Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Différences entre les versions de « HADOPI »

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
(Page créée avec « La '''loi Création et Internet''', plus communément appelée '''loi HADOPI''' est une loi très controversée qui permettait au départ à l'État de couper toute connexion... »)
 
m
 
(5 versions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
La '''loi Création et Internet''', plus communément appelée '''loi HADOPI''' est une loi très controversée qui permettait au départ à l'État de couper toute connexion Internet à n'importe quel utilisateur qui qui téléchargerait trop de musiques de façon illégale sur Internet. Cette loi, soutenue par le président [[Nicolas Sarkozy]] et son parti, l'[[UMP]], a été décriée par un très grand nombre de personnes, notamment les [[libéraux]], mais également les [[socialiste]]s, et même les [[communiste]]s.
La '''loi Création et Internet''', plus communément appelée '''loi HADOPI''' est une loi très controversée qui permettait au départ à l'État de couper toute connexion Internet à n'importe quel utilisateur qui téléchargerait trop de musiques de façon illégale. Cette loi, soutenue par le président [[Nicolas Sarkozy]] et son parti, l'[[UMP]], a été décriée par un très grand nombre de personnes, notamment les [[libéraux]], mais également les [[socialiste]]s, et même les [[communiste]]s.


Cette loi crée une véritable nouvelle machine à gaz couteuse étatique, et qui doit permettre à l'État de contrôler tout le monde sur Internet.
Cette loi crée une véritable nouvelle machine à gaz coûteuse étatique, et qui doit permettre à l'État de contrôler tout le monde sur [[Internet]]. Comme tout objet de ce genre manipulé par l'État, on découvrira bien vite qu'il est bien plus que cela : sous le prétexte de combattre le téléchargement illégal, il s'agit de s'attaquer en profondeur à la [[liberté d'expression]], ce que les étatistes appellent une "approche globale de la sécurisation"...
 
Des propositions de loi semblables existent aux [[États-Unis]] : SOPA ([http://fr.wikipedia.org/wiki/Stop_Online_Piracy_Act Stop Online Piracy Act]) et PIPA ([http://fr.wikipedia.org/wiki/PROTECT_IP_Act PROTECT IP Act]).
 
D'autres pays, comme la [[Suisse]], refusent la pénalisation du prétendu "téléchargement illégal" : l'accès en lecture à tout fichier disponible sur [[Internet]] (musique, film, etc.) est permis, car considéré comme relevant de l'usage privé.  


== Voir aussi ==
== Voir aussi ==
* [[Propriété intellectuelle]]
* [[Ennemi d'État]]
* [[Ennemi d'État]]
* [[Étatisme]]
* [[Étatisme]]


== Liens externes ==
== Liens externes ==
* [http://www.numerama.com/magazine/17042-le-but-cache-de-l-hadopi-filtrer-beaucoup-plus-que-le-piratage.html Le but caché de l'Hadopi : filtrer beaucoup plus que le piratage]
* [http://www.laquadrature.net/fr/APPEL-HADOPI-blackout-du-net-francais La Quadrature du Net]
* [http://www.laquadrature.net/fr/APPEL-HADOPI-blackout-du-net-francais La Quadrature du Net]


{{Portail actualités}}
{{Portail actualités}}

Version actuelle datée du 15 avril 2016 à 10:28

La loi Création et Internet, plus communément appelée loi HADOPI est une loi très controversée qui permettait au départ à l'État de couper toute connexion Internet à n'importe quel utilisateur qui téléchargerait trop de musiques de façon illégale. Cette loi, soutenue par le président Nicolas Sarkozy et son parti, l'UMP, a été décriée par un très grand nombre de personnes, notamment les libéraux, mais également les socialistes, et même les communistes.

Cette loi crée une véritable nouvelle machine à gaz coûteuse étatique, et qui doit permettre à l'État de contrôler tout le monde sur Internet. Comme tout objet de ce genre manipulé par l'État, on découvrira bien vite qu'il est bien plus que cela : sous le prétexte de combattre le téléchargement illégal, il s'agit de s'attaquer en profondeur à la liberté d'expression, ce que les étatistes appellent une "approche globale de la sécurisation"...

Des propositions de loi semblables existent aux États-Unis : SOPA (Stop Online Piracy Act) et PIPA (PROTECT IP Act).

D'autres pays, comme la Suisse, refusent la pénalisation du prétendu "téléchargement illégal" : l'accès en lecture à tout fichier disponible sur Internet (musique, film, etc.) est permis, car considéré comme relevant de l'usage privé.

Voir aussi

Liens externes

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.