Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Joseph Raz

De Wikiberal

Né en 1939 en Palestine mandataire, dans une famille originaire d’Europe de l’Est, Joseph Raz est considéré comme un des principaux philosophes du droit contemporains et un éminent théoricien de la morale et de la politique. Après son service militaire, il entre à l’Université hébraïque de Jérusalem pour y faire des études de droit où il y approfondit également sa passion précoce pour la philosophie. Suite à une série de conférences données par Herbert Hart en Israël en 1964, Raz est invité à Oxford pour rédiger, sous la direction de Hart, une thèse de doctorat en philosophie du droit. De cette thèse naîtra son premier ouvrage publié, The Concept of a Legal System. En 1972 il devient fellow du Balliol College d'Oxford avant de devenir en 1985 professeur de philosophie du droit. Il enseigne depuis 2002 à la faculté de droit de l’université Columbia, à New York, aux Etats-Unis, et est professeur au King’s College, à Londres depuis 2011.

Pensée et philosophie

Auteur prolifique comptant une dizaine d'ouvrages et plus de 130 articles couvrant divers sujets comme le droit, la philosophie pratique, philosophie morale et la philosophie politique. Pour Raz la philosophie pratique est un champ philosophique unifié : « la philosophie morale, la philosophie politique et la philosophie du droit sont trois branches de la philosophie pratique, chacune portant sur un aspect différent de la vie humaine ». Parmi les différents concepts utilisés par Raz on retrouve, par exemple, le concept central de raison pour l’action, signifiant que les raisons sont des faits qui plaident en faveur ou en défaveur d’une action, les raisons ont donc un caractère normatif et pas simplement explicatif. Raz conçoit différents ordres de raisons dégageant toutes sortes de conflits de raisons qui peuvent exister, une personne peut avoir une raison de faire un acte X et de ne pas faire X, elle peut mettre en balance et évaluer les raisons en jeu, ce sont les raisons de premier ordre. Au contraire les raisons de ne pas agir pour telle ou telle raison sont des raisons d’exclusion. C'est à partir de ces notions que Raz développe les enjeux de la raison pratique dans sa théorie du droit et normativité.

Un autre concept important est celui d’autorité légitime, servant à fonder le droit, en tant qu'un ensemble d'énoncés d’autorité comme étant des raisons de second ordre. Pour Raz la légitimité ou reconnaissance de l’autorité est celle qui respecte et restaure l’autonomie des personnes et acteurs, elle n'est pas légitime en fonction de l'utilisation de la force ou la menace, elle ne se fonde pas sur la notion du consentement de tradition contractualiste.

Bibliographie

  • 1979, The Authority of Law, (Oxford: OUP 1979. Second edition 2009)
  • 1980, The Concept of a Legal System, (Oxford: OUP, 2nd ed. 1980)
  • 1986, The Morality of Freedom, (Oxford: OUP, 1986)
  • 1994, Ethics in the Public Domain, (Oxford: OUP, 1994)
  • 1999, Practical Reason and Norms, (Oxford: OUP 1999)
  • 2000, Engaging Reason: On the Theory of Value and Action, (Oxford: OUP, 2000)
  • 2001, Value, Respect, and Attachment, (Cambridge: CUP 2001)
  • 2003, The Practice of Value, (Oxford: OUP 2003)
  • 2009, Between Authority & Interpretation, (Oxford: OUP 2009)
  • 2011, From Normativity to Responsibility, (Oxford: OUP 2011)

Publications


7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.