Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Différences entre les versions de « Hermann von Schullern-Schrattenhofen »

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
(Page créée avec « '''Hermann von Schullern-Schrattenhofen''' (1861-1931) était un économiste autrichien né dans le Tyrol. En 1889, il finit ses études de droit avec le dipl... »)
 
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Hermann von Schullern-Schrattenhofen''' ([[1861]]-[[1931]]) était un économiste autrichien né dans le Tyrol. En [[1889]], il finit ses études de droit avec le diplôme de "venia legendi", ce qui lui donna la possibilité d'enseigner l'économie à Innsbruck. En [[1892]], cette autorisation lui est autorisée à enseigner à l'Université de Vienne, voire cette possibilité est étendue en [[1895]], à l'enseignement de tous les aspects de l'économie politique.  
'''Hermann von Schullern-Schrattenhofen''' ([[1861]]-[[1931]]) était un économiste autrichien né dans le Tyrol. Il est né le 24 Juillet [[1861]] à Innsbruck, en [[Autriche]], et il est décédé dans la même ville an [[1931]].
 
En [[1889]], il finit ses études de droit avec le diplôme de "venia legendi", ce qui lui donna la possibilité d'enseigner l'économie à Innsbruck. En [[1892]], cette autorisation lui est autorisée à enseigner à l'Université de Vienne, voire cette possibilité est étendue en [[1895]], à l'enseignement de tous les aspects de l'économie politique.  


Hermann von Schullern-Schrattenhofen a ensuite travaillé à la Commission centrale de statistique à Vienne et, en [[1899]], il est nommé professeur de sciences économiques à l'Université technique ("Technische Hochschule"), et à l'Université des sciences agricoles (aujourd'hui Université des ressources naturelles et des Sciences de la vie) et, à partir de [[1915]], à l'Université d'Innsbruck.  
Hermann von Schullern-Schrattenhofen a ensuite travaillé à la Commission centrale de statistique à Vienne et, en [[1899]], il est nommé professeur de sciences économiques à l'Université technique ("Technische Hochschule"), et à l'Université des sciences agricoles (aujourd'hui Université des ressources naturelles et des Sciences de la vie) et, à partir de [[1915]], à l'Université d'Innsbruck.  
Ligne 8 : Ligne 10 :


== Publications ==
== Publications ==
* [[1885]], "Die Lehre von den Produktionselementen und der Sozialismus" ("La doctrine des éléments de la production et du socialisme"), Jahrbücher für Nationalökonomie und Statistik, Vol 44, pp296.325
* [[1889]], "Untersuchungen über Begriff und Wesen der Grundrente" ("Les études sur le concept et l'essence de la rente de base"), Leipzig: Fock
* [[1911]], "Grundzüge der Volkswirtschaftslehre" (Principes d'économie), Vienna: Tempsky Freytag





Version du 28 juillet 2013 à 21:26

Hermann von Schullern-Schrattenhofen (1861-1931) était un économiste autrichien né dans le Tyrol. Il est né le 24 Juillet 1861 à Innsbruck, en Autriche, et il est décédé dans la même ville an 1931.

En 1889, il finit ses études de droit avec le diplôme de "venia legendi", ce qui lui donna la possibilité d'enseigner l'économie à Innsbruck. En 1892, cette autorisation lui est autorisée à enseigner à l'Université de Vienne, voire cette possibilité est étendue en 1895, à l'enseignement de tous les aspects de l'économie politique.

Hermann von Schullern-Schrattenhofen a ensuite travaillé à la Commission centrale de statistique à Vienne et, en 1899, il est nommé professeur de sciences économiques à l'Université technique ("Technische Hochschule"), et à l'Université des sciences agricoles (aujourd'hui Université des ressources naturelles et des Sciences de la vie) et, à partir de 1915, à l'Université d'Innsbruck.

De 1903 à 1905, il a occupé le poste de président de l'Université des sciences agricoles à Vienne, et il devint en fin de carrière président de l'Université d'Innsbruck.

Hermann von Schullern-Schrattenhofen préconisa l'application de la théorie de l'utilité marginale et son livre majeur sur les principes économiques est largement fondé sur la théorie subjective de la valeur, ce qui en fit un contributeur essentiel de l'école autrichienne d'économie.

Publications

  • 1885, "Die Lehre von den Produktionselementen und der Sozialismus" ("La doctrine des éléments de la production et du socialisme"), Jahrbücher für Nationalökonomie und Statistik, Vol 44, pp296.325
  • 1889, "Untersuchungen über Begriff und Wesen der Grundrente" ("Les études sur le concept et l'essence de la rente de base"), Leipzig: Fock
  • 1911, "Grundzüge der Volkswirtschaftslehre" (Principes d'économie), Vienna: Tempsky Freytag