Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Portail histoire/Lumière sur

De Wikiberal

Adolphe Blanqui (Nice, 21 novembre 1798 - 28 janvier 1854) est un économiste français du XIXe siècle.

Frère aîné du célèbre révolutionnaire socialiste Auguste Blanqui, il a suivi un itinéraire politique très différent. Disciple de Jean-Baptiste Say, il lui succède à la Chaire d'économie au Conservatoire des Arts et Métiers en 1830. Comme Charles Comte ou Charles Dunoyer, il s'est fait le chantre de l'industrialisme cher à J.-B. Say.

Il est essentiellement réputé pour avoir écrit l'une des toutes premières histoires de la pensée économique en 1837.

Dans son ouvrage, Des classes ouvrières en France pendant l'année 1848, Adolphe Blanqui s'est inquiété de l'émergence des idées socialistes et de leurs conséquences sur les ouvriers eux-mêmes qui, selon lui, ont été les premiers à pâtir de cette pensée "révolutionnaire". Il s'est également érigé contre le protectionnisme industriel.

Néanmoins, pour lutter contre la précarité dans laquelle se trouvent les ouvriers français, Adolphe Blanqui propose une intervention de l'Etat dans certains domaines:

- l'application du principe de l'expropriation pour cause d'utilité publique, estimant que l'insalubrité de certains logements exigeait des mesures draconiennes

- la surveillance des enfants et la répression des abus dont ils sont victimes. Un "enseignement moral" dans les écoles serait souhaité par l'auteur qui espère aussi que les pouvoirs publics "s'empareront des enfants pour les extraire du travail criminel".