Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Edwin G. West

De Wikiberal
Révision datée du 23 juillet 2020 à 20:06 par Ludovic Sesim (discussion | contributions) (De 1970 à 1979)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Edwin G. West
Économiste - Historien

Dates 1922 - 2001
Edwin west.jpg
Tendance Libéral classique
Origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Edwin G. West
Catallaxia

Edwin G. West est né le 27 Février 1922, à Goldthorpe dans le Yorkshire, en Angleterre. Il est décédé le 6 Octobre 2001, à l'âge de 79 ans.

Eléments de biographie

Après avoir quitté l'école durant la Seconde Guerre mondiale, Edwin West a travaillé pour le ministère des Transports à Exeter jusqu'en 1946. Il entre à l'université (College, Exeter), en réussissant son diplôme de sciences économiques en 1948. Il a ensuite passé trois ans comme instituteur dans le Staffordshire, avant de devenir professeur d'économie au Guildford College of Technology en 1951. En 1956, il s'installe à Oxford, au Collège de technologie comme maître de conférences en économie. Il s'inscrit à l'Université de Londres, où il obtient un master en 1959. En 1962, à l'âge de 40 ans, il est nommé, grâce à Stanley Dennison, au poste d'assistant en économie à l'Université de Newcastle upon Tyne. Dès lors, il s'inscrit à l'Université de Londres, en tant qu'étudiant externe, pour obtenir un doctorat (en 1964) sous la direction de Lionel Robbins, où il a commencé à travailler sur son opus magnum sur la relation entre l'éducation et l'État.

Il fut membre du département économique de l'Université Carleton. Il a été professeur invité à Oxford, Berkeley, Virginia Polytechnic Institute, Emory et à l'Université de Chicago. Écrivain prolifique, Edwin West fut l'auteur de plus d'une douzaine de livres et pas moins d'une centaine d'articles dans des revues de haute importance. Ses principaux domaines d'intérêt comprennent l'économie de l'éducation, l'école des choix publics, les salaires minima, l'histoire de la pensée économique, en particulier la pensée économique et philosophique d'Adam Smith.

L'éducation et l'Etat

Son premier article scientifique, sur le rôle pertinent du secteur public et du secteur privé dans l'éducation, est publié en 1964 dans le Journal of Political Economy, lequel article attira l'attention de Milton Friedman. Grâce à ce dernier, il se rend à l'Université de Chicago en tant que boursier pour effecteur des recherches postdoctorales. Son séjour, à Chicago, coïncide avec l'apogée de l'école de Chicago, centré sur la tension intellectuelle féconde de Milton Friedman et de Harry Johnson en théorie monétaire, en économie sociale (Gary Becker), sur l'économie des coûts de transaction et de l'analyse économique du Droit (Harold Demsetz, Ronald Coase), et sur l'économie de la réglementation (George Stigler). Cette exploration intellectuelle était complètement fermée par le keynésianisme dominant dans la profession des économistes au Royaume-Uni. L'Université était devenue un environnement intellectuelle de plus en plus hostile aux idées libérales à la fin des années 1960 lorsque, professeurs et étudiants associés montraient un mépris croissant pour la liberté individuelle, les droits de propriété privée, un gouvernement limité, et la primauté du droit.

Pourtant, en 1966, Edwin G. West fait son retour à l'Université du Kent à Canterbury, réputée pour être de gauche. Il y fait la rencontre de Charles Rowley, installé dans le bureau adjacent au sien. L'Institute of Economic Affairs (IEA) avait déjà publié le livre d'Edwin West, "Etat et éducation" en 1965. Avant celui-ci, le point de vue conventionnel présentait la démocratie et l'éducation comme des partenaires incontournables. Une société libre est une société alphabétisée. Il était présenté, alors, que les écoles privées ne pouvaient pas fournir la quantité et la qualité de formation requis par ces objectifs. Par faux syllogisme, il était présenté que l'État devait nécessairement fournir une éducation universelle, obligatoire et «gratuite». Edwin West a démontré que cette pensée conventionnelle était historiquement infondée. En 1838, 87 pour cent des enfants savaient lire et 53 pour cent pouvaient écrire. Avant 1870, l'enseignement, en Angleterre et au Pays de Galles, était fourni principalement par les écoles privées et par l'église paroissiale. Et, il était financé par les parents ou par le système philanthropique de l'église. Cette éducation était complétée par les écoles du dimanche et par un large éventail d'instituts privés et de sociétés littéraires philosophiques. Le principe des subventions publiques aux écoles fut accepté en 1833 seulement, date à laquelle les niveaux élevés d'alphabétisation, mentionnés ci-dessus, avait déjà été réalisés.

