Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Jan Krepelka

De Wikiberal

Jan Krepelka est chercheur scientifique, à l'Institut Constant de Rebecque, installé à Lausanne. Il mène des recherches sur les thèmes libéraux, libertariens en s'appuyant particulièrement sur l'analyse de l'école autrichienne d'économie. Courageusement, il aborde les sujets polémiques comme les thèmes de la drogue, de la prostitution[1], de l'immigration, du multiculturalisme[2], de la politique publique de sûreté routière[3], de la concurrence fiscale, de la liberté d'émission monétaire, du Droit du Travail (Liberté de licencier[4], Liberté de contracter et de sélectionner ses futurs collaborateurs[5]), etc.

Notes et références

  1. "Il est dès lors incohérent de punir soit la prostituée, soit le client: puisque les deux sont consentants, il n’est justifié de punir ni l’un ni l’autre. Le fait qu’un échange soit ou non monétaire n’est en rien pertinent pour déterminer sa légalité: il n’est pas plus justifié d’interdire le sexe contre de l’argent que d’interdire le sexe tout court." Jan Krepelka, La prostitution: un marché comme un autre, Bilan n°206, 7 juin 2006
  2. "La pseudo-diversité nationaliste que l’Unesco souhaite imposer est une menace pour la vraie diversité, celle qui résulte des libres choix des individus, nécessairement diversifiés, contrairement à des décisions bureaucratiques prises au nom de pays entiers". Jan Krepelka, La diversité culturelle ne peut être imposée, Bilan n°193, 16 novembre 2005
  3. "Une politique efficace devrait se soucier de faire baisser les coûts liés aux accidents dans une plus grande mesure qu’elle n’augmenterait le coût d’opportunité lié au temps perdu par les restrictions de circulation." Jan Krepelka, 2006, La politique routière nuit aux automobilistes, Bilan n°196, 18 janvier 2006
  4. "En plus de l’inégalité entre travailleurs privilégiés et chômeurs, il y en a une autre, flagrante sur les marchés du travail trop réglementés, celle entre employés et employeurs: si l’employé peut se retirer du contrat sans devoir s’en justifier, pourquoi devrait-il en être autrement pour l’employeur?" Jan Krepelka, La liberté de travailler implique la liberté de licencier, Bilan n°203, 26 avril 2006
  5. "De même, alors que l’employé peut choisir librement quel emploi accepter et quel emploi refuser, l’employeur risque d’être accusé de «discrimination» dès lors qu’il refuse d’engager un employé pour des raisons que d’autres n’approuvent pas." Jan Krepelka, La liberté de travailler implique la liberté de licencier, Bilan n°203, 26 avril 2006

Bibliographie

Liens externes

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.