Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Réseau social : Différence entre versions

De Wikiberal
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
La plupart des gens ont des contacts, fréquents ou sporadiques, avec beaucoup d'autres personnes, et le réseau social personnel d'un individu est composé de toutes les personnes que l'individu connaît à la fois bien et pas très bien. Pour l'entrepreneur, et particulièrement l'entrepreneur avec peu de capital financier, les réseaux sociaux personnels sont souvent la ressource la plus importante de l'entreprise. Les rencontres sociales entre un entrepreneur et ses contacts réseau sont souvent une source de nouvelles idées de créations d'entreprises.
+
Le '''réseau social''' d'un individu est composé de toutes les personnes que l'individu connaît à la fois bien et pas très bien. La plupart des gens ont des contacts, fréquents ou sporadiques, avec beaucoup d'autres personnes qui ont une influence<ref>I. Pool, M. Kochen, [[1978]], "Contacts and Influence", Social Networks, Vol 1, pp5–51</ref> plus ou moins forte sur leur parcours individuel ou collectif. Pour l'entrepreneur, particulièrement l'entrepreneur avec peu de capital financier, les réseaux sociaux personnels sont souvent la ressource la plus importante de l'entreprise. Les rencontres sociales entre un entrepreneur et ses contacts réseau sont souvent une source de nouvelles idées de créations d'entreprises.
  
 
Personne n'a une information parfaite pour choisir et prendre des décisions, selon [[Herbert Simon]]. Donc, les individus éprouvent une 'rationalité limitée' parce qu'ils sont limités dans leur capacité à traiter et à stocker de nombreuses informations. Par conséquent, le réseau social d'un entrepreneur peut aider à étirer les limites de la rationalité individuelle en offrant l'accès aux connaissances et à l'information qui ne sont pas possédés par l'entrepreneur individuel. L'entrepreneur est alors exposé à de nouvelles idées et opportunités sans qu'il soit lui-même physiquement en contact avec ces opportunités.  
 
Personne n'a une information parfaite pour choisir et prendre des décisions, selon [[Herbert Simon]]. Donc, les individus éprouvent une 'rationalité limitée' parce qu'ils sont limités dans leur capacité à traiter et à stocker de nombreuses informations. Par conséquent, le réseau social d'un entrepreneur peut aider à étirer les limites de la rationalité individuelle en offrant l'accès aux connaissances et à l'information qui ne sont pas possédés par l'entrepreneur individuel. L'entrepreneur est alors exposé à de nouvelles idées et opportunités sans qu'il soit lui-même physiquement en contact avec ces opportunités.  
Ligne 9 : Ligne 9 :
  
 
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==
 +
 +
* [[1969]], J. Mitchell, "The Concept and Use of Social Networks", In: J. Mitchell, dir., "Social Networks in Urban Situations", Manchester: Manchester University Press
 +
 +
* [[1972]], J. Barnes, "Social Networks", Philippines: Addison-Wesley
  
 
* [[1984]], R. S. Burt, "Network Items and the General Social Survey", Social Networks, Vol 6, pp293–339
 
* [[1984]], R. S. Burt, "Network Items and the General Social Survey", Social Networks, Vol 6, pp293–339

Version du 14 août 2017 à 13:57

Le réseau social d'un individu est composé de toutes les personnes que l'individu connaît à la fois bien et pas très bien. La plupart des gens ont des contacts, fréquents ou sporadiques, avec beaucoup d'autres personnes qui ont une influence[1] plus ou moins forte sur leur parcours individuel ou collectif. Pour l'entrepreneur, particulièrement l'entrepreneur avec peu de capital financier, les réseaux sociaux personnels sont souvent la ressource la plus importante de l'entreprise. Les rencontres sociales entre un entrepreneur et ses contacts réseau sont souvent une source de nouvelles idées de créations d'entreprises.

Personne n'a une information parfaite pour choisir et prendre des décisions, selon Herbert Simon. Donc, les individus éprouvent une 'rationalité limitée' parce qu'ils sont limités dans leur capacité à traiter et à stocker de nombreuses informations. Par conséquent, le réseau social d'un entrepreneur peut aider à étirer les limites de la rationalité individuelle en offrant l'accès aux connaissances et à l'information qui ne sont pas possédés par l'entrepreneur individuel. L'entrepreneur est alors exposé à de nouvelles idées et opportunités sans qu'il soit lui-même physiquement en contact avec ces opportunités.

Les "entrepreneurs en réseau" utilisent les ressources des réseaux sociaux pour apprendre de nouvelles opportunités entrepreneuriales. Ils obtiennent plus d'opportunités que les entrepreneurs en solo dont l'importance varie en fonction d'un certain nombre de facteurs : la taille du réseau, la force des liens faibles[2] ou les trous structurels[3].

Notes et références

  1. I. Pool, M. Kochen, 1978, "Contacts and Influence", Social Networks, Vol 1, pp5–51
  2. M. Granovetter, 1973, "The Strength of Weak Ties", American Journal of Sociology, 78(6), pp1360–1380
  3. R. S. Burt, 1992, "Structural Holes: The Social Structure of Competition", Cambridge, MA: Harvard University Press

Bibliographie

  • 1969, J. Mitchell, "The Concept and Use of Social Networks", In: J. Mitchell, dir., "Social Networks in Urban Situations", Manchester: Manchester University Press
  • 1972, J. Barnes, "Social Networks", Philippines: Addison-Wesley
  • 1984, R. S. Burt, "Network Items and the General Social Survey", Social Networks, Vol 6, pp293–339