Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Richard Cromwell

De Wikiberal
Révision datée du 14 mai 2016 à 03:06 par Lexibot (discussion | contributions) (divers)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Richard Cromwell
Homme politique

Dates 1626 - 1712
Richard Cromwell.jpeg
Tendance
Origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Richard Cromwell

Richard Cromwell (né le 4 octobre 1626 - décédé le 12 juillet 1712) est le troisième fils d'Oliver Cromwell, Lord Protector d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, et d'Elizabeth Bourchier. En 1654, il devient membre du parlement anglais pour le Hampshire puis, en 1656, pour la circonscription de la Cambridge University.

Quand son père Oliver Cromwell meurt le 3 septembre 1658, il occupe le poste de Lord Protecteur pendant quelques mois, jusqu'au 25 mai 1659. Les ennemis de Richard Cromwell le surnomment « Tumbledown Dick » ou « Queen Dick », raillant par là son indécision.

Peu avant sa mort, survenue le 3 septembre 1658, Oliver Cromwell désigne son fils comme son successeur. Richard Cromwell est proclamé Lord Protecteur le 27 janvier 1659. Sous la pression d'une armée qui ne l'apprécie pas, il renonce à sa fonction dès le 25 mai de la même année. Après cette abdication, le général Monk rappelle le Long Parlement, qui propose le trône d'Angleterre et d'Écosse à Charles Stuart, futur Charles II d'Angleterre, provoquant ainsi la Restauration anglaise.

A la suite de ces événements, Richard Cromwell part en Europe pendant plusieurs années, avant de revenir finir sa vie en Angleterre, loin de toute préoccupation politique.

Dans la pièce de Victor Hugo, Cromwell, Richard Cromwell apparaît comme un personnage sans grande envergure et aux convictions mal assurées, mais plutôt bon vivant, en contraste avec le caractère de son père.

Bibliographie

  • Gaunt, Peter (2004). "Richard Cromwell". Oxford Dictionary of National Biography
  • Hutton, Ronald (1985). The Restoration: A Political and Religious History of England and Wales, 1658-1667. Oxford: Clarendon Press. ISBN 0-19-822698-5.

Voir aussi

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.