Un monde libre

Un monde libre était un projet francophone pour les droits individuels, la liberté économique et la paix. Son site internet précise que :

logo du Monde libre

La mission du projet francophone pour les droits individuels, la liberté économiques et la paix consiste à promouvoir les idées de la liberté, du changement pacifique et une vision du monde dans laquelle le rôle civilisateur de la société civile et de la liberté est mis en exergue dans les pays francophones.

Des pans entiers de la population des pays francophones (principalement africains) restent continuellement privés des libertés les plus élémentaires avec les conséquences économiques, politiques et humanitaires – préjudiciable - que cela induit.

Trop de gens restent enfermés dans l'ignorance de ce qu'est la liberté, et en souffrent sans véritablement le savoir. Le projet Un Monde Libre vise à remédier à cet état de fait. Ce projet s'articule autour de plusieurs actions : le site, la syndication d'articles dans les médias, la publication et la distribution d'ouvrages sur la liberté, et la tenue de séminaires d'éducation.

Aux côtés des équipes hispanophone, russophone, arabophone, persophone, kurdophone, azeri, sinophone, lusophone et anglophone, ce projet a été lancé par le Centre pour La Promotion des Droits de L'homme, division du Cato Institute. Depuis, il a été repris par la Fondation Atlas avant de disparaître quelques années plus tard.

L'équipe francophone

Nouh El Harmouzi, Docteur ès Sciences Economiques, a travaillé sur les questions de dynamique institutionnelle dans les pays arabo-musulmans. Il est responsable des relations publiques du projet Un Monde Libre.

Emmanuel Martin, Docteur ès Sciences Economiques, dont les travaux de recherche ont porté sur la dynamique de marché, les rendements croissants, le développement "fictif" et le concept de société civile. Il est responsable de la publication du projet Un Monde Libre.

Sous la direction de Tom G. Palmer.

  Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.