Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



La Rivière d'argent

De Wikiberal
La Rivière d'argent
Silver River
La-riviere-d-argent.jpg
Réalisé par : Raoul Walsh
Acteurs
Errol Flynn (Mike McComb)
Ann Sheridan (Georgia Moore)
Thomas Mitchell (John Plato Beck)
Genre
western
Année de sortie
1948
Synopsis
Pendant la guerre civile, le capitaine Mike McComb brûle un million de dollars dont il avait la garde pour éviter qu’il ne tombe entre les mains des Sudistes. Cette action lui vaut d’être dégradé et renvoyé de l’armée. Il s’installe à Silver City et ouvre une maison de jeu. Il s’éprend de Georgia, l’épouse de Stanley Moore, propriétaire de la mine de Silver River. Mike devient le principal actionnaire de l’exploitation et ouvre une banque. Il oublie malencontreusement de prévenir Moore de la présence d’Indiens Shoshones ce qui lui permet de se débarrasser d’un mari encombrant. Il se heurte ensuite au redoutable Sweeney, qui n’hésite pas à faire abattre son ami John Beck, candidat au Sénat.
Index des films d'inspiration libérale
A • B • C • D • E • F • G • H • I • 

J • K • L • M • N • O • P •  Q • R • S • T • U • V • W • X • Y • Z

La Rivière d’argent est un film de Raoul Walsh (1948)

Fiche technique

  • Titre original : Silver River
  • Scénario : Stephen Longstreet et Harriet Frank Jr d’après le roman de Stephen Longstreet
  • Photographie : Sidney Hickox
  • Musique : Max Steiner
  • Distribution : Errol Flynn (Mike McComb) Ann Sheridan (Georgia Moore) Thomas Mitchell (John Plato Beck) Bruce Bennett (Stanley Moore) Tom D’Andrea (Pistol Porter) Barton MacLane (Banjo Sweeney)
  • Production : First National Pictures, Warner Bros


Le Roi David dans l’Ouest américain

Pendant la guerre civile, le capitaine Mike McComb brûle un million de dollars dont il avait la garde pour éviter qu’il ne tombe entre les mains des Sudistes. Cette action lui vaut d’être dégradé et renvoyé de l’armée. Il s’installe à Silver City et ouvre une maison de jeu. Il s’éprend de Georgia, l’épouse de Stanley Moore, propriétaire de la mine de Silver River. Mike devient le principal actionnaire de l’exploitation et ouvre une banque. Il oublie malencontreusement de prévenir Moore de la présence d’Indiens Shoshones ce qui lui permet de se débarrasser d’un mari encombrant. Il se heurte ensuite au redoutable Sweeney, qui n’hésite pas à faire abattre son ami John Beck, candidat au Sénat.

Transposition de l’histoire de David et Bethsabée dans le cadre du western, il s’agit de la dernière collaboration Flynn-Walsh. Le film exalte un self made man qui passe de l’armée à une maison de jeu puis devient capitaine d’industrie et marque sa réussite en faisant construire un palais gothique en marbre blanc dans le désert. Les questions économiques tiennent une place assez rare dans le western : le film évoque l'importance des transports, la monnaie fiduciaire (avec les bons émis par les compagnies pour payer leurs ouvriers), le bimétallisme (il s'agit de mines d'argent et non d'or comme souvent dans le western). Le héros qui s'est créé ses propres règles commence par réussir mais finit par échouer car il agit de façon purement égoïste en oubliant que la liberté repose nécessairement sur une morale.

Liens externes

4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.