Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Jean-Jacques Rosa : Différence entre versions

De Wikiberal
m (Liens externes)
m (divers)
 
(22 révisions intermédiaires par 7 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Infobox individu
 
{{Infobox individu
| identité        =Jean-Jacques Rosa
+
| identité        = Jean-Jacques Rosa
| type            = [[:catégorie:économistes|économiste]]
+
| type            = [[:Catégorie:économistes|économiste]]
 
| dates          =  
 
| dates          =  
| image          =[[Image:Rosa.gif|thumb|right|Jean-Jacques Rosa]]
+
| image          = [[Image:Jean-Jacques Rosa.jpg|200px]]
| tendance        = [[libéral conservateur]]
+
| tendance        = [[Libéral conservateur]]
 +
| nationalité    = {{France}}
 
| citation        =
 
| citation        =
 
| Catallaxia      =  
 
| Catallaxia      =  
 
| Librairal      =  
 
| Librairal      =  
 
}}
 
}}
 +
'''Jean-Jacques Rosa''', économiste [[libéral]], est professeur des Universités et consultant en microéconomie et stratégie.
  
 +
Il a longtemps enseigné l'économie à l'Institut d’Études Politiques et a été membre du Conseil d'analyse économique de 1997 à 1999. Il est spécialisé en [[théorie de la firme]] et [[théorie du choix public]]. Il est membre de la [[Société du Mont-Pèlerin]].
  
'''Jean-Jacques Rosa''', économiste [[libéral]], est professeur des Universités et consultant en microéconomie et stratégie.
+
== Ouvrages ==
  
==Ouvrages==
+
* [[1976]], [http://www.persee.fr/articleAsPDF/reco_0035-2764_1976_num_27_4_408276/article_reco_0035-2764_1976_num_27_4_408276.pdf "Rentabilité, risque et équilibre à la Bourse de Paris"], Revue économique, Vol 27, n°4, pp608-662
  
* ''Le second XXe siècle''. Grasset, [[2000]].
+
* [[1977]],
 +
** a. dir. avec [[Florin Aftalion]], ''L'Economique Retrouvée'', Economica
 +
** b. dir., ''Economie des Intermédiaires Financiers'', Economica
 
* ''Euro Error.'' Algora Publishing, [[1999]].
 
* ''Euro Error.'' Algora Publishing, [[1999]].
 
* ''L'Erreur Européenne''. Grasset, [[1998]].
 
* ''L'Erreur Européenne''. Grasset, [[1998]].
Ligne 23 : Ligne 28 :
 
* ''The World Crisis in Social Security'', (Ed.). Bonnel, [[1982]].
 
* ''The World Crisis in Social Security'', (Ed.). Bonnel, [[1982]].
 
* ''La Répression Financière'', avec Michel Dietsch. Bonnel, [[1981]].
 
* ''La Répression Financière'', avec Michel Dietsch. Bonnel, [[1981]].
* ''L'Economique Retrouvée'', (Ed.). Economica, [[1977]].
+
* [[1984]], Déréglementation et Théorie du Droit (Deregulation and Legal Theory), Politique Economique, Vol 33
* ''Economie des Intermédiaires Financiers'', (Ed.). Economica, [[1977]].
+
* [[2000]], ''Le second XX{{e}} siècle''. Grasset
 +
* [[2011]], ''L'[[Euro|euro]] : Comment s'en débarrasser'', Grasset, ISBN 2246786010
  
