Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Pascal Bruckner : Différence entre versions

De Wikiberal
m
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
}}
 
}}
  
'''Pascal Bruckner''' (Paris, France, 15 Décembre [[1948]]) est un philosophe, essayiste et romancier français. Il se fait connaître sur la scène intellectuelle en [[1983]] par ''Le sanglot de l'homme blanc'' sévère critique de l'idéologie tiers-mondiste. Il a depuis poursuivi la pensée de cette auto-flagellation occidentale dans deux essais ''La tentation de l'inocence'' en [[1995]] et ''La Tyrannie de la pénitence : Essai sur le masochisme en Occident'' en [[2006]].  Il s'attaque à l'anticapitalisme en [[2002]] dans ''Misère de la prospérité : La religion marchande et ses ennemis'' qui reçoit le prix du livre d'économie [[2002]].
+
'''Pascal Bruckner''' (né à Paris, le 15 Décembre [[1948]]) est un philosophe, essayiste et romancier français. Il se fait connaître sur la scène intellectuelle en [[1983]] par ''Le sanglot de l'homme blanc'' sévère critique de l'idéologie tiers-mondiste. Il a depuis poursuivi la pensée de cette auto-flagellation occidentale dans deux essais ''La tentation de l'inocence'' en [[1995]] et ''La Tyrannie de la pénitence : Essai sur le masochisme en Occident'' en [[2006]].  Il s'attaque à l'anticapitalisme en [[2002]] dans ''Misère de la prospérité : La religion marchande et ses ennemis'' qui reçoit le prix du livre d'économie [[2002]].
  
 
Classé comme [[néoconservateur]], pro-israëlien et [[atlantiste]] il est paradoxalement déconstructeur de la morale traditionnelle notamment sexuelle comme en témoigne par exemple son roman ''l'amour du prochain'' ([[2005]]) qui est une apologie d'une [[prostitution]] heureuse.
 
Classé comme [[néoconservateur]], pro-israëlien et [[atlantiste]] il est paradoxalement déconstructeur de la morale traditionnelle notamment sexuelle comme en témoigne par exemple son roman ''l'amour du prochain'' ([[2005]]) qui est une apologie d'une [[prostitution]] heureuse.

Version du 4 mars 2008 à 18:43

Pascal Bruckner
philosophe

Dates né en 1948
Pascal Bruckner.jpg
Tendance néoconservateur
Origine {{{nationalité}}}
Articles internes Liste de tous les articles

Citation «Le « secret » d'une bonne vie, c'est de se moquer du bonheur.»
inter lib.org sur Pascal Bruckner

Pascal Bruckner (né à Paris, le 15 Décembre 1948) est un philosophe, essayiste et romancier français. Il se fait connaître sur la scène intellectuelle en 1983 par Le sanglot de l'homme blanc sévère critique de l'idéologie tiers-mondiste. Il a depuis poursuivi la pensée de cette auto-flagellation occidentale dans deux essais La tentation de l'inocence en 1995 et La Tyrannie de la pénitence : Essai sur le masochisme en Occident en 2006. Il s'attaque à l'anticapitalisme en 2002 dans Misère de la prospérité : La religion marchande et ses ennemis qui reçoit le prix du livre d'économie 2002.

Classé comme néoconservateur, pro-israëlien et atlantiste il est paradoxalement déconstructeur de la morale traditionnelle notamment sexuelle comme en témoigne par exemple son roman l'amour du prochain (2005) qui est une apologie d'une prostitution heureuse.

Pascal Bruckner est membre du Cercle de l'Oratoire.

Citations

  • « L'Europe a plutôt vaincu ses monstres, l'esclavage a été aboli, le colonialisme abandonné, le fascisme défait, le communisme mis à genoux par KO. Quel continent peut afficher un tel bilan ? »
  • « Il y a des mosquées à Rome, mais y a-t-il des églises à La Mecque, à Djedda, à Riyad ? Ne vaut-il pas mieux être musulman à Düsseldorf ou à Paris que chrétien au Caire ou à Karachi ? »
  • «Le bonheur est devenu l'illusion collective sur laquelle vit notre époque.»
5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.