Lincoln est un petit avocat de province sans expérience qui devient à la fois un homme politique et un chef militaire efficace au moment où les États-Unis traversent la plus grande crise de leur histoire. L’élection d’un Républicain abolitionniste entraîne immédiatement la création des États confédérés d'Amérique formé de 11 États esclavagistes et, peu après, la [[Guerre de Sécession]]. Après des revers initiaux, l’armée des États-Unis sous le commandement du général Ulysses S. Grant prend le dessus. Lincoln rédige la proclamation émancipant les esclaves et signe le 13e amendement abolissant l’[[esclavage]]. Dans son discours d’investiture au début de son second mandat, il se montre conciliant envers les États de l’ex-Confédération et lance un programme de reconstruction qui ne vit pas le jour en raison de son assassinat par un extrémiste pro-Confédéré.
Lincoln est un petit avocat de province sans expérience qui devient à la fois un homme politique et un chef militaire efficace au moment où les États-Unis traversent la plus grande crise de leur histoire. L’élection d’un Républicain abolitionniste entraîne immédiatement la création des États confédérés d'Amérique formé de 11 États esclavagistes et, peu après, la [[Guerre de Sécession]]. Après des revers initiaux, l’armée des États-Unis sous le commandement du général Ulysses S. Grant prend le dessus. Lincoln rédige la proclamation émancipant les esclaves et signe le 13e amendement abolissant l’[[esclavage]]. Dans son discours d’investiture au début de son second mandat, il se montre conciliant envers les États de l’ex-Confédération et lance un programme de reconstruction qui ne vit pas le jour en raison de son assassinat par un extrémiste pro-Confédéré.


{{portail histoire}}
{{portail histoire}}
[[catégorie:personnages politique]]

Version du 4 février 2008 à 21:51

Abraham Lincoln
homme politique

Dates 1809-1865
Tendance
Origine {{{nationalité}}}
Articles internes Autres articles sur Abraham Lincoln

Citation
inter lib.org sur Abraham Lincoln

Abraham Lincoln (12 février 1809– 15 avril 1865 à Washington) est le seizième président des États-Unis d'Amérique. Il est élu pour un mandat de quatre ans en 1861. Il est le premier président républicain de l'histoire du pays. Son nom est associé à la guerre de Sécession et à l’abolition de l'esclavage. Il meurt assassiné à la suite d'un complot émanant des confédérés au début de son second mandat.

Histoire des États-Unis

Lincoln est un petit avocat de province sans expérience qui devient à la fois un homme politique et un chef militaire efficace au moment où les États-Unis traversent la plus grande crise de leur histoire. L’élection d’un Républicain abolitionniste entraîne immédiatement la création des États confédérés d'Amérique formé de 11 États esclavagistes et, peu après, la Guerre de Sécession. Après des revers initiaux, l’armée des États-Unis sous le commandement du général Ulysses S. Grant prend le dessus. Lincoln rédige la proclamation émancipant les esclaves et signe le 13e amendement abolissant l’esclavage. Dans son discours d’investiture au début de son second mandat, il se montre conciliant envers les États de l’ex-Confédération et lance un programme de reconstruction qui ne vit pas le jour en raison de son assassinat par un extrémiste pro-Confédéré.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.