Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Joseph Ier de Portugal

De Wikiberal

Joseph Ier de Portugal, surnommé le Réformateur, né et mort à Lisbonne (6 juin 1714 - 24 février 1777), roi de Portugal et des Algarves de 1750 à 1777, fils du roi Jean V de Portugal et Marie-Anne d'Autriche, a modernisé son pays économiquement et artistiquement avec l'aide de son Premier ministre le marquis de Pombal.

Joseph Ier de Portugal
Personnage politique

Dates 1714-1777
D. José I de Portugal.jpg
Tendance royaliste
Origine Portugal Portugal
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Joseph 1er

Biographie

Il prend en charge le redressement du pays, ruiné suite au ralentissement des entrées d'or au Brésil, et, conscient de la nécessité de réformes, s’appuie sur Sebastião de Carvalho, dont il va faire le marquis de Pombal. Souverain discret, Joseph s’est surtout voué à ses plaisirs, à l’opéra et à la chasse.

Le 1er novembre 1755, Lisbonne est presque totalement détruite par un tremblement de terre, parmi les plus destructeurs et les plus meurtriers de l'histoire. Le séisme, qui aurait fait entre 80 000 et 100 000 victimes, est suivi d'un raz de marée et de multiples incendies. Par miracle, la famille royale survit à l'effondrement de son palais.

Le 3 septembre 1758, le roi échappe à une tentative d'assassinat. Le 13 décembre, les auteurs et les complices du régicide sont arrêtés : dix d'entre eux sont exécutés le 13 janvier 1759, dont le duc d'Aveiro, le marquis de Tavora, sa femme et son fils, et le comte d'Atoguia. La fraction la plus réactionnaire de la haute aristocratie est éliminée.

Pombal en profite également pour combattre les jésuites qui auraient été informés du projet et se seraient ainsi compromis avec les milieux nobiliaires. Trois jésuites avouent sous la torture et sont brûlés le 21 septembre 1761. Tous les membres de la Compagnie de Jésus sont expulsés du Portugal.

Le 6 juillet 1760, pour éviter que le royaume ne tombe sous la coupe d'un prince étranger, la fille unique et héritière du roi Joseph Maria épouse son oncle paternel, le frère cadet de son père, l'Infant Pedro, mariage condamné par le pape.

Le 4 janvier 1762, l'Espagne déclare la guerre au Portugal qui entre dans la guerre de Sept Ans. Le 6 avril 1768, un décret royal supprime la bulle In Cœna Domini, et le 8 avril, le Saint-Office perd tout pouvoir de censure dans le pays. Le 20 mai 1769, un édit laïcise l'Inquisition qui devient un tribunal purement royal.

Jamais roi de Portugal n'a aussi peu mérité le titre de « roi très fidèle » que lui avait décerné la papauté.

Voir aussi

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.