Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Modèle:Écologie:Lumière/10

De Wikiberal

Le point de vue libertarien quant aux externalités négatives telles que la pollution est que le pollueur est toujours responsable, même si la pollution est accidentelle ou "raisonnable". Murray Rothbard, dans Law, Property Rights, and Air Pollution (Cato Journal 2, 1989, 55-99), pose cependant des conditions à cette responsabilité :

  • la propriété polluée avait effectivement un propriétaire avant que la pollution n'intervienne (homesteading principle)
  • la pollution doit causer un réel dommage (une onde radio cause-t-elle un dommage ?)
  • la charge de la preuve revient au plaignant
  • le plaignant doit prouver un lien de causalité strict entre les actions du pollueur et le dommage qu'il prétend subir
  • la responsabilité du pollueur doit être directe (ainsi un vendeur de produits polluants ne peut être mis en cause s'il ne pollue pas lui-même).

Un autre point de vue est que pollueur et pollué peuvent négocier, pourvu que cette négociation soit possible et à un coût acceptable (théorème de Coase).