Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Aviator

De Wikiberal
Aviator
The Aviator
Aviator13.jpg
Réalisé par : Martin Scorsese
Acteurs
Leonardo DiCaprio (Howard Hughes)
Cate Blanchett (Katharine Hepburn)
John C. Reilly (Noah Dietrich)
Kate Beckinsale (Ava Gardner)
Alec Baldwin (Juan Rippe)
Genre
aventure
Année de sortie
2004
Synopsis
Aviator couvre près de vingt ans de la vie tumultueuse d'Howard Hughes, industriel, milliardaire, casse-cou, pionnier de l'aviation civile, inventeur, producteur, réalisateur, directeur de studio et séducteur insatiable. Cet excentrique et flamboyant aventurier devint un leader de l'industrie aéronautique en même temps qu'une figure mythique, auréolée de glamour et de mystère.
Cliquez ici
Index des films d'inspiration libérale
A • B • C • D • E • F • G • H • I • 

J • K • L • M • N • O • P •  Q • R • S • T • U • V • W • X • Y • Z

Aviator est un film de Martin Scorsese (2004)

Fiche technique

  • Titre original : The Aviator
  • Scénario : John Logan
  • Photographie : Robert Richardson
  • Musique : Howard Shore
  • Distribution : Leonardo DiCaprio (Howard Hughes), Cate Blanchett (Katharine Hepburn) John C. Reilly (Noah Dietrich) Kate Beckinsale (Ava Gardner) Alec Baldwin (Juan Rippe) Alan Alda (sénateur Brewster) Ian Holm (professeur Fitz)
  • Production : Miramax et Warner Bros
  • Sortie : 17 décembre 2004


L'ascension de Howard Hughes

De 1926 à 1947, vingt années de la vie d'un milliardaire excentrique vue sous trois angles : sa passion pour les avions, sa vie amoureuse compliquée et ses incursions dans le monde du cinéma. Fils d'un self-made-man, il veut réaliser le plus grand film jamais tourné, Hell's Angel, dont le tournage s'étend sur plusieurs années lui coûtant 4 millions de dollars avant de connaître une sortie triomphale. Dans le même temps il veut construire et tester l'avion le plus rapide du monde. Il multiplie les exploits, faisant le tour du monde en quatre jours, et les conquêtes amoureuses : Jean Harlow puis Katherine Hepburn et enfin Ava Gardner. Il rachète TWA et se propose de faire voler le meilleur avion de ligne jamais réalisé. Au cours de l'essai d'un prototype il manque de peu d'y laisser sa vie. Luttant contre la puissante Pan Am, il est traîné devant une commission d'enquête mais réussit à redresser la situation à son profit. Il fait voler l'avion le plus gros du monde mais déjà la folie guette cet individu d'exception.

Un homme d'affaires anticonformiste et visionnaire

Howard Hughes est l'homme qui veut faire ce que personne n'a fait avant lui mais dans le même temps il souffre de paranoïa et de troubles obsessionnels, son obsession de la propreté tourne à la folie destructrice. Héritier d'une belle fortune, il l'a fait fructifier, il n'hésite pas à tout sacrifier pour satisfaire son goût du risque et de l'aventure. Cet innovateur permanent trouble la quiétude des spécialistes bien installés : les producteurs hollywoodiens à la Louis B. Mayer ou les dirigeants de compagnie aériennes tel Juan Rippe. Son affrontement avec la Pan Am est caractéristique. La très puissante compagnie possède le monopole de fait des vols transantlantiques et s'efforce d'obtenir un monopole légal par l'intermédiaire d'un sénateur véreux suavement incarné par Alan Alda. En lançant le FBI et une commission d'enquête sénatoriale contre lui, Rippe espère faire plier son rival et l'obliger à vendre la TWA. Le politicien ignoble se drape dans de nobles sentiments et déclare à Hughes qu'il représente le gouvernement des États-Unis qui a abattu l'Allemagne et le Japon et qui ne fera qu'une bouchée de lui. Le film souligne les liens étroits entre les milieux aéronautiques, l'armée et le monde politique où les pots-de-vin sont une nécessité. La relation tumultueuse de Hughes avec Katharine Hepburn (Cate Blanchett fait ce qu'elle peut dans un rôle impossible), l'industriel génial et l'intellectuelle sophistiquée, est l'autre axe fort du film. La rencontre avec la famille Hepburn, riches héritiers insupportables de suffisance qui se disent socialistes et ne supportent pas la moindre critique à l'égard de Roosevelt, est un moment d'une réjouissance férocité dans cette peinture de la gauche caviar.


Liens externes

4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.