Matthew Carolan

Matthew Carolan est né dans le Queens de Marguerite Carolan, une femme au foyer, et de Gerald Carolan, un pompier de New York. Il a été élevé à Seaford. Il fut un chroniqueur conservateur dont les travaux ont paru dans les revues comme Newsday ou The Freeman et d'autres publications. Il est décédé le 1er juin 2014 à West Islip, aux Etats-Unis à la suite d'un cancer du cerveau. Il avait 50 ans. Il était titulaire d'une master en théologie de l'Université St. John's et un autre master en philosophie de l'Université Fordham. Il a enseigné l'éthique des affaires au Molloy College et les sciences humaines au Suffolk County Community College juste avant son décès.

Matthew Carolan a été rédacteur en chef de la revue, "National Review", un journal d'opinion conservateur, de 1994 à 1999. Avec son ami, Raymond J. Keating, il a écrit des centaines d'articles d'opinion pour le journal Newsday de 1996 à 2002, sur des sujets aussi complexes que la réforme des soins de santé et aussi légers que le golf, un sport que Raymond Keating lui avait présenté peu de temps après leur rencontre en deuxième année à l'école secondaire St. John the Baptist de West Islip.

Son conservatisme ne respectait pas toujours les lignes de parti car il tenait à sa liberté de penser. Dans une chronique, il accusa le maire de New York Rudy Giuliani, un républicain qui était à quelques jours de la retraite et qui était aimé par la population pour son leadership après les attentats du 11 septembre 2001, "d'ignorance économique stupéfiante" ou de "tromperie politique honteuse". en raison de son implication dans les subventions publiques pour la construction des stades des équipes des Mets et des Yankees.

Fervent catholique, l'écriture de Matthew Carolan était fondée sur sa foi car son courage intellectuel, tel Daniel entrant dans la fosse aux lions, lui permis d'avancer des arguments que peu n'osaient présenter.

Publications

  • 1997, "The Pine Barrens Parousia: A Reporter's Notebook", The Freeman, August, Vol 47, n°8, pp460-461