== Citation ==
+
== Citations ==
* « ''Aujourd'hui comme hier, l'interventionnisme est comparable à ces remèdes qui soulagent momentanément le patient mais aggravent ensuite son état de santé par leurs redoutables effets secondaires'' »<ref>Propos tenus dans les années 1970, repris par Maurice Roy in ''Vive le Capitalisme'', Plon, 1978, p.152</ref>
+
* Aujourd'hui comme hier, l'[[interventionnisme]] est comparable à ces remèdes qui soulagent momentanément le patient mais aggravent ensuite son état de santé par leurs redoutables effets secondaires.<ref>Propos tenus dans les années 1970, repris par Maurice Roy in ''Vive le Capitalisme'', Plon, 1978, p.152</ref>
 +
* Une épargne mal rémunérée s'atrophie et restreint les possibilités de financement. Un financement étroit étouffe à son tour le  dynamisme de l'économie. L'expansion est inflationniste et précaire, la croissance accidentée. Les efforts des gouvernements pour  sortir de cette situation en comprimant à la baisse les taux d'intérêt ne font qu'aggraver le mal. Celui-ci porte un nom : la  [[répression financière]]. <ref>''La répression financière'', 1981.</ref>
  
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==
 
{{références}}
 
{{références}}
  
==Liens externes==
+
== Lien externe ==
  
 
* {{fr}}[http://perso.wanadoo.fr/jeanjacques.rosa/ Site de Jean-Jacques Rosa]
 
* {{fr}}[http://perso.wanadoo.fr/jeanjacques.rosa/ Site de Jean-Jacques Rosa]
 +
* {{fr}}[http://jjrosa.blogspot.com Blog de Jean-Jacques Rosa]
  
{{auteurs}}
+
{{Portail auteurs}}
{{libéraux conservateurs}}
 
  
 +
{{DEFAULTSORT:Rosa, Jean-Jacques}}
 +
[[Catégorie:économistes]]
 +
[[Catégorie:libéraux conservateurs]]
 +
[[Catégorie:Libéraux français]]
  
{{Rosa, Jean-Jacques}}
+
[[ca:Jean-Jacques Rosa]]
[[catégorie:économistes]]
 

Version actuelle datée du 14 mai 2016 à 02:23

Jean-Jacques Rosa
économiste

Dates
Jean-Jacques Rosa.jpg
Tendance Libéral conservateur
Origine France France
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Jean-Jacques Rosa

Jean-Jacques Rosa, économiste libéral, est professeur des Universités et consultant en microéconomie et stratégie.

Il a longtemps enseigné l'économie à l'Institut d’Études Politiques et a été membre du Conseil d'analyse économique de 1997 à 1999. Il est spécialisé en théorie de la firme et théorie du choix public. Il est membre de la Société du Mont-Pèlerin.

Ouvrages

  • 1977,
    • a. dir. avec Florin Aftalion, L'Economique Retrouvée, Economica
    • b. dir., Economie des Intermédiaires Financiers, Economica
  • Euro Error. Algora Publishing, 1999.
  • L'Erreur Européenne. Grasset, 1998.
  • Comparative Health Systems in Ten Industrial Countries, (Ed.) JAI Press, 1990.
  • Politique Economique : Le Rapport Rosa. Bonnel, 1983.
  • The Economics of Trade Unions: New Analysis, (Ed.). Kluwer Nijhoff, 1983.
  • The World Crisis in Social Security, (Ed.). Bonnel, 1982.
  • La Répression Financière, avec Michel Dietsch. Bonnel, 1981.
  • 1984, Déréglementation et Théorie du Droit (Deregulation and Legal Theory), Politique Economique, Vol 33
  • 2000, Le second XXe siècle. Grasset
  • 2011, L'euro : Comment s'en débarrasser, Grasset, ISBN 2246786010

Citations

  • Aujourd'hui comme hier, l'interventionnisme est comparable à ces remèdes qui soulagent momentanément le patient mais aggravent ensuite son état de santé par leurs redoutables effets secondaires.[1]
  • Une épargne mal rémunérée s'atrophie et restreint les possibilités de financement. Un financement étroit étouffe à son tour le dynamisme de l'économie. L'expansion est inflationniste et précaire, la croissance accidentée. Les efforts des gouvernements pour sortir de cette situation en comprimant à la baisse les taux d'intérêt ne font qu'aggraver le mal. Celui-ci porte un nom : la répression financière. [2]

Notes et références

  1. Propos tenus dans les années 1970, repris par Maurice Roy in Vive le Capitalisme, Plon, 1978, p.152
  2. La répression financière, 1981.

Lien externe

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.