Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Diète de Hongrie

De Wikiberal

La Diète de Hongrie est une institution législative de la Hongrie royale. L’expression latine Natio Hungarica (la nation hongroise) désigne alors l’élite politique qui participe à la Diète : la noblesse, le clergé catholique et une minorité bourgeoise.

Ses origines remontent à la Bulle d'or de 1222. Elle ne prend forme institutionnelle que vers la fin du Moyen-Age aux XIVe et XVe siècles. Elle est réuni par les rois mais n’a pas de pouvoir significatif qui lui soit propre.

En 1492 et en 1514, elle renforce les obligations des serfs et les condamne à une domination éternelle.

A partir de 1527 et jusqu’en 1662, elle va être assez régulièrement réuni, généralement à Presbourg. Après 1662, les convocations vont être de plus en plus espacées, surtout après l’entrée de la Hongrie dans les États des Habsbourg. En 1796, la Diète vote la fourniture d’un contingent de 50 000 hommes et l’approvisionnement de l’armée autrichienne pour aider le roi « attaqué par l’impie et inique nation française ».

Lors de la révolution de 1848, une assemblée vote la déchéance des Habsbourg. Après l’écrasement du mouvement, il faut attendre le Compromis de 1867 pour voir restaurer une assemblée nationale. C’est un parlement de deux chambre : la chambre haute dite Chambre des Magnats et la Chambre basse dite Chambre des représentants. Le suffrage censitaire est extrêmement restreint.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.