L'intelligensia de gauche en Grande Bretagne a réagi de façon radicale ou outrancière, en faisant valoir en substance, qu'Edwin West était un fasciste. Après des excuses sur le bout des lèvres des arrogants de gauche, l'opinion publique a rendu un hommage au livre d'Edwin West. Il fut republié en 1970 et un supplément fut ajouté dans une nouvelle version du Liberty Fund en 1994.

Edwin West fut conscient que le démantèlement brusque de l'offre d'éducation par le service public, pourrait laisser les enfants, dont les parents sont défavorisés économiquement, dans une position encore plus défavorables. Pour cette raison, il est devenu un ardent défenseur des subventions des finances publiques sous la forme de bons d'éducation (voucher), ce qui permettrait aux parents d'acheter l'enseignement privé à leurs enfants dans les écoles de leur choix.

L'économie politique de l'offre d'éducation resta un élément central du programme de recherche d'Edwin West pour le reste de sa carrière, avec d'importantes contributions publiées dans les grands journaux comme le Journal of Political Economy, Journal of Philosophy, Law and Economics, Southern Economic Journal, Western Economic Journal, la Revue d'histoire économique, Public Choice, la Revue canadienne d'histoire économique.

Edwin West s'est engagé dans un second programme de recherche. Il a "ressuscité" les écrits des géants de l'économie classique comme Adam Smith, David Ricardo, Destutt de Tracy, Richard Cantillon et John Stuart Mill. Il a démontré que la portée des idées d'Adam Smith ne se limitent pas à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, mais elles sont pertinentes pour tous les temps.

Bibliographie

De 1964 à 1969

  • 1964,
    • a. Adam Smith’s two views on the division of labor, Economica, 31, pp23-32
    • b. Private vs. Public Education: A Classical Economic Dispute, Journal of Political Economy, Vol 72, October, pp465—75
    • c. "Parents’ Choice in Education", In: "The Rebirth of Britain", Institute of Economic Affairs
  • 1968, "Economics, Education and the Politician", Hobart Paper, n°42, London
  • 1969, Adam Smith: The Man and His Works, New Rochelle, NY: Arlington House
    • Nouvelle édition en 1976, Indianapolis, Ind.: Liberty Press/Liberty Classics

De 1970 à 1979

  • 1972, Towards a Comprehensive Economic Theory of Minimum Wage Laws, In: John F. Chant et A.L. Keith Acheson, dir., Canadian Perspectives in Economics, Toronto: Collier MacMillan
  • 1973,
    • a. The Bilateral Monopoly Theory of Public Goods: A Critique, Journal of Political Economy, Vol. 81, No. 5, September-October, pp1226–1235
    • b. ‘Pure’ versus ‘Operational’ Economics in Regional Policy, In: Graham Hallett, dir., Regional Policy for Ever? Essays on the History, Theory and Political Economy of Forty Years of ‘Regionalism’, London: Institute of Economic Affairs, pp105–140
  • 1974,
    • a. Vote Earning versus Vote Losing Properties for Minimum Wage Laws, Public Choice, Vol 19, Fall, pp133–137
    • b. Differential versus Equal Student Subsidies in Post-Secondary Education: A Current Canadian Dispute, Higher Education, Vol. 3, No. 1, February, pp25–42
    • c. "The Economics of Compulsory Education", In: William F. Rickenbacker,, dir., The Twelve-Year Sentence: Radical Views on Compulsory Education, Fox and Wilkes
  • 1976,
    • a. dir., Nonpublic School Aid, Lexington, Ky.: D. C. Heath and Company
    • b. An Economic Analysis of the Law and Politics of Non-Public School ‘Aid’, Journal of Law and Economics, Vol 19, n°1, April, pp79–101
    • c. "Adam Smith", Indianapolis: Liberty Press
  • 1978,
    • a. avec Roger L. Miller, Economics Today: the micro way, Harper and Row
    • b. avec Roger L. Miller, Economics Today: the macro way, Harper and Row
    • c. Scotland’s Resurgent Economist: A Survey of the New Literature on Adam Smith, Southern Economic Journal, Vol. 45, n°2, October, pp343–369
    • d. "J.S. Mill’s Redistribution Policy: New Political Economy or Old?", Economic Inquiry, Vol. 16, n°4, October, pp570–586
    • e. The Burdens of Monopoly: Classical versus Neoclassical, Southern Economic Journal, Vol. 45, n°4, April, pp829–845
    • f. "Literacy and the Industrial Revolution", Economic History Review, Vol 31, n°3, August
    • g. avec R. W. Hafer, "J.S. Mill, Unions and Wages Fund Recantation: A Reinterpretation", Quarterly Journal of Economics, Vol 92, n°4, November, pp603-619
    • h. "A Prince Replies to Machiavelli: Philip of England on the Erosion of Freedom", The Freeman, Février, Vol 28, n°2

