Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Barun S. Mitra

De Wikiberal
Barun S. Mitra
Auteur

Dates
Barun Mitra.jpg
Tendance Libéral
Origine Inde Inde
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Barun S. Mitra

Barun Shankar Mitra est un écrivain et commentateur politique d'origine indienne (New Delhi). Il porte un intérêt spécial sur les sujets du développement, de l'environnement, du commerce et de la technologie. Il a publié des articles dans un large éventail de journaux et de magazines internationaux tels que The Economic Times et le Wall Street Journal. Il a également rédigé des essais pour des ouvrages publiés par la Hoover Institution de l'Université de Stanford. Il a notamment contribué au chapitre : « Le développement durable contre le développement durable » dans le livre de Ron Bailey, Global Warming et autres Eco-Myths.

Barun S. Mitra est le fondateur et directeur de l'Institut liberté (www.libertyindia.org), une association indépendante dont le but est la recherche sur les politiques publiques éducatives. Il a édité un volume sur la population, "The Ultimate Resource", publié par le Liberty Institute, qui a reçu en 2001 le Prix international du meilleur livre d'un nouveau think tank (Sir Antony Fisher Memorial). Le Liberty Institute se consacre à promouvoir des solutions de marché sur les questions sociales et économiques contemporaines et sur l'environnement dans le but de promouvoir la sensibilisation des piliers institutionnels d'une société libre - les droits individuels, la primauté du droit, des marchés libres et un gouvernement limité. L'objectif fondamental de l'Institut est fondé sur le fait que les libertés politiques et économiques sont indissociables, et forment ensemble la base des droits de l'homme - et que l'une ne peut pas être maintenue sans l'autre. L'Institut mène des recherches, organise des séminaires et des conférences internationales. Avec d'autres membres de l'ISIL, James Shikwati (Kenya) et Thompson Ayodele (Nigeria), Barun Mitra a travaillé à briser les liens de la pauvreté dans leur pays respectif.

Avant de fonder l'Institut Liberté, Barun Mitra était journaliste pigiste et il a obtenu son diplôme d'ingénieur en électricité en 1981. Il a également un diplôme d'études supérieures en génie maritime, ce qui l'amena à naviguer en tant qu'ingénieur de marine sur les navires de commerce durant plusieurs années. A la fin des années 1980, il passe trois années sur un projet dans un village isolé dans les régions côtières de l'État du Bengale occidental en Inde orientale, où il vécut directement la pauvreté en milieu rural, et par conséquent, il en est venu à développer une compréhension des questions agricoles.

Barun S. Mitra a beaucoup écrit sur l'environnement, le développement, le commerce et les questions de technologie. Il s'est penché sur la question économique du secteur informel et sur le développement spontané des institutions du marché dans de larges couches de populations qui ont peu d'accès aux institutions formelles de la société. Barun Mitra travaille également sur une série de questions environnementales et cherche les façons de canaliser les forces du marché pour améliorer la qualité de l'environnement. Barun Mitra a étudié l'impact du commerce agricole et de la technologie dans l'amélioration de la productivité afin de réduire la pauvreté rurale. Son point d'argumentation est que le protectionnisme des écologistes est simplement une nouvelle façon de tenir les pays en développement vers le bas de la croissance économique. Il préconise comme d'autres économistes tel que Peter Thomas Bauer, que l'Inde a besoin du commerce international, « Trade, not aid » dit-il. Il fustige les manifestants verts à l'intérieur de leur pays qui tente de changer les règles du commerce international pour bloquer les exportations en provenance de pays qui ne suivent pas certaines normes environnementales. Ce sont juste des barrières commerciales sous une forme nouvelle, et l'« éco-impérialisme » de l'Union Européenne est motivée par des intérêts égoïstes. Barun Mitra martèle que « les pays en développement souffrent de la dégradation de l'environnement, non pas parce que les gens consomment trop, mais parce qu'ils consomment trop peu ». En Inde, par exemple, 50 à 60 pour cent des gens n'ont pas l'électricité - donc ils brûlent du bois de chauffage et de la bouse de vache à la place, ce qui nuit à l'environnement, sans parler de leur santé.

Publications

  • 2002, avec Rakhi Gupta, Sustainable Development vs. Sustained Development, In: Ronald Bailey, dir., Global Warming And Other Eco-Myths, CEI

Liens externes

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.