Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Rensis Likert

De Wikiberal

Rensis Likert (né le 5 août 1903 - décédé le 3 septembre 1981) était un psychologue américain connu pour ses recherches sur les styles de leadership et sur l'échelle (éponyme) de Likert. Il a reçu son B.A. en sociologie de l'Université du Michigan en 1926. En 1932, il a obtenu un doctorat en psychologie de l'Université de Columbia. Rensis Likert fut l'un des fondateurs de "Michigan Institute for Social Research" dont il fut le directeur depuis sa création en 1946 jusqu'en 1970, quand il s'est retiré. Durant son mandat, Rensis Likert a consacré une attention particulière à la recherche sur les organisations. Pendant les années 1960 et 1970, ses livres sur la théorie du management ont été extrêmement populaires au Japon.

L'échelle de Likert

Dans sa thèse, en 1932, Rensis Likert a conçu une échelle d'enquête (échelle de Likert) pour mesurer les attitudes intégrant plus d'informations que les méthodes concurrentes. Cette échelle se présente comme une forme de questionnaire psychologique permettant de quantifier les attitudes. Elle est composée d'une série d'affirmations auxquelles le sujet doit indiquer son degré d'accord, exprimée sur une échelle de 5 graduation entre « complètement d'accord » et « pas d'accord du tout ». De tels questionnaires sont très utilisés dans de nombreux domaines (psychologie du travail, psychologie sociale, études de marché en marketing, etc.).

Théorie des 4 styles de leadership

Rensis Likert a montré qu'une supervision de l'organisation centrée sur l'employé plutôt que sur la tâche à réaliser donne des résultats plus productifs que l'inverse. Il a théorisé les quatre styles de leadership (1967), à savoir, la direction autoritaire et exploiteuse, la direction de l'autorité bienveillante, la direction consultative et la direction participative.

Dans le style autoritaire et exploiteur, le leader utilise des méthodes comme des menaces, la coercition, et d'autres méthodes basées sur la peur afin faire respecter la conformité. Il s'agit toujours d'une approche "top-down" où les opinions et les sentiments des autres sont considérés être sans valeur.

Dans le style de l'autorité bienveillante, le leader devient un «dictateur bienveillant» qui utilise des récompenses pour motiver les performances. Les subordonnés s'expriment avec un code de communication filtré dans l'espoir d'obtenir des récompenses en retour car ils ne disent que ce que le chef aime entendre. Les décisions basiques et triviales sont déléguées, cependant les décisions importantes sont toujours prises de manière centralisée.

Dans le style consultatif, le leader applique une politique de consultations plus soutenue. Toutefois, la plupart des flux d'informations remontant de la base vers le sommet de la hiérarchie sont encore "teintées de rose", c'est à dire filtrées pour obtenir l'agrément de la direction. La décision est presque toujours réalisée au niveau central.

Dans le style participatif, le leader invite la participation de tous, à tous les niveaux, y compris auprès des travailleurs en atelier. Des tentatives sont faites pour se rapprocher psychologiquement des employés. Les dissensions, les désaccords ouverts et les sentiments de trahison ont lieu avec ce type de style. Le chef est une «figure paternelle» et représente un élément de la culture d'entreprise, dont la prise de parole influence finalement la prise de décision finale.

Publications

  • 1932, "A Technique for the Measurement of Attitudes", Archives of Psychology, Vol 140
  • 1946, avec George Katona, "Relationship between Consumer Expenditures and Savings: The Contribution of Survey Research", The Review of Economics and Statistics, Vol 28, n°4, Nov., pp197-199
  • 1957, avec Samuel P. Hayes Jr., dir., Some applications of behavioural research
  • 1958, "Effective Supervision: An Adaptive and Relative Process", Personnel Psychology, Vol 11, pp317-332
  • 1961, New Patterns of Management, Harper & Row, New York, NY
  • 1967, The Human Organization: its management and value, McGraw-Hill, New York, NY
  • 1976, avec Jane Gibson Likert, "New Ways of Managing Conflict"

Littérature secondaire

  • 1959, Albert H. Rosenthal, "Behavior and Administration", commentaire des livres de Philip Selznick, "Leadership in Administration", du livre de Rensis Likert et Samuel P. Hayes Jr., "Some Applications of Behavioural Research, a Symposium", Assessing Managerial Potential by Foundation for Research on Human Behavior Public Administration Review, Vol 19, n°3, Summer, pp188-193
  • 1968,
    • J. D. Brewer, commentaire du livre de Rensis Likert, "The Human Organization", American Sociological Review, 33(5), pp825-826
    • A. Effrat, "Democratizing and Producing", commentaire du livre de Rensis Likert, "The Human Organization", Science, 162(3859), pp1260-1261
  • 1971, Alan C. Filley, D. N. Gujarat, Robert J. House, "Leadership style, hierarchical influence and the satisfaction of subordinate role expectations: A test of Likert’s influence proposition", Journal of Applied Psychology, Vol 55, pp422-432
  • 1972, J. W. Hall, "A Comparison of Halpin and Croft's Organizational Climates and Likert and Likert's Organizational Systems", Administrative Science Quarterly, 17(4), pp586-590
  • 1982, Leslie Kish, "In Memoriam: Rensis Likert, 1903-1981", The American Statistician, Vol 36, n°2, p124