Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



George Carlin

De Wikiberal
George Carlin
acteur

Dates 1937-2008
George Carlin.jpg
Tendance libertarienne
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation Ma première règle : ne rien croire de ce que l’État me dit !
inter lib.org sur George Carlin

George Dennis Carlin, né le 12 mai 1937 à New York et mort le 22 juin 2008 à Santa Monica, est un humoriste, acteur et scénariste américain d'inspiration libertarienne.

George Carlin est célèbre pour son attitude irrévérencieuse et ses observations sur le langage, la psychologie, la société et la religion, ainsi que de nombreux sujets tabous aux États-Unis. Son sketch Seven dirty words des années 1970 fut l'objet d'un jugement de la Cour suprême des États-Unis.

Citations

  • Je ne comprends pas pourquoi la prostitution est illégale. Vendre est légal, le sexe est légal, alors pourquoi vendre du sexe ne serait pas légal ? Pourquoi serait-il illégal de vendre quelque chose qu'il est permis légalement de donner ? Je ne comprends pas cette logique.
  • On appelle cela le « Rêve Américain », parce qu’il faut être endormi pour y croire !
  • Les États ne veulent pas avoir des personnes bien informées et bien éduquées, capables d'esprit critique. Cela irait contre leurs intérêts. Ils veulent des travailleurs obéissants, suffisamment intelligents pour faire marcher les machines et s'occuper de la paperasse, et suffisamment bêtes pour accepter passivement leur sort.
  • Quand j'entends quelqu'un parler de "solutions politiques", je sais que je n'ai pas affaire à quelqu'un de sérieux.
  • Si vous votez, vous n'avez pas le droit de chialer. Certains aiment dire le contraire. Ils prétendent que pour avoir le droit de chialer, il faut voter. Où est leur logique ? Si vous votez et élisez des politiciens incompétents et corrompus qui vont semer le bordel, alors vous en êtes responsable. Vous n'avez pas le droit de chialer.
  • Ma première règle : ne rien croire de ce que l’État me dit !
  • Alors je dis vivre et laisser vivre. C'est ma devise. Vivre et laisser vivre. S'il y a quelqu'un qui ne peut pas suivre ça, qu'on l'emmène dehors et qu'on flingue cet enculé. C'est une philosophie simple, mais ç'a toujours marché dans notre famille.
  • [La guerre] c'est un besoin subconscient de projeter le pénis dans les affaires des autres. Ça s'appelle « niquer le reste du monde ! »
  • Pourquoi quand c'est nous, c'est un avortement, mais quand c'est une poule, c'est une omelette ? Est-ce qu'on est vraiment mieux que les poulets tout d'un coup ?
  • L’État veut contrôler l'information et le langage parce que c'est ainsi que l'on contrôle la pensée, et au fond c'est leur principal souci. C'est la même chose pour la religion. La religion n'est rien d'autre qu'un contrôle de la pensée.
  • De nos jours tout le monde doit sauver quelque chose. "Sauvez les arbres, sauvez les abeilles, sauvez les baleines, sauvez les escargots". Et l'arrogance suprême : sauvez la planète. Sauvez la planète, alors que nous ne savons même pas prendre soin de nous-mêmes. Je suis fatigué de cette merde. Je suis fatigué de ce foutu "Jour de la Terre". Je suis fatigué de ces écologistes bien-pensants, de ces bourgeois blancs de gauche qui pensent que la seule chose qui cloche dans ce pays est qu'il n'y a pas assez de pistes cyclables.
  • Vous avez sans doute remarqué que je ne me plains jamais des politiciens. Je laisse cela à d'autres. Et il ne manque pas de volontaires : tout le monde se plaint des politiciens. Tout le monde dit qu'ils sont nuls. Mais d'où les gens pensent-ils que ces politiciens viennent ? Ils ne tombent pas du ciel, ils ne traversent pas une porte depuis un autre monde. Ils viennent de foyers américains, de familles américaines, d'écoles américaines, d'églises américaines et d'entreprises américaines. Et ils sont élus par les électeurs américains. C'est ce que notre système produit, messieurs-dames. C'est le mieux que nous puissions faire. Avouons-le, nous n'avons pas le choix. Garbage in, garbage out, « saleté en entrée, saleté en sortie ».
4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.

Kurt.jpg Accédez d'un seul coup d’œil à toute la série des articles de Wikibéral concernant les célébrités libérales, libertariennes et assimilées.