Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Épicurisme

De Wikiberal

L'Épicurisme, est la doctrine philosophique d'Épicure et de ses disciples, datant de l'Antiquité grecque. L’école épicurienne et sa philosophie a étendu son influence jusqu'à l'Égypte et Rome.

L'essentiel de ce que nous connaissons des écrits d’Épicure sont trois lettres transmises par Diogène Laërce, Lettre à Hérodote, Lettre à Pythoclès et Lettre à Ménécée. Dans Lettre à Hérodote, Épicure s'inspire de la théorie des atomes de Démocrite. En concurrence avec l'autre grande pensée de l'époque, le stoïcisme, est axée sur la recherche d'un bonheur et d'une sagesse austères dont le but ultime est l'atteinte de l'ataraxie. C'est une doctrine matérialiste et atomiste.

Son héritage a été revendiqué par le matérialisme moderne, notamment Karl Marx, mais est aussi considérée comme une des sources du libéralisme.

Citations

  • Si vous rejetez tous les sens, vous n’aurez aucun moyen de discerner la vérité d’avec le mensonge. (Épicure)
  • Chaque plaisir et chaque douleur doivent être appréciés par une comparaison des avantages et des inconvénients à attendre}}. (Épicure, Lettre à Ménécée)
  • Les écoles théologiques, mystiques et autres fondées sur une éthique hétéronome n'ont pas ébranlé le fondement essentiel de l'épicurisme, car elles n'ont pu lui opposer d'autre objection que d'avoir négligé les plaisirs dits « plus élevés » et « plus nobles ». (Ludwig von Mises, L'Action humaine, Chapitre I - L'homme en action)
  • C’est une philosophie qui vise l’atteinte de la tranquillité d’esprit (et pas la jouissance effrénée, comme on le croit souvent à tort) dans un monde rationnel que l’on cherche à comprendre de la façon la plus scientifique possible. Épicure a popularisé la thèse atomiste, c’est-à-dire selon laquelle tout l’univers est fait d’atomes agencés de diverses façons. Selon lui, il n’y a pas de réalité surnaturelle et les dieux, s’ils existent, ne se préoccupent pas des hommes. Il explique également que l’univers et la vie évoluent, d’une façon qui ressemble beaucoup à la théorie darwinienne. C’est une philosophie extrêmement moderne, encore tout à fait pertinente aujourd’hui. Et en plus, l’épicurisme est d’une certaine façon la première philosophie libertarienne de l’histoire. La société juste est fondée sur une entente de n’agresser personne et de collaborer avec tous pour viser le bonheur. L’État ne joue aucun rôle dans le monde idéal d’Épicure. Tout revient aux désirs et à l’action individuels. L’épicurisme a influencé de nombreux auteurs libéraux classiques, et devrait figurer à mon avis comme l’une des philosophies les plus importantes dans le développement de la civilisation occidentale, même si elle est aujourd’hui considérée comme plutôt marginale. (Martin Masse, [1])
  • Bizarrement, l’épicurisme rejoint le stoïcisme : dans les deux systèmes, on propose de se soustraire aux impulsions et à l’irrationnel, en organisant une sorte d’autosuffisance. Les stoïciens cherchent l’« autarcie », notion centrale à leurs yeux. Les épicuriens préfèrent parler d’ « ataraxie » : une absence totale de trouble intérieur – qui peut parfois faire penser aux exercices bouddhiques. Quand l’âme se maîtrise et méprise les contingences, elle atteint une félicité et un calme qui donnent le vrai bonheur, le seul durable. Car une volupté donnera sans doute un moment de joie, mais elle sera passagère et son manque recréera une souffrance. Il faut donc éviter ces « plaisirs négatifs » et éphémères, pour privilégier l’absence de douleur. On le voit, il s’agit d’une véritable discipline de vie, afin d’atteindre à une inaltérable quiétude qui, selon une maxime d’Épicure, « rend semblables aux dieux de l’Olympe ». (Xavier Darcos, Dictionnaire amoureux de la Rome antique, 2011)

Liens externes


1868-41439.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail philosophie et épistémologie du libéralisme.