Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Seconde Guerre mondiale : Différence entre versions

De Wikiberal
(Dates marquantes)
(Dates marquantes)
Ligne 38 : Ligne 38 :
 
* [[7 août]] [[1943]] : début de la seconde bataille de Smolensk (victoire soviétique décisive avec la prise de la ville le 25 septembre)
 
* [[7 août]] [[1943]] : début de la seconde bataille de Smolensk (victoire soviétique décisive avec la prise de la ville le 25 septembre)
 
* [[28 novembre]] [[1943]] : début de la conférence de Téhéran, qui réunit pour la première fois Joseph Staline, Franklin Roosevelt et [[Winston Churchill]] (fin le 1er décembre)
 
* [[28 novembre]] [[1943]] : début de la conférence de Téhéran, qui réunit pour la première fois Joseph Staline, Franklin Roosevelt et [[Winston Churchill]] (fin le 1er décembre)
 +
* [[30 janvier]]-[[8 février]] [[1944]] : conférence de Brazzaville, organisée par le Comité français de la Libération nationale (CFLN), afin de déterminer le rôle et l'avenir de l'empire colonial français et préparer l'après-guerre ; le général [[Charles de Gaulle]] écarte cependant l'idée d'émancipation des colonies en repoussant « toute idée d'autonomie hors du bloc français de l'Empire »
 
* [[17 janvier]]-[[19 mai]] [[1944]] : bataille de Monte Cassino en Italie, victoire des Alliés ; les Allemands battent en retraite le 20 mai
 
* [[17 janvier]]-[[19 mai]] [[1944]] : bataille de Monte Cassino en Italie, victoire des Alliés ; les Allemands battent en retraite le 20 mai
 
* [[6 juin]] [[1944]] : débarquement allié en Normandie, "Jour J"
 
* [[6 juin]] [[1944]] : débarquement allié en Normandie, "Jour J"

Version du 8 février 2019 à 10:58


La Seconde Guerre mondiale est un conflit de grande ampleur qui a ravagé une grande partie de la planète entre 1939 et 1945. Cependant, il s'agit plutôt d'une ensemble de guerres entremêlées qui ont fini par ne plus faire qu'un seul et même conflit. On peut ainsi distinguer :

  • Depuis 1937, une guerre sino-japonaise provoquée par l'impérialisme nippon.
  • À partir de 1939, une guerre franco-anglo-allemande en Europe à propos de la Pologne.
  • À partir de 1940, une guerre de l'Angleterre seule contre l'Allemagne qui domine l'Europe continentale et le Japon qui tente de conquérir l'Asie orientale.
  • À partir de 1941 la « grande guerre patriotique » entre les deux anciens complices du dépècement de la Pologne, l'URSS et l'Allemagne et dans le même temps une guerre des États-Unis contre le Japon qui l'a agressé et ses alliés européens (Allemagne et Italie).

Prolongement de la Grande Guerre (certains parlent d'une seconde Guerre de Trente Ans) du moins en Europe, elle est en partie la conséquence des traités de 1919. Mais une nette différence l'oppose au premier conflit mondial : l'importance des fronts asiatique et africain.

Aussi est-il difficile de définir les motifs du conflit. Anglais et Français s'étaient battus à l'origine pour la Pologne qui ne retrouvera ni ses frontières ni son indépendance après 1945. Cette guerre est souvent présentée comme un combat de la liberté contre la barbarie (nazie et japonaise) ? Mais Staline était-il le meilleur défenseur de la liberté ?

C'est bien pourtant une guerre idéologique à la différence de la Première Guerre mondiale : Ordre nouveau en Europe, Grande Asie des Japonais s'opposant aux Nations-Unies qui vont être à l'origine de la création de l'Organisation des Nations-Unies tandis que les communistes voient dans le conflit l'occasion d'étendre leur idéologie hors des frontières de l'URSS. La France, entre autres, restera marquée par l'aspect "social" et anticapitaliste inauguré par le Régime de Vichy et imposé à la Libération par des dirigeants éblouis par l'exemple du grand frère soviétique.

Enfin cette guerre permet l'avènement des États-Unis et de l'URSS comme super-grands, co-dirigeants de la planète : un nouvel équilibre du monde est né qui devait durer jusqu'en 1991. L'Europe en sortait au contraire dévastée et ruinée pour un temps et cessait en tout cas d'être le centre du monde.

Cette guerre a revêtu un caractère atroce par la puissance des moyens de destruction, surtout aériens : bombardements massifs, fusées V1 et V2, bombe atomique (entrée dans l'ère nucléaire). Son caractère inhumain est symbolisé par la Shoah, projet dément qui voit l'utilisation de techniques modernes et rationnelles pour un acte irrationnel, l'extermination, au nom d'une idéologie, de groupes entiers de population.

Si la Shoah dit la vérité du nazisme, dit-elle aussi la vérité de notre civilisation ?

