Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Louis Villermé

De Wikiberal

Louis René Villermé, né à Paris le 10 mars 1782 et mort à Paris le 16 novembre 1863, est un médecin et sociologue français.


Biographie

Villermé eut tout d'abord une vie d'aventure. Des années napoléoniennes, Il ne voyait pas la gloire, mais la misère, ce chirurgien sous-aide (1802-1806), aide-major (1806-1813), puis major, en 1814, avant d'être licencié après l'abdication de l'Empereur. C'est en 1818 qu'il abandonna la médecine pour se consacrer à la rédaction d'une série de mémoires sur la famine et la guerre, la santé des forçats, le régime des prisons, la mortalité à Paris - en savant, certes, mais aussi en véritable sociologue. C'est ensuite, en tant que membre de l'Académie de Médecine, qu'il est chargé par Guizot en 1837 d'entreprendre une étude sur l'état physique et moral de la classe ouvrière.

Le Tableau physique et moral des ouvriers

Villermé publia, en 1840, les deux volumes de son œuvre majeure, Tableau physique et moral des ouvriers employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie . C'est certainement grâce au cri d'alarme poussé par Villermé, mais aussi par l'Académie des Sciences Morales et Politiques qui, dans ses séances mettait alors au premier rang des communications les questions d'actualité sociale, que fut votée la loi de 1841 règlementant quelque peu le travail des enfants et la première loi d’urbanisme en France interdisant la location de logements insalubres, en 1850. Villermé avait été élu membre de l'Académie de Médecine en 1823 et de l'Académie des Sciences morales et politiques en 1850.

5179-pittux-Stylo.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail des grands auteurs et penseurs du libéralisme.