Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Capital social : Différence entre versions

De Wikiberal
(Bibliographie)
m
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Le '''capital social''' désigne, en [[sociologie]], l'ensemble des relations sociales dont dispose une personne, et les potentialités que lui offre son réseau de relations. Ce concept est repris en économie. Du point de vue néo-classique, il s'agit d'un [[capital]] puisque c'est un facteur de production. Il ne faut pourtant pas le confondre avec le "capital social", au sens juridique et comptable, d'une organisation (entreprise, société par actions, association) qui représente un montant de limité de la responsabilité de l'organisation. D'un point de vue socio-économique, le capital social peut être conceptualisé comme un ensemble de ressources sociales intégrées dans des structures de [[réseau social]]. Le capital social peut mener à un succès concurrentiel. Par exemple, une entreprise riche en capital social a accès à des informations et à des ressources qui lui permettront de créer un produit de qualité supérieure et de générer des bénéfices en conséquence.
+
Le '''capital social''' désigne, en [[sociologie]], l'ensemble des relations sociales dont dispose une personne, et les potentialités que lui offre son réseau de relations. Ce concept est repris en économie. Du point de vue néo-classique, il s'agit d'un [[capital]] puisque c'est un facteur de production. Il ne faut pourtant pas le confondre avec le "capital social", au sens juridique et comptable, d'une organisation (entreprise, société par actions, association) qui représente un montant limité de la responsabilité de l'organisation. D'un point de vue socio-économique, le capital social peut être conceptualisé comme un ensemble de ressources sociales intégrées dans des structures de [[réseau social]]. Le capital social peut mener à un succès concurrentiel. Par exemple, une entreprise riche en capital social a accès à des informations et à des ressources qui lui permettront de créer un produit de qualité supérieure et de générer des bénéfices en conséquence.
  
 
Le concept de capital social a été développé au XX{{e}} siècle (Putnam, Coleman, Bourdieu, Fukuyama), mais [[Alexis de Tocqueville]] observait déjà l'importance pour les Américains des relations sociales, et l'impact qu'elles avaient sur la démocratie américaine. C'est l'éducateur américain Lyda Judson Hanifan (1879-1932) qui développe le premier le concept de ''social capital'' dans un article (1916), puis un livre (1920) :
 
Le concept de capital social a été développé au XX{{e}} siècle (Putnam, Coleman, Bourdieu, Fukuyama), mais [[Alexis de Tocqueville]] observait déjà l'importance pour les Américains des relations sociales, et l'impact qu'elles avaient sur la démocratie américaine. C'est l'éducateur américain Lyda Judson Hanifan (1879-1932) qui développe le premier le concept de ''social capital'' dans un article (1916), puis un livre (1920) :
:L'individu est impuissant socialement, s'il est livré à lui-même. S'il entre en contact avec son voisin, et eux deux avec d'autres voisins, il y aura une accumulation de capital social, qui peut satisfaire immédiatement ses besoins sociaux et offrir une potentialité sociale suffisante pour améliorer substantiellement les conditions de vie de l'ensemble de la communauté.
+
:L'individu est impuissant socialement s'il est livré à lui-même. S'il entre en contact avec son voisin, et eux deux avec d'autres voisins, il y aura une accumulation de capital social, qui peut satisfaire immédiatement ses besoins sociaux et offrir une potentialité sociale suffisante pour améliorer substantiellement les conditions de vie de l'ensemble de la communauté.
  
 
Le capital social peut être vu comme une forme de [[capital humain]]. A la différence du capital ordinaire, il ne s'use que si l'on ne s'en sert pas.
 
Le capital social peut être vu comme une forme de [[capital humain]]. A la différence du capital ordinaire, il ne s'use que si l'on ne s'en sert pas.

Version actuelle datée du 29 septembre 2019 à 11:15

Le capital social désigne, en sociologie, l'ensemble des relations sociales dont dispose une personne, et les potentialités que lui offre son réseau de relations. Ce concept est repris en économie. Du point de vue néo-classique, il s'agit d'un capital puisque c'est un facteur de production. Il ne faut pourtant pas le confondre avec le "capital social", au sens juridique et comptable, d'une organisation (entreprise, société par actions, association) qui représente un montant limité de la responsabilité de l'organisation. D'un point de vue socio-économique, le capital social peut être conceptualisé comme un ensemble de ressources sociales intégrées dans des structures de réseau social. Le capital social peut mener à un succès concurrentiel. Par exemple, une entreprise riche en capital social a accès à des informations et à des ressources qui lui permettront de créer un produit de qualité supérieure et de générer des bénéfices en conséquence.

