Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Joseph Paxton

De Wikiberal

Sir Joseph Paxton est né à Milton Bryan, Bedfordshire, le 3 août 1803 et mort à Londres le 8 juin 1865 est un jardinier, architecte et député anglais, connu avant tout pour avoir réalisé le Crystal Palace pour l’Exposition universelle de 1851. C’est le type même du self-made-man de l’époque de Victoria.

Joseph Paxton
entrepreneur

Dates 1803 - 1865
Joseph Paxton by Octavius Oakley, c1850.jpg
Tendance
Origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Joseph Paxton
Histoire du Royaume-Uni

Un jardinier de génie

Septième fils d’une famille de fermiers, il est engagé comme aide jardinier à l’âge de 15 ans et en 1823 obtient une place à la société d’horticulture de Chiswick dont les jardins étaient proches de ceux du duc de Devonshire, homme politique whig et lord chambellan de la cour. Remarquant ses compétences et son enthousiasme, il en fait, à 20 ans, le chef jardinier de ses jardins de Chatsworth, considérés comme parmi les plus remarquables de l’époque.

C’est dans ses nouvelles fonctions qu’il rencontre et épouse en 1827 Sarah Brown. Le duc se prenant d’affection pour Paxton va contribuer à son ascension. Le jardinier va réaliser des serres permettant de recevoir le maximum de lumière. Ses expérimentations devaient lui inspirer les plans du Crystal Palace, notamment par la construction du Great Conservatory en 1837, plus grand édifice en verre de son temps.

Les techniques employées pour les serres vont être appliquées à son chef d’œuvre, le Crystal Palace (1851), mariant le verre et le fer, utilisant des éléments préfabriqués, édifiée à Hyde Park, qui lui vaut d’être anobli par la reine Victoria.

Des talents multiples

Paxton a créé également de nombreuses publications consacrées à l’horticulture : The Horticultural Register (1831), le Magazine of Botany (1834-1849), The Flower Garden (1850) mais aussi le Pocket Botanical Dictionary (1840) et le Calendar of Gardening Operations. Il est un des co-fondateurs de la plus fameuse revue d’horticulture, The Gardeners' Chronicle (1841).

Tout en conservant ses fonctions à Chatsworth jusqu’à la mort du duc en 1858, il dirige le Midland Railway et travaille pour réaliser divers parc publics. Comme architecte, il dessine les plans de Mentmore Towers pour Mayer de Rothschild (1850) et le château de Ferrières, près Paris, pour James de Rothschild.

Il se fait élire député libéral représentant Coventry aux Communes de 1854 à 1865.

Voir aussi

Liens externes

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.