Dates marquantes

  • 23 août 1939 : pacte germano-soviétique (officiellement traité de non agression mais Adolf Hitler et Joseph Staline concluent un protocole secret pour partager la Pologne et d'autres territoires situés entre l'Allemagne nazie et l'URSS)
  • 1er septembre 1939 : l'Allemagne nazie déclare la guerre à la Pologne et déclenche ainsi la Seconde Guerre mondiale
  • 10 mai 1940 : début de la campagne de France, avec l'invasion allemande des Pays-Bas, de la Belgique et du Luxembourg
  • 26 mai 1940 : début de l'évacuation de Dunkerque (« opération Dynamo »), consistant en l'évacuation des soldats alliés des plages et du port de Dunkerque ; ce retrait de tout le corps expéditionnaire britannique est dû à l'encerclement causé par le Blitzkrieg engagé par l'armée allemande lors de la bataille de France, et la percée de Sedan
  • 28 mai 1940 : fin de la bataille de la Lys (du 23 au 28 mai 1940) et fin de la Bataille de Belgique (invasion de la Belgique par les troupes allemandes), avec la capitulation belge
  • 22 juin 1940 : la défaite des forces armées françaises conduit à la signature d'un armistice avec l'Allemagne
  • 10 juillet 1940 : vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain (régime de Vichy)
  • 27 septembre 1940 : signature du pacte tripartite entre Allemagne, Italie et Japon, pacte militaire signé à Berlin établissant l'Axe Rome-Berlin-Tokyo
  • 22 juin 1941 : l'Allemagne lance 3,5 millions d'hommes, 3 500 tanks et 3 000 avions à l'assaut de l'Union soviétique (opération Barbarossa) ; après les premiers succès, l'offensive s'enlisera (échec allemand de la bataille de Moscou)
  • 19 août 1942 : tentative de débarquement des Canadiens à Dieppe (raid de Dieppe ou opération Jubilee), l'opération se solde par un cuisant échec pour les troupes canadiennes qui perdent 1800 hommes sur les 8000 hommes engagés ; ce désastre stratégique permettra à l'état-major allié d'en tirer des leçons pour assurer le succès du débarquement en Normandie en 1944
  • 21 août 1942 : début de la bataille de Stalingrad, tournant stratégique majeur de la Seconde Guerre mondiale
  • 8 novembre 1942 : début de l'opération Torch, les Alliés débarquent en Algérie et au Maroc
  • 16 décembre 1942 : déclenchement de l'opération Saturne, lancée par l'Armée rouge sur le front de l'Est, qui mènera à la destruction de l'armée hongroise en janvier 1943 et à une retraite allemande en février 1943
  • 14 janvier 1943 : début de la conférence de Casablanca, conférence interalliée destinée à préparer la stratégie des Alliés après la guerre ; cette conférence est décidée par le président des États-Unis, Franklin Roosevelt, et le Premier ministre britannique, Winston Churchill, qui invitent à se joindre à eux d'une part Joseph Staline — qui décline l'offre — et d'autre part les généraux français Henri Giraud et Charles de Gaulle
  • 2 février 1943 : fin de la bataille de Stalingrad, avec la reddition de la VIe armée allemande de Paulus
  • 19 avril 1943 : soulèvement du Ghetto de Varsovie où les Allemands venaient arrêter les quelque 60000 survivants (les Allemands viennent à bout des insurgés le 16 mai)
  • 7 août 1943 : début de la seconde bataille de Smolensk (victoire soviétique décisive avec la prise de la ville le 25 septembre)
  • 28 novembre 1943 : début de la conférence de Téhéran, qui réunit pour la première fois Joseph Staline, Franklin Roosevelt et Winston Churchill (fin le 1er décembre)
  • 30 janvier-8 février 1944 : conférence de Brazzaville, organisée par le Comité français de la Libération nationale (CFLN), afin de déterminer le rôle et l'avenir de l'empire colonial français et préparer l'après-guerre ; le général Charles de Gaulle écarte cependant l'idée d'émancipation des colonies en repoussant « toute idée d'autonomie hors du bloc français de l'Empire »
  • 17 janvier-19 mai 1944 : bataille de Monte Cassino en Italie, victoire des Alliés ; les Allemands battent en retraite le 20 mai
  • 6 juin 1944 : débarquement allié en Normandie, "Jour J"
  • 12 janvier 1945 : début de l'offensive Vistule-Oder menée par l'Armée rouge sur le front de l'Est ; l'Oder est franchi le 31 janvier, les avant-postes soviétiques ne sont plus qu'à 80 km de Berlin
  • 4 février - 11 février 1945 : conférence de Yalta, réunissant les principaux responsables de l'Union soviétique (Joseph Staline), du Royaume-Uni (Winston Churchill) et des États-Unis (Franklin D. Roosevelt)
  • 6 mai 1945 : début de l'offensive sur Prague par l'Armée Rouge
  • 7 mai 1945 : le général allemand Alfred Jodl signe à Reims les termes d'une reddition inconditionnelle qui termine la participation allemande à la Seconde Guerre mondiale
  • 8 mai 1945 : victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et fin de la guerre en Europe marquée par l'annonce de la capitulation de l'Allemagne (Victory Day) ; cette seconde capitulation allemande est signée à Karlshorst, en banlieue sud-est de Berlin, peu avant minuit
  • 6 août et 9 août 1945 : bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki, causant de 155000 à 250000 morts et la capitulation du Japon, annoncée le 15 août 1945 par l'empereur Hirohito
  • 20 novembre 1945 : ouverture du procès de Nuremberg, intenté par les puissances alliées contre 24 des principaux responsables du Troisième Reich
  • 31 décembre 1946 : le président américain Harry S. Truman proclame officiellement la fin de la Seconde Guerre mondiale
  • 10 février 1947 : signature du traité de Paris, résultat de la conférence de paix de Paris tenue du 29 juillet au 15 octobre 1946 ; les Alliés négocient les détails du traité de paix avec l'Italie, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et la Finlande
6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.