Le concept de capital social a été développé au XXe siècle (Putnam, Coleman, Bourdieu, Fukuyama), mais Alexis de Tocqueville observait déjà l'importance pour les Américains des relations sociales, et l'impact qu'elles avaient sur la démocratie américaine. C'est l'éducateur américain Lyda Judson Hanifan (1879-1932) qui développe le premier le concept de social capital dans un article (1916), puis un livre (1920) :

L'individu est impuissant socialement s'il est livré à lui-même. S'il entre en contact avec son voisin, et eux deux avec d'autres voisins, il y aura une accumulation de capital social, qui peut satisfaire immédiatement ses besoins sociaux et offrir une potentialité sociale suffisante pour améliorer substantiellement les conditions de vie de l'ensemble de la communauté.

Le capital social peut être vu comme une forme de capital humain. A la différence du capital ordinaire, il ne s'use que si l'on ne s'en sert pas.

Bibliographie

  • 1987, James Coleman, "Norms as Social Capital", In: Gerard Radnitzky, Peter Bernholz, "Economic imperialism : the economic approach applied outside the field of economics", New York : Paragon House Publishers, pp133-156
  • 1988, J. C. Coleman, "Social capital in the creation of human capital", American Journal of Sociology, Vol 94, ppS95–S120
  • 1997, Ronald S. Burt, "The contingent value of social capital", Administrative science quarterly, pp339–365
  • 1998,
    • S. Ghoshal, J. Nahapiet, "Social capital, intellectual capital, and the organizational advantage", Academy of management review, 23(2), pp242–266
    • A. Portes, "Social Capital: Its Origins and Application in Modern Sociology", Annual Review of Sociology, Vol 24, pp1–24
  • 1999, Ronald S. Burt, "The social capital of opinion leaders", Annals of the American Academy of Political and Social Science, Vol 566, pp37-54
  • 2000,
    • Ronald S. Burt, "The Network Structure of Social Capital", Research in Organizational Behavior, Vol 22, pp345-423
    • Elinor Ostrom, "Social capital: A fad or a fundamental concept", In: P. Dasgupta et I. Serageldin, dir., "Social Capital: A Multifaceted Approach", Washington D.C.: The World Bank, pp172–214
    • A. Portes, "Social capital: Its origins and applications in modern sociology", In: Eric L. Lesser, dir., "Knowledge and Social Capital", Boston: Butterworth-Heinemann, pp43–67
  • 2002,
    • P. S. Adler, S.-W. Kwon, "Social capital: Prospects for a new concept", Academy of management review, 27(1), pp17–40
    • Ronald S. Burt, "The social capital of structural holes", In: "The new economic sociology: Developments in an emerging field", pp148–190
    • Sanford Ikeda, "The Role of 'Social Capital' in the Market Process", Journal des économistes et des Etudes Humaines, Vol 12, n°2-3, juin-septembre
  • 2003,
    • Per Davidsson, B. Honig, "The role of social and human capital among nascent entrepreneurs", Journal of Business Venturing, 18(3), pp301-331
    • E. M. Horvat, E. B. Weininger, A. Lareau, "From social ties to social capital”, American Educational Research Journal, Vol 40, pp319-351
  • 2004, A. Quan-Haase, B. Wellman, "How does the Internet affect social capital", Social capital and information technology, Vol 113, pp135-113
  • 2005, Ronald S. Burt, "Brokerage and closure - An introduction to social capital", Oxford University Press
  • 2006, B. Holtom, T. Mitchell, T. Lee, "Increasing human and social capital by applying job embeddedness theory", Organizational Dynamics, Vol 35, pp316–331
  • 2007,
    • Ronald S. Burt, Don Ronchi, "Teaching executives to see social capital: results from a field experiment", Social Science Research, Vol 36, pp1156-1183
    • M. Hughes, R. D. Ireland, R. E. Morgan, "Stimulating dynamic value: Social capital and business incubation as a pathway to competitive success", Long Range Planning, 40(2), pp154-177
    • S. Mosey, M. Wright, "From human capital to social capital, a longitudinal study of technology-based academic entrepreneurs", Entrepreneurship Theory and Practice, Vol 31, pp909-936
  • 2009, A. M. Chisholm, K. Nielsen, "Social capital and the resource-based view of the firm", International Studies of Management and Organization, 39(2), pp7–32
  • 2012, J. Child, S. B. Rodrigues, "Building social capital for internationalization", Revista de Administração Contemporânea, 16(1), pp23–38

Voir aussi

Liens externes

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.