Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Bruce Smith : Différence entre versions

De Wikiberal
(Publications)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
* [[1887]], "Liberty and Liberalism: A Protest Against the Growing Tendency"
 
* [[1887]], "Liberty and Liberalism: A Protest Against the Growing Tendency"
 
** Nouvelle édition en [[2005]], "Toward Undue Interference by the State, with Individual Liberty, Private Enterprise, and the Rights of Property", Sydney: Centre for Independent Studies
 
** Nouvelle édition en [[2005]], "Toward Undue Interference by the State, with Individual Liberty, Private Enterprise, and the Rights of Property", Sydney: Centre for Independent Studies
 +
 +
* [[1904]], "Our Commonwealth", Edward Dunlop & Co
 +
 +
* [[1914]], "The paralysis of a nation : a candid indictment of the policy, the methods, and the morale of the Labour-Socialist Party of Australia", Sydney: Liberal Association of New South Wales, Federal and State
  
 
== Littérature secondaire ==
 
== Littérature secondaire ==

Version actuelle datée du 12 février 2020 à 15:04

Arthur Bruce Smith (1851-1937), était un homme d'affaires, avocat, écrivain et homme politique favorable au libre-échange, qui est né le 28 juin 1851 à Rotherhithe, dans le Surrey, en Angleterre. Il est décédé le 14 août 1937 à Bowral, en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Il a fait ses études en Angleterre (1862-1864) et au Wesley College de Melbourne, puis s'est engagé dans le commerce (1867-1872). Il s'est inscrit à l'Université de Melbourne en octobre 1872 et y a étudié le droit avant d'entrer dans l'établissement scolaire d'Inner Temple, à Londres, en décembre 1873. Il fut admis au barreau de Londres le 26 janvier 1877. De retour à Melbourne, il fut admis au barreau victorien (Etat du Victoria). Il déplorait la "législation d'ingérence" mais soutenait toujours le mouvement des femmes. Il s'est également fermement opposé à la politique de l'Australie blanche, à la restriction de l'immigration et à la législation sur "l'océan blanc".

Bruce Smith a exposé sa philosophie politique dans un livre massif "Liberté et libéralisme" (publié en 1887), qui est une protestation contre l'ingérence croissante de l'État. Disciple du libéralisme classique de l'école de Manchester, il a été influencé par Herbert Spencer et le darwinisme social. Au fil des ans, il a contribué à des revues telles que la Victorian Review, la Melbourne Review, le Centennial Magazine, le Sydney Quarterly Magazine et l'édition australasienne de la Review of Reviews, réimprimant souvent ses articles sous forme de brochures. Il est resté un libre échangiste affirmé, extrêmement dévoué au principe du laissez-faire, devenant de plus en plus anti-socialiste dans les années 1900. En 1888, il fonde la New South Wales Employers 'Union et publie sous ses auspices une brochure intitulée "Strikes and their Cure" ("Les grèves et leur remède").

Publications

  • 1887, "Liberty and Liberalism: A Protest Against the Growing Tendency"
    • Nouvelle édition en 2005, "Toward Undue Interference by the State, with Individual Liberty, Private Enterprise, and the Rights of Property", Sydney: Centre for Independent Studies
  • 1904, "Our Commonwealth", Edward Dunlop & Co
  • 1914, "The paralysis of a nation : a candid indictment of the policy, the methods, and the morale of the Labour-Socialist Party of Australia", Sydney: Liberal Association of New South Wales, Federal and State

Littérature secondaire

  • 1988, Martha Rutledge, "Smith, Arthur Bruce (1851–1937)", In: Geoffrey Searle, dir., "Australian Dictionary of Biography", vol. 11, Melbourne: Melbourne University Press
  • 2009, Gregory Melleuish, "Bruce Smith, Edward Shann, W. K. Hancock: The Economic Critique of Democracy in Australia", Australian Journal of Political Science, 44(4), pp579–595