De 1980 à 1989

  • 1980,
    • a. "Richard Cantillon and Adam Smith: A Reappraisal", Carleton University Emrmnics Working Paper, n°8&12, Août
      • Repris en 1985, Research in the History of Economic Thought and Methodology, vol. 3, pp27-50
    • b. avec Michael McKee, Minimum Wages,: the new issues in theory, evidence, policy and politics, Economic Council of Canada
    • c. avec Michael McKee, Monopsony and ‘Shock’ Arguments for Minimum Wages, Southern Economic Journal, Vol 46, n°3, January, pp883–891
    • d. avec Robert J. Staaf, Limits on the Public Provision of Private Goods, American Economic Review, Vol. 70, n°3, June, pp461–465
    • e. avec Stanley L. Winer, The Individual, Political Tension, and Canada’s Quest for a New Constitution, Canadian Public Policy, Vol. 6, No. 1, Winter, pp3–15
    • f. avec Stanley L. Winer, Optimal Fiscal Illusion and the Size of Government, Public Choice, Vol. 35, No. 5, pp607–622
    • g. "Education and Crime: A Political Economy of Interdependence", US monthly journal Character, Vol 8, n°4, Juin
    • Repris en 2003, In: James Tooley et James Stanfield, dir., Government Failure: E.G. West on Education, Profile Books, London et London: Institute of Economic Affairs, pp110-121
    • h. "Public Education: A Dickens of a Mess!", Competition, Vol 1, n°5, Avril
  • 1981,
    • a. avec Michael McKee, "The Theory of Second Best: A Solution in Search of a Problem?", Economic Inquiry, Vol 19, n°3, July, pp436–448
    • b. "The Economics of Education Tax Credits", The Heritage Foundation, Washington
    • c. "The Education Tax Credit Proposal", Cato Institute Policy Proposal, Vol III, n°9, September
    • d. "Choice or Monopoly in Education", Policy Review, Vol 15, Winter, pp103-117
  • 1983,
    • a. Marx’s Hypotheses on the Length of the Working Day, Journal of Political Economy, Vol 91, n°2, April, pp266–281
    • b. avec Michael McKee, De Gustibus Est Disputandum: The Phenomenon of ‘Merit Wants’ Revisited, American Economic Review, Vol 73, n°5, December, pp1110–1121
    • c. "Nineteenth century education history: The Kiesling critique", The Economic History Review, 36, pp426-434
  • 1985,
    • a. "The Demise of ‘Free’ Education", Challenge, The magazine of Economic Affairs, January-February, pp31—32
    • b. "The Real Cost of Tuition Tax Credits", Public Choice, Vol 46, n°1, pp61-70
  • 1988,
    • a. "Higher Education in Canada: an analysis", Fraser Institute, Vancouver: Canada
    • b. avec Halldor P. Palsson, Parental Choice of School Characteristics: Estimation Using State-Wide Data, Economic Inquiry, Vol. 26, No. 4, October, pp725–740
    • c. avec F. Martinello, "The Optimal Size of the Tuition Tax Credit", Public Finance Quarterly, n°16, pp425-38

