Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Chicago Boys

De Wikiberal

Les Chicago Boys étaient un groupe de 25 jeunes économistes chiliens des années 1970, formés à l'Université de Chicago et influencés par Milton Friedman et Arnold Harberger.

Présentation

Ils travaillèrent par la suite dans l'administration d'Augusto Pinochet au Chili et mirent en place une économie libérale et décentralisée, qui permit le « miracle chilien ». Ils suivirent généralement une formation en économie à l'Université pontificale catholique du Chili, organisée en partenariat avec l'université de Chicago dans le cadre d'un accord signé en 1956 ; des professeurs de l'université enseignèrent ainsi sur place, une bibliothèque moderne fut financée sur place ainsi que des bourses pour les meilleurs étudiants. Sous la présidence du Dean de l'université de Chicago Theodore Shultz, cet accord fut renouvellé à trois reprises et eut une influence prépondérante sur l'enseignement de l'économie au Chili. Plusieurs des Chicago Boys complèterent leur formation directement à l'université de Chicago où ils suivirent les cours de Milton Friedman et d'Arnold Harberger.

A la suite de la nationalisation d'entreprises effectuées par Salvador Allende, ils avaient rédigé un rapport de 189 pages appelant à la privatisation immédiate des entreprises publiques chiliennes et qui décrivait de façon plus générale la politique économique qu'ils conseillaient de suivre.

Ils jouèrent un rôle majeur dans la politique économique de l'administration chilienne sous Pinochet, avec plusieurs personnalités de ce groupe à des postes importants.

Principaux Chicago Boys

  • Pablo Baraona Urzúa (conseiller du ministre de l'Agriculuture ; vice-président de la Banque centrale, 1974 – 1975 ; président de la Banque centrale, 1975 – 1976 ; ministre de l'Économie, 31 décembre 1976 – 26 décembre 1978 ; minsitre des Mines, 1988 – 1989)
  • Alvaro Bardón Muñoz (conseiller du ministre de l'Economie, 1973 – 1974 ; président de la Banque centrale, 1976 – 1981 ; sous-secrétaire du ministre Rolf Lüders Schwarzenberg, 1982 – 1983)
  • Hernán Büchi Buc (sous-secrétaire à la Santé, 1981 ; ministre directeur de l'Office de planification nationale, 1983 ; superintendant des banques et institutions financière du Chili, 11 mai 1984 – 12 février 1985 ; ministre des Finances, 11 mars 1985 – 5 avril 1989)
  • Carlos Cáceres Contreras (membre du Conseil d'État, 1976 ; président de la Banque centrale, 3 septembre 1982 – 13 février 1983 ; ministre des Finances, 14 février 1983 – 2 avril 1984 ; ministre de l'Intérieur, 21 octobre 1988 – 11 mars 1990)
  • Jorge Cauas Lama (vice-président de la Banque centrale, 1974 ; ministre des Finances, 11 juillet 1974 – 31 décembre 1976)
  • Martín Costabal Llona (conseiller du ministre de l'Économie, 1979 – 1980 ; directeur du Budget, 1981 – 1984 ; ministre des Finances, 7 décembre 1989 – 11 mars 1990)
  • Sergio de Castro Spikula (conseiller du ministre de l'Économie Fernando Léniz, 14 septembre 1973 – 1974 ; ministre de l'Économie, du Budget et de la Reconstruction du Chili, 14 avril 1975 – 27 décembre 1976 ; ministre des Finances, 31 décembre 1976 – 22 avril 1982)
  • Sergio de la Cuadra Fabres (président de la Banque centrale, 1981 – 1982 ; ministre des Finances, 22 avril 1982 – 30 août 1982)
  • María Teresa Infante Barros (sous-secrétaire du Travail et de la Prévention sociale, 1985 ; ministre du Travail et de la Prévention sociale, 17 août 1989 – 11 mars 1990)
  • Miguel Kast Rist (ministre directeur de l'Office de planification nationale, 26 décembre 1978 – 29 décembre 1980 ; ministre du Travail et de la Prévention sociale, 29 décembre 1980 – 22 avril 1982 ; président de la Banque centrale, 23 avril 1982 – 2 septembre 1982)
  • Felipe Lamarca Claro (directeur du Service des impôts internes, 1978 – 1984)
  • Cristián Larroulet Vignau (conseiller du ministre de l'Économie, du Budget et de la Reconstruction du Chili Luis Danús, 1982 ; chef de cabinet du ministre des Finances Hernán Büchi, 1985)
  • Rolf Lüders Schwarzenberg (ministre des Finances, de l'Économie, du Budget et de la Reconstruction du Chili, 30 août 1982 – 14 février 1983)
  • Juan Carlos Méndez González (conseiller du ministre des Finances Gotuzzo, 1973 ; directeur du Budget, 1975 – 1981)
  • Andrés Passicot Callier (ministre de l'Économie, 10 août 1983 – 2 avril 1984)
  • José Piñera Echenique (ministre du Travail et de la Prévention sociale, 26 décembre 1978 - 29 décembre 1980 ; ministre des Mines, 29 décembre 1980 - 4 décembre 1981)
  • Emilio Sanfuentes Vergara (conseiller économique auprès de la Banque nationale)
  • Jorge Selume Zaror (directeur du Budget, 19843 – 1989)
  • Carlos Alfonso Serrano Spoerer (sous-secrétaire de la Prévention sociale, 1976 – 1985 ; vice-président de la Banque centrale, 1985 ; conseiller de la Banque centrale, 9 décembre 1989 – 6 décembre 1999)
  • Ernesto Silva Bafalluy (conseiller du ministre directeur de l'Office de planification nationale Roberto Kelly, 1973-1978)
  • Juan Villarzú Rohde (directeur du Budget, 1973 – 1975)

Bibliographie

  • 1989, Juan Gabriel Valdés, "La Escuela de Chicago: Operación Chile", Buenos Aires: Zeta S. A.
  • 1995, Juan Gabriel Valdés, Pinochet's Economists: The Chicago School of Economics in Chile, Cambridge, Cambridge University Press. ISBN 0-521-45146-9
  • 2007, F. Rosende, La Escuela de Chicago: una mirada histórica a 50 años del Convenio Chicago-Católica, Santiago, Chile: Ediciones Universidad Católica de Chile

Citations

  • Aux yeux des Chicago boys, pour que la démocratie ne dégénère pas en populisme de droite (péronisme) ou de gauche (Allende), il paraissait indispensable que les Chiliens deviennent au préalable de véritables citoyens économiques, ancrés dans la propriété et jouissant de droits réels qui leur évitent de se laisser manipuler par les démagogues. (Guy Sorman, Le capital, suite et fins, 1994)

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Interro jer suite.png Accédez d'un seul coup d’œil au lexique des principaux termes du libéralisme.