Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Indépendance financière

De Wikiberal
Révision datée du 6 novembre 2021 à 18:21 par Lexington (discussion | contributions) (Page créée avec « L''''Indépendance financière''', appelée parfois '''liberté financière''' est une expression polysémique. Dans son acception usuelle, c'est le statut d'un individu q… »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

L'Indépendance financière, appelée parfois liberté financière est une expression polysémique. Dans son acception usuelle, c'est le statut d'un individu qui ne dépend plus des fruits de son travail pour vivre, mais de « revenus passifs » qui permettent de couvrir plus que ses dépenses. Atteindre l'indépendance financière peut donc passer par une action sur la génération de revenus passifs, comme sur la modération de ses dépenses.

Génération de revenus passifs

Le concept de base de l'indépendance financière est la génération de « revenus passifs ». Le revenu passif est généralement considéré comme un revenu qui ne nécessite pas de travail pour être généré, à l'inverse par exemple d'un salaire. Néanmoins, aucun revenu n'est jamais véritablement passif, et ce sont plutôt de revenus « plus ou moins passifs » qu'il s'agit. Parmi les revenus passifs les plus fréquemment cités chez les tenants de l'indépendance financière :

  • revenu de l'épargne financière, comme les dividendes des placements boursiers
  • utilisation progressive du capital accumulé (et pas juste de ses revenus)
  • revenus locatifs tirés d'investissements immobiliers locatifs, généralement faits à crédit
  • création de sites internets permettant de générer des revenus publicitaires ou tirés de l'affiliation
  • dropshipping, qui consiste en de l'achat revente de produits divers sans avoir à assurer la gestion d'un stock
  • vente de formations en ligne intégralement automatisées
  • trading boursier

La modération de ses dépenses comme condition de la liberté financière ?

Certains tenants de l'indépendance financière (mais pas tous) insistent également sur la modération des dépenses, puisqu'agir sur ce levier permet d'avancer le moment à partir duquel il est possible de ne plus travailler ou au moins de réduire son activité.

Un des moyens les plus puissants de faciliter l'indépendance financière est ainsi de partir à la retraite dans un pays en développement, pour bénéficier d'un coût de la vie sensiblement diminué.

Une partie des tenants de la liberté financière vont ainsi se rapprocher des idées de décroissance, ou le faire au nom du développement durable.

L'indépendance financière en France, impossible à cause de l'Etat ?

L'indépendance financière est, dans son esprit, un concept éminemment libéral en cela qu'il souligne un objectif d'indépendance, en particulier vis-à-vis de l'Etat, en particulier de la retraite par répartition. Pareillement, elle rend l'individu entrepreneur de sa propre vie et encourage la création de valeur par des projets entrepreneuriaux.

Néanmoins, c'est là encore l'état-providence qui vient entraver significativement cette ambition de l'indépendance financière. Les cotisations sociales, pour la retraite en particulier, ne servent pas à financer une épargne qui reviendra au cotisant à sa retraite. Elles financent des « droits à » la retraite, selon des règles complexes et qui généralement incluent le fait d'avoir travaillé un minimum de plusieurs dizaines d'années.

L'un des combats à mener pour faciliter l'indépendance financière est ainsi de restaurer la retraite par capitalisation qui existait en France avant sa nationalisation par le Maréchal Pétain.

Un concept avec des limites

Séduisant sur le papier, le concept d'indépendance financière ou de liberté financière a néanmoins des limites.

L'indépendance financière s'appuie largement sur la constitution d'un capital, dont on attend un rendement minimum. Si les rendements devaient durablement baisser (par exemple avec les taux d'intérêts négatifs) ou à l'inverse l'inflation devait sensiblement renchérir le coût de la vie, quelqu'un ayant renoncé à travailler pourrait se retrouver en difficultés financières sévère, tout en ayant du mal à retravailler après avoir été éloigné longtemps du monde du travail.

L'aspect humain et social du travail, et la perte de lien social en ayant plus de travail à un âge où tous travaillent encore peut également poser des difficultés.

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes

B0.jpg Discussions sur le forum
Décroissance, Accumulation Et Libéralisme (for)
Indépendance financière
Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.