Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Abraham

De Wikiberal


Dans les religions monothéistes, Abraham (ou Abram en hébreu, Ibrāhīm en arabe) est considéré comme l'ancêtre ou le prophète, descendant de Sem ou Shēm, fils de Noé. Il est, avec Isaac et Jacob, le premier des trois Patriarches Bibliques. Le cycle abrahamique est fondé par les promesses que Dieu adresse à Abraham, d'une manière directe au moyen d'apparitions ou d'une manière indirecte accompagné d'autres personnages. Au fondement des promesses il y a une alliance qui se créée entre Abraham et ses descendants en relation à Dieu.

Le récit biblique

Abram est son nom d'origine, natif de la ville de Ur en Chaldée, les récits racontent qu'il reçu un appel de l’Éternel lui demandant de quitter sa ville natale avec sa famille afin de rejoindre un pays que Dieu lui montrerait. Abraham partit sans savoir où il allait, sans doute en direction du pays de Canaan avec Tera'h, son père, Sarah (Saraï) sa demi-soeur et épouse et son neveu Loth. Pendant le voyage ils s'établirent dans la ville de Harran, centre de culte lunaire mais aussi poste relais pour les voyageurs au croisement entre Damas, Karkemish et Ninive. Tera'h, le père d'Abraham mourut subitement dans la ville de Harran. Continuant son voyage il parcouru la ville Cananéenne de Sichem et s'arrêta au Chêne de Mambré, près d'Hébron en Cisjordanie, avant d'atteindre le Néguev.

Sarah (Saraï), son épouse et demi-soeur, ne pouvait lui donner d’enfants car elle était infertile. Le verset de la Genèse 16:2 nous renseigne que Sarah demanda à Abraham d'aller vers sa servante Égyptienne nommée Agar afin d'avoir un fils par son intermédiaire. En écoutant Sarah, Abraham conçu avec Hagar, concubine et mère porteuse, un fils nommé Ismaël (Dieu a entendu). En effet, la coutume du code d’Hammourabi autorisait les femmes stériles à choisir une épouse à son mari et à considérer comme siens les enfants que celle-ci lui donnerait.

Lors de son installation au Chêne de Mambré, Abraham reçut, à l'heure la plus chaude du jour, la visite de trois voyageurs. Selon le récit, il s'agit d'une apparition de Dieu figuré comme des messagers. Abraham offrit son hospitalité et bienveillance en proposant un peu d’eau et de quoi manger. Pendant le repas l'un des voyageurs demande où se trouvait sa femme Sarah, Abraham répondu qu'elle était à l'intérieur de la tente, le voyageur reprit et annonce « Je reviendrai chez toi au temps fixé pour la naissance, et à ce moment-là, Sarah, ta femme, aura un fils ». Sarah, écoutant la discussion à l'écart, se mit à rire intérieurement en se disant que cela ne pouvait pas être possible car elle avait passé l’âge du plaisir et que Abraham était un vieillard. Le rire d'incrédulité n'ayant pas échappé à la présence cachée de Dieu, le voyageur continue et dit à Abraham : « Pourquoi Sarah a-t-elle ri, en disant : “Est-ce que vraiment j’aurais un enfant, vieille comme je suis ?” Y a-t-il une merveille que le Seigneur ne puisse accomplir ? Au moment où je reviendrai chez toi, au temps fixé pour la naissance, Sarah aura un fils ». De l'incrédulité et rire de Sarah naîtra, l'année suivante, Isaac (il rira), naissance promise et improbable qui finit par se réaliser.



P religion.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de spiritualité et religion.