Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à alexis.vintray@contrepoints.org. N'hésitez pas!


Différences entre les versions de « Union pour un Mouvement Populaire »

De Wikiberal
Aller à la navigation Aller à la recherche
m (A supprimé la protection de « Union pour un Mouvement Populaire »)
(2 versions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Fichier:Logo UMP.PNG|right]]
[[Fichier:Logo UMP.PNG|right]]
L''''Union pour un Mouvement Populaire''' (UMP) est un [[parti]] politique [[France|français]] créé en [[2002]], qui succède au RPR par suite de l'absorption de la plupart des autres courants de la [[droite]] parlementaire. Il s'inscrit historiquement dans l'héritage politique du [[bonapartisme]], en faveur d'un État [[interventionnisme|interventionniste]], à la fois fort et "social".  
L''''Union pour un Mouvement Populaire''' (UMP) est un [[parti]] politique [[France|français]] créé en [[2002]], qui succède au RPR par suite de l'absorption de la plupart des autres courants de la [[droite]] parlementaire. Il s'inscrit historiquement dans l'héritage politique du [[bonapartisme]], en faveur d'un État [[interventionnisme|interventionniste]], à la fois fort et "social". Il devint ''Les Républicains''.


Contrairement aux idées reçues, le nombre de libéraux est faible voire inexistant, et le parti est marqué à la fois par le [[conservatisme]] et par la [[social-démocratie]], ce qui le fait tendre vers le [[constructivisme]]. Il fut le parti au pouvoir de [[Nicolas Sarkozy]]. Il s'attire malgré tout une très vive opposition des [[socialiste]]s français, concurrencés sur leur droite sur les mêmes thèmes politiques, et contraints pour se distinguer de l'UMP d'accentuer leur [[idéologie]] [[anticapitalisme|anticapitaliste]] et de diaboliser leur adversaire en l'accusant de libéralisme ou d'[[ultralibéralisme]].
Contrairement aux idées reçues, le nombre de libéraux est faible voire inexistant, et le parti est marqué à la fois par le [[conservatisme]] et par la [[social-démocratie]], ce qui le fait tendre vers le [[constructivisme]]. Il fut le parti au pouvoir de [[Nicolas Sarkozy]]. Il s'attire malgré tout une très vive opposition des [[socialiste]]s français, concurrencés sur leur droite sur les mêmes thèmes politiques, et contraints pour se distinguer de l'UMP d'accentuer leur [[idéologie]] [[anticapitalisme|anticapitaliste]] et de diaboliser leur adversaire en l'accusant de libéralisme ou d'[[ultralibéralisme]].


Le parti n'est donc ''PAS'' libéral, ne représente pas le [[libéralisme]] en France, et n'a pas l'intention de l'être, malgré l'absorption du parti [[Démocratie libérale (parti politique)|Démocratie Libérale]] à sa création. Il illustre bien, selon le bon mot de Chesterton, l'ambition [[conservateur|conservatrice]] d'éviter que les erreurs faites par les progressistes, quand ils sont au pouvoir, soient corrigées.
Le parti n'est donc ''PAS'' libéral, ne représente pas le [[libéralisme]] en France, et n'a pas l'intention de l'être, malgré l'absorption du parti [[Démocratie libérale (parti politique)|Démocratie Libérale]] à sa création. Il illustre bien, selon le bon mot de Chesterton, l'ambition [[conservateur|conservatrice]] d'éviter que les erreurs faites par les progressistes, quand ils sont au pouvoir, soient corrigées.
Ce parti devient ''Les Républicains'' (LR) en 2015 (nom, statuts et composition du bureau politique adoptés par le bureau politique de l'UMP le 5 mai 2015, puis approuvés par les adhérents du parti le 28 mai 2015).


== Voir aussi ==
== Voir aussi ==

Version du 26 octobre 2021 à 09:12

Logo UMP.PNG

L'Union pour un Mouvement Populaire (UMP) est un parti politique français créé en 2002, qui succède au RPR par suite de l'absorption de la plupart des autres courants de la droite parlementaire. Il s'inscrit historiquement dans l'héritage politique du bonapartisme, en faveur d'un État interventionniste, à la fois fort et "social". Il devint Les Républicains.

Contrairement aux idées reçues, le nombre de libéraux est faible voire inexistant, et le parti est marqué à la fois par le conservatisme et par la social-démocratie, ce qui le fait tendre vers le constructivisme. Il fut le parti au pouvoir de Nicolas Sarkozy. Il s'attire malgré tout une très vive opposition des socialistes français, concurrencés sur leur droite sur les mêmes thèmes politiques, et contraints pour se distinguer de l'UMP d'accentuer leur idéologie anticapitaliste et de diaboliser leur adversaire en l'accusant de libéralisme ou d'ultralibéralisme.

Le parti n'est donc PAS libéral, ne représente pas le libéralisme en France, et n'a pas l'intention de l'être, malgré l'absorption du parti Démocratie Libérale à sa création. Il illustre bien, selon le bon mot de Chesterton, l'ambition conservatrice d'éviter que les erreurs faites par les progressistes, quand ils sont au pouvoir, soient corrigées.

Ce parti devient Les Républicains (LR) en 2015 (nom, statuts et composition du bureau politique adoptés par le bureau politique de l'UMP le 5 mai 2015, puis approuvés par les adhérents du parti le 28 mai 2015).

Voir aussi

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.