Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Eric Trist

De Wikiberal
Révision datée du 20 décembre 2019 à 12:21 par Ludovic Sesim (discussion | contributions) (Publications)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Eric L. Trist était un chercheur en psychologie, enseignant, consultant et un chef de file dans le domaine du développement organisationnel. Il est le co-fondateur du mouvement "Qualité de vie professionnelle" et fut un membre influent de l'Institut Tavistock pour la recherche sociale, situé à Londres, autrement célèbre pour ses "groupes T" qui étudièrent les systèmes d'auto-organisation et la dynamique de groupe au cours des années 1950 et 1960.

Eric Trist inventa le terme de "système socio-technique" pour souligner que les problèmes d'interaction des personnes (sociales) avec les outils et les techniques (techniques) ne résultent pas d'un hasard, mais d'un effet d'étranglement. Avec son usuel collaborateur, Fred Emery, il a ensuite élargi ce concept, en créant une théorie nécessaire à la refonte du travail contemporain. Eric Trist a également organisé des études de terrain qui ont conduit à de nouveaux modèles de compréhension du travail et qui ont inspiré des efforts de changement majeur dans les organisations.

En 1949, Eric Trist et ses collègues ont découvert une mine de charbon britannique près du Yorkshire qui a démontré comment toutes les caractéristiques des équipes hautement autonomes, auto-organisatrices et responsables sont rassemblées autour d'une nouvelle conception de l'organisation du travail. Jusqu'alors, le système de production était dominé par la pensée de l'organisation scientifique du travail de Frederick Taylor. Le cas de la mine de charbon du Yorkshire a prouvé qu'une nouvelle correspondance entre les besoins des clients, des producteurs et de leur technologie pouvait être réalisée. La conception socio-technique met en évidence l'absurdité de la fragmentation des tâches taylorisées en traitant le système du travail de façon globale, comme unité d'analyse et non par l'étude de tâches discrètes.

En 1965, en compagnie de Fred Emery, Eric Trust a établi les conditions pour qu'un travailleur soit efficace. Il faut :

  • ◊ lui faire connaitre et comprendre la nature du travail qu'il effectue
  • ◊ favoriser son apprentissage durant le processus du travail
  • ◊ lui autoriser un certain degré de liberté et d’initiative dans l’accomplissement des tâches
  • ◊ Le reconnaitre socialement
  • ◊ lui permettre de situer son travail par rapport à la politique générale de l’organisation
  • ◊ lui faire sentir que son travail est socialement utile et qu’il(elle) sera, pour lui/pour elle, un vecteur pour une amélioration de son pouvoir financier, économique, hiérarchique et social

Publications

  • 1950, "The Concept of Culture as a Psycho-Social Process", Proceedings, Anthropological Section, British Association for the Advancement of Science
  • 1951,
    • a. avec K. W. Bamforth, "Some Social and Psychological Consequences of the Longwall Method of Coal-Getting", Human Relations, Vol 4, pp3-38
    • b. avec A. T. M. Wilson, Fred E. Emery, K. W. Bamforth, "The Bolsover System of Continuous Mining", Tavistock Institute Document
  • 1960, avec Fred E. Emery, "Socio-Technical Systems", In: "Management Science, Models and Techniques", Vol II. Oxford: Pergamon Press
  • 1963, avec G. W. Higgin, H. Murray, A. B. Pollock, "Organizational Choice: Capabilities of Groups at the Coal Face under Changing Technologies: The Loss, Rediscovery and Transformation of a Work Tradition", London: Tavistock Publications
    • Nouvelle impression en 1987, New York: Garland
  • 1965, avec Fred E. Emery, “The Causal Texture of Organizational Environments”, Human Relations, Vol 18, pp21-32

Littérature secondaire

  • 2017, Jérôme Ibert, "Frederick E. Emery et Eric L. Trist – Des systèmes socio-techniques à l’écologie sociale des organisations", In: Sandra Charreire Petit, Isabelle Huault, dir, "Les Grands Auteurs en Management", Éditeur : EMS Editions, Collection : Grands auteurs, pp97-112

Liens externes