De 1990 à 1999

  • 1990,
    • a. Adam Smith and Modern Economics: from market behaviour to public choice, Brookfield, VT: Edward Elgar
    • b. Public Education via Exclusive Territories, Public Finance Review, Vol. 18, N°4, October, pp371–394
    • c. "Adam Smith's Revolution, Past and Present", In: Nicholas Elliott, dir., "Adam Smith's Legacy. His thought in our time", Londres: Adam Smith Institute, ISBN 1870109848, pp17-28
    • d. "The Theory of Moral Sentiments", In: Nicholas Elliott, dir., "Adam Smith's Legacy. His thought in our time", Londres: Adam Smith Institute, ISBN 1870109848, pp49-70
    • e. "Restoring Family Autonomy in Education", Chronicles: A Magazine of American Culture, October
  • 1991,
    • a. “Public Schools and Excess Burdens”, Economics of Education Review, 10(2), July
    • b. Secular Cost Changes and the Size of Government: Towards a Generalized Theory, Journal of Public Economics, Vol 45, n°3, August, pp363–381
    • c. "School Autonomy and Parental Choice", Education Monitor, Winter
    • d. "The Rise of the State in Education", Policy: A Journal of Public Policy and Ideas, The Centre for Independent Studies, Autumn, Part One: The Intellectual Background
    • e. "The Rise of the State in Education", Policy: A Journal of Public Policy and Ideas, The Centre for Independent Studies, Winter, Part Two: The Abolition of Parental Fees
  • 1992, “The Benthamites as Educational Engineers”, History of Political Economy, Vol 24, n°3, Fall, pp595-621
  • 1995,
    • a. Reforming the Universities: the coming upheaval in higher education in Nova Scotia and elsewhere, Atlantic Institute for Market Studies
    • b. "The Economics of Higher Education", In: John W. Sommer, dir., "The Academy In Crisis. The Political Economy of Higher Education", The Independent Institute, pp135-169
    • c. Education with and without the State, World Bank, HCO Working Paper 61
  • 1996,
    • a. Adam Smith into the Twenty-First Century, The Shaftesbury Papers, 7, The Locke Institute (Cheltenham and Brookfield: Edward Elgar)
    • b. Classical Libertarian Compromises on State Education, The Freeman, October, Vol 46, n°10
    • c. Adam Smith on the Cultural Effects of Specialization: Splenetics versus Economics, History of Political Economy, Vol. 28, No. 1, Spring, pp83–105
    • d. Education Vouchers in Practice and Principle: a world survey, World Bank, HCO Working Paper 64
    • e. The spread of Education before compulsion: Britain and America in the nineteenth century, The Freeman: Ideas on Liberty, 46(7), July
    • f. avec S. Ferris, "Cost Disease versus Leviathan Explanations of Government Growth", Public Choice, Vol 89, pp35-52

De 2000 à 2009

  • 2000,
    • a. avec Zhiqi Chen, Selective versus Universal Vouchers: Modeling Median Voter Preferences in Education, American Economic Review, Vol 90, n°5, December, pp1520–1534
    • b. "Public Education and Imperfect Democracy", In: Tibor R. Machan, dir., "Education in a Free Society", Hoover Institution Press
    • c. Unilateral Free Trade Versus Reciprocity in The Wealth of Nations, Journal of the History of Economic Thought, Vol 22, n°1, pp29-42
  • 2002, avec Stephen J. Ferris, "Education Vouchers, Dropouts and the Peer Group Problem", Southern Economic Journal, n°69
  • 2004, avec J. Stephen Ferris, Economies of Scale, School Violence, and the Optimal Size of Schools, Applied Economics, Vol. 36, n°15, 20 août, pp1677–1684
    • Repris en 2006, In: Clive Belfield, dir., Modern Classics in the Economics of Education, Vol. II, Edward Edgar, pp257–266

Littérature secondaire

  • 1991, Young B. Choi, commentaire du livre d'Edwin G. West, "Adam Smith and Modern Economics", Journal of Economic History, Sept, pp765-766
  • 2001, Stanley Winer, “Remembrance of Edwin West”, Econews, Carleton University, November, p7
  • 2008, James Tooley, "E.G. West: Economic Liberalism and the Role of Government in Education", Continuum, New York and London (Continuum Library of Educational Thought)

Liens externes

  • "In Memoriam. Edwin George West: 1922-2001", Texte du Professeur Robin Neill, membre du Conseil consultatif de recherche de l'AIMS (Atlantic Institute for Market Studies) et collègue de longue date du professeur Edwin G. West.
5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.