Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Cartel : Différence entre versions

De Wikiberal
(Citations)
m (Citations)
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
==Citations==
 
==Citations==
* La place importante que les cartels occupent à notre époque est le résultat des politiques
+
* La place importante que les cartels occupent à notre époque est le résultat des politiques interventionnistes adoptées par les gouvernants de tous les pays. Le problème du monopole que l'humanité rencontre aujourd'hui n'est pas issu du fonctionnement de l'économie de marché. C'est une produit des actes intentionnels des gouvernements. A ce que claironnent les démagogues, c'est l'un des vices inhérents au capitalisme ; c'est au contraire le fruit de politiques hostiles au capitalisme et qui visent à saboter et détruire son fonctionnement. ([[Ludwig von Mises]], [[L'Action humaine]])
interventionnistes adoptées par les gouvernants de tous les pays. Le problème du monopole
 
que l'humanité rencontre aujourd'hui n'est pas issu du fonctionnement de l'économie de
 
marché. C'est une produit des actes intentionnels des gouvernements. A ce que claironnent les
 
démagogues, c'est l'un des vices inhérents au capitalisme ; c'est au contraire le fruit de
 
politiques hostiles au capitalisme et qui visent à saboter et détruire son fonctionnement. ([[Ludwig von Mises]], [[L'Action humaine]])
 
  
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==
 
<references /> <!-- aide : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aide:Notes et références -->
 
<references /> <!-- aide : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aide:Notes et références -->

Version du 15 février 2013 à 13:06

« Un cartel se définit traditionnellement comme un accord entre producteurs dans le but d'exercer un pouvoir de monopole, c'est-à-dire d'imposer aux acheteurs un prix plus élevé que le prix de concurrence. »
    — Pascal Salin[1]

Citations

  • La place importante que les cartels occupent à notre époque est le résultat des politiques interventionnistes adoptées par les gouvernants de tous les pays. Le problème du monopole que l'humanité rencontre aujourd'hui n'est pas issu du fonctionnement de l'économie de marché. C'est une produit des actes intentionnels des gouvernements. A ce que claironnent les démagogues, c'est l'un des vices inhérents au capitalisme ; c'est au contraire le fruit de politiques hostiles au capitalisme et qui visent à saboter et détruire son fonctionnement. (Ludwig von Mises, L'Action humaine)

Notes et références

  1. Pascal Salin, La Liberté économique, mieux qu'une loi sur les cartels.