Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Eugen Richter : Différence entre versions

De Wikiberal
(En anglais)
m
 
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
| Librairal      =  
 
| Librairal      =  
 
}}
 
}}
'''Eugen Richter''', né le 30 juillet [[1838]] à Düsseldorf, en Rhénanie et décédé à 67 ans le [[10 mars]] [[1906]] près de Berlin, est un homme politique et journaliste [[Libéralisme|libéral]] [[Allemagne|allemand]]. Il a été le défenseur le plus important du [[libéralisme]] dans l’Allemagne wilhelminienne.  
+
'''Eugen Richter''', né le [[30 juillet]] [[1838]] à Düsseldorf, en Rhénanie et décédé à 67 ans le [[10 mars]] [[1906]] près de Berlin, est un homme politique et journaliste [[Libéralisme|libéral]] [[Allemagne|allemand]]. Il a été le défenseur le plus important du [[libéralisme]] dans l’Allemagne wilhelminienne.  
  
 
Il n’a cessé de défendre le [[libre-échange]] et l’[[État de droit]] et de dénoncer l’[[impérialisme]] et le militarisme. Admirateur de [[Frédéric Bastiat]], il  a été un grand opposant à l’[[État-providence]] bismarckien. Il a milité contre la montée de l’antisémitisme et du [[socialisme]].  
 
Il n’a cessé de défendre le [[libre-échange]] et l’[[État de droit]] et de dénoncer l’[[impérialisme]] et le militarisme. Admirateur de [[Frédéric Bastiat]], il  a été un grand opposant à l’[[État-providence]] bismarckien. Il a milité contre la montée de l’antisémitisme et du [[socialisme]].  

Version actuelle datée du 15 juillet 2016 à 17:44

Eugen Richter
Homme politique

Dates 1838 - 1906
Eugen Richter.jpg
Tendance Minarchiste
Origine Allemagne Allemagne
Articles internes Liste de tous les articles

Citation « La liberté économique ne peut être garantie sans la liberté politique, et la liberté politique ne peut trouver sa garantie que dans la liberté économique. »
inter lib.org sur Eugen Richter

Eugen Richter, né le 30 juillet 1838 à Düsseldorf, en Rhénanie et décédé à 67 ans le 10 mars 1906 près de Berlin, est un homme politique et journaliste libéral allemand. Il a été le défenseur le plus important du libéralisme dans l’Allemagne wilhelminienne.

Il n’a cessé de défendre le libre-échange et l’État de droit et de dénoncer l’impérialisme et le militarisme. Admirateur de Frédéric Bastiat, il a été un grand opposant à l’État-providence bismarckien. Il a milité contre la montée de l’antisémitisme et du socialisme.

Il fut le brillant leader important du Parti progressiste allemand (Deutsche Fortschrittspartei), puis du Parti libre-penseur allemand (Deutsche Freisinnige Partei) à partir de 1884, et enfin du Parti populaire libre-penseur (Freisinnige Volkspartei) à partir de 1893. Bismarck reconnaissait qu’il était certainement le meilleur orateur de son temps. Journaliste infatigable, il est aussi l’auteur de nombreux livres et pamphlets. Il ne cessera de défendre les mêmes principes qui apparaîtront de plus en plus obsolètes et de moins en moins pertinents dans l’Allemagne de son temps. Pour lui, « la liberté économique ne peut être garantie sans la liberté politique, et la liberté politique ne peut trouver sa garantie que dans la liberté économique. »

Sources

  • Ralph Raico, « Le libéralisme allemand authentique du XIXe siècle » in Philippe Nemo et Jean Petitot, Histoire du libéralisme en Europe, PUF 2006, p. 904-909.

Voir aussi

Liens externes

En français

En anglais


5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.