Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Génocide : Différence entre versions

De Wikiberal
(Notes et références)
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Un '''génocide''' est un [[crime]] extrême qui consiste en l'élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d'un groupe national, ethnique ou religieux, en tant que tel. Le génocide peut être perpétré par divers moyens, dont le meurtre collectif, direct ou indirect.
 
Un '''génocide''' est un [[crime]] extrême qui consiste en l'élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d'un groupe national, ethnique ou religieux, en tant que tel. Le génocide peut être perpétré par divers moyens, dont le meurtre collectif, direct ou indirect.
  
Le terme de ''génocide'' a été inventé en 1943 par le juriste juif polonais Raphael Lemkin, qui a milité toute sa vie pour la reconnaissance en droit positif international du crime de génocide, ce qui surviendra en 1948 avec l'adoption par l'ONU de la ''Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide''.  
+
Le terme de ''génocide'' a été créé en 1943 par le juriste juif polonais Raphael Lemkin, qui a milité toute sa vie pour la reconnaissance en droit positif international du crime de génocide, ce qui surviendra en 1948 avec l'adoption par l'ONU de la ''Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide''.  
  
 
Des notions proches sont : nettoyage ethnique, crime (ou massacre) de masse, crime de guerre, crime contre l'humanité. Un usage assez étendu du terme de génocide semble aujourd'hui être établi pour désigner certains faits de guerre, par exemple le conflit en ex-[[Yougoslavie]] de 1992 à 1995.
 
Des notions proches sont : nettoyage ethnique, crime (ou massacre) de masse, crime de guerre, crime contre l'humanité. Un usage assez étendu du terme de génocide semble aujourd'hui être établi pour désigner certains faits de guerre, par exemple le conflit en ex-[[Yougoslavie]] de 1992 à 1995.
Ligne 8 : Ligne 8 :
  
 
==Exemples==
 
==Exemples==
* la guerre de Vendée (1793-1796) est le premier génocide européen (entre 150000 et 190000 morts selon les estimations les plus sérieuses), génocide jamais reconnu par la [[France]] ; cependant, certains historiens considèrent qu'il y eut en Europe un génocide plus ancien encore, le "génocide irlandais" dû aux troupes de [[Cromwell]] (1649-1652) ;
+
* la guerre de Vendée (1793-1796) est le premier génocide européen (entre 150 000 et 190 000 morts selon les estimations les plus sérieuses), génocide jamais reconnu par la [[France]] ; cependant, certains historiens considèrent qu'il y a eu en Europe un génocide plus ancien encore, le "génocide irlandais" dû aux troupes de [[Cromwell]] (1649-1652) ;
* génocide circassien causé par l'Empire russe entre 1864 et 1867 (de 600000 à 1,5 million de morts) ;
+
* génocide circassien causé par l'Empire russe entre 1864 et 1867 (de 600 000 à 1,5 million de morts) ;
 
* génocide des Arméniens (1915-1916) par la [[Turquie]] (de 800 000 à 1,5 million de morts selon les estimations) ;
 
* génocide des Arméniens (1915-1916) par la [[Turquie]] (de 800 000 à 1,5 million de morts selon les estimations) ;
 
* génocide grec pontique (1914-1923) par la [[Turquie]] (environ 350 000 morts) ;
 
* génocide grec pontique (1914-1923) par la [[Turquie]] (environ 350 000 morts) ;
 
* génocide assyrien (1914-1920) par la [[Turquie]] (de 500 000 à 750 000 morts selon les estimations) ;
 
* génocide assyrien (1914-1920) par la [[Turquie]] (de 500 000 à 750 000 morts selon les estimations) ;
* l'Holodomor (ukrainien : голодомо́р), grande famine qui eut lieu en Ukraine et dans le Kouban (1932-1933), causant entre 2 et 5 millions de victimes ; il y a une controverse sur le terme de "génocide" car on ne sait pas exactement si la responsabilité de ce drame revient à [[Staline]] (volonté délibérée de détruire la nation ukrainienne ?) ou à l'incompétence ordinaire du régime soviétique ;
+
* l'Holodomor (ukrainien : голодомо́р), grande famine en Ukraine et dans le Kouban (1932-1933), causant entre 2 et 5 millions de victimes ; il y a une controverse sur le terme de "génocide" car on ne sait pas exactement si la responsabilité de ce drame revient à [[Staline]] (volonté délibérée de détruire la nation ukrainienne ?) ou à l'incompétence ordinaire du régime soviétique ;
* la Shoah, extermination systématique par l'Allemagne [[nazisme|nazie]] d'entre cinq et six millions de [[judaïsme|Juifs]] au cours de la [[Seconde Guerre mondiale]] ; ce génocide était déjà connu en 1942 (révélé aux États-Unis par l'industriel allemand Eduard Schulte) mais il dut longtemps affronter l'incrédulité des gouvernements ;
+
* la Shoah, extermination systématique par l'Allemagne [[nazisme|nazie]] de cinq et six millions de [[judaïsme|Juifs]] au cours de la [[Seconde Guerre mondiale]] ; ce génocide était déjà connu en 1942 (révélé aux États-Unis par l'industriel allemand Eduard Schulte) mais il dut longtemps rencontrer l'incrédulité des gouvernements ;
 
* génocide cambodgien, dû au régime Khmer rouge (Pol Pot) lorsqu’il contrôla le [[Cambodge]] de 1975 à 1979 (1,7 million de morts) ;
 
* génocide cambodgien, dû au régime Khmer rouge (Pol Pot) lorsqu’il contrôla le [[Cambodge]] de 1975 à 1979 (1,7 million de morts) ;
 
* génocide des Tutsis en 1994 au [[Rwanda]] (800 000 Rwandais, en majorité tutsis, massacrés en trois mois) ;
 
* génocide des Tutsis en 1994 au [[Rwanda]] (800 000 Rwandais, en majorité tutsis, massacrés en trois mois) ;

Version du 27 mars 2019 à 18:50

Un génocide est un crime extrême qui consiste en l'élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d'un groupe national, ethnique ou religieux, en tant que tel. Le génocide peut être perpétré par divers moyens, dont le meurtre collectif, direct ou indirect.

Le terme de génocide a été créé en 1943 par le juriste juif polonais Raphael Lemkin, qui a milité toute sa vie pour la reconnaissance en droit positif international du crime de génocide, ce qui surviendra en 1948 avec l'adoption par l'ONU de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide.

Des notions proches sont : nettoyage ethnique, crime (ou massacre) de masse, crime de guerre, crime contre l'humanité. Un usage assez étendu du terme de génocide semble aujourd'hui être établi pour désigner certains faits de guerre, par exemple le conflit en ex-Yougoslavie de 1992 à 1995.

Pour Lemkin, le génocide est la destruction d'un groupe ethnique, racial, national ou religieux. Pour l'ONU (résolution 96), c'est le déni du droit à l'existence d'un groupe humain dans son entier, quelles qu'en soient les raisons. Il existe de nombreuses autres définitions[1].

Exemples

  • la guerre de Vendée (1793-1796) est le premier génocide européen (entre 150 000 et 190 000 morts selon les estimations les plus sérieuses), génocide jamais reconnu par la France ; cependant, certains historiens considèrent qu'il y a eu en Europe un génocide plus ancien encore, le "génocide irlandais" dû aux troupes de Cromwell (1649-1652) ;
  • génocide circassien causé par l'Empire russe entre 1864 et 1867 (de 600 000 à 1,5 million de morts) ;
  • génocide des Arméniens (1915-1916) par la Turquie (de 800 000 à 1,5 million de morts selon les estimations) ;
  • génocide grec pontique (1914-1923) par la Turquie (environ 350 000 morts) ;
  • génocide assyrien (1914-1920) par la Turquie (de 500 000 à 750 000 morts selon les estimations) ;
  • l'Holodomor (ukrainien : голодомо́р), grande famine en Ukraine et dans le Kouban (1932-1933), causant entre 2 et 5 millions de victimes ; il y a une controverse sur le terme de "génocide" car on ne sait pas exactement si la responsabilité de ce drame revient à Staline (volonté délibérée de détruire la nation ukrainienne ?) ou à l'incompétence ordinaire du régime soviétique ;
  • la Shoah, extermination systématique par l'Allemagne nazie de cinq et six millions de Juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale ; ce génocide était déjà connu en 1942 (révélé aux États-Unis par l'industriel allemand Eduard Schulte) mais il dut longtemps rencontrer l'incrédulité des gouvernements ;
  • génocide cambodgien, dû au régime Khmer rouge (Pol Pot) lorsqu’il contrôla le Cambodge de 1975 à 1979 (1,7 million de morts) ;
  • génocide des Tutsis en 1994 au Rwanda (800 000 Rwandais, en majorité tutsis, massacrés en trois mois) ;
  • "génocide musulman" de 80 millions d'hindous qui auraient été tués entre 1000 et 1525, selon l'historien indien Kishori Saran Lal (1920–2002) ; notamment la conquête de l’Afghanistan (an 1000) fut suivie par l’extermination de la population hindoue de cette région (Hindu Kush) ; ce serait le génocide le plus étendu de l'histoire.

Voir aussi

Notes et références

  1. Voir Genocide definitions

Liens externes

Citations

  • On se demande avec anxiété ce qu’entreprendront les Soviets une fois tous leurs bourgeois exterminés. (Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation, 1929)
  • Nous nous tromperions nous-mêmes et nous tromperions le peuple si nous dissimulions aux masses la nécessité d'une guerre d'extermination sanglante et sans concession, comme tâche immédiate de l'action révolutionnaire à venir. (Lénine, Proletariy, n°2, 29 août 1906)
  • Le génocide, qu'en savions-nous à Londres ? (...) Je ne prêtai pas, même aux hitlériens, l'idée de l'Endlösung (Solution finale) : la mise à mort, à froid, de millions d'hommes, de femmes et d'enfants, qui osait la prévoir ? (Raymond Aron, Mémoires, 1983)
7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.