Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Sherlock Holmes

De Wikiberal

Sherlock Holmes est un personnage créé par Sir Arthur Conan Doyle (1859 - 1930), il apparaît dans quatre romans et 56 nouvelles qui constituent le Canon holmesien. Ce détective excentrique et individualiste, qui travaille à son compte et raille les méthodes routinières de la police officielle, peut être vu comme un héros de fiction libéral.

Outre le docteur Joseph Bell, professeur en chirurgie, dont les déductions étonnantes sur les patients et leurs maladies ont inspiré les méthodes de Holmes, Doyle avoue l’influence de deux personnages de détectives créés avant le sien : Auguste Dupin d’Edgar Allan Poe et monsieur Lecoq d’Émile Gaboriau. Une Étude en rouge paraît en 1887 mais passe inaperçue puis Le Signe des Quatre en 1890 avant que les aventures du détective ne soient diffusées sous forme de nouvelles dans le Strand Magazine à compter de 1891 : l’éclatant succès permet à Conan Doyle d’abandonner la médecine pour se consacrer à l’écriture. La dernière enquête de Holmes est publiée en 1927.

Un portrait de Sherlock Holmes

Né en 1854 en un lieu non déterminé, descendant de petits propriétaires terriens et petit-neveu du peintre Horace Vernet, Sherlock Holmes paraît être un célibataire endurci, plutôt misogyne, dont le seul parent connu est son frère aîné Mycroft, un des piliers du Diogenes Club et qui paraît occuper des fonctions importantes auprès du gouvernement. Le docteur Watson est la seule personne qui partage son intimité. Il réside au 221b Baker Street où il exerce la profession de détective privé conseil (consulting detective). Il a commencé son activité en 1878 et rencontre le docteur Watson en 1881 ou 1882 et avoue avoir effectué un millier