Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Organigramme

De Wikiberal
Révision datée du 17 août 2008 à 21:11 par Ludovic Sesim (discussion | contributions) (en cours d'élaboration)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


L'organigramme d'une organisation (entreprise, firme) est symbolisé graphiquement par un arbre renversé qui représente le découpage des responsabilités et la hiérarchie du commandement au sein de l'entreprise. Du Directeur Général, un « râteau » descend d'un niveau stratégique vers les Directeurs généraux Adjoints ou vers les directeurs, jusqu'au niveau les plus opérationnels. Dans certaines entreprises de faible taille, l'organigramme n'est pas formalisé. Dans les PME, quelques branches latérales se greffent au tronc de l’arbre, sans de profondes racines.

L'organigramme délimite les sphères du pouvoir, il balise les sentiers que la carrière peut suivre, il cloisonne l'entreprise en diverses fonctions (production, commerciale, finance, marketing, etc) ou en clans. Il représente un découpage officiel qui masque un découpage officieux. Il offre une forme de rétribution indirecte à quelques représentants de l'entreprise en manque de tâches ou en mal d'amours-propres. Car, bien souvent, par « coup du cavalier »[1], certains directeurs ont, en fait, plus de pouvoir que les DGA dont ils dépendent en principe. Dès lors celui-ci ne peut pratiquement plus exercer d’autorité sur ce subordonné.


Notes et références

  1. manœuvre par laquelle un subordonné établit des rapports personnels de confiance avec le supérieur de son chef, en sautant comme aux échecs par dessus ce dernier

Money-128x128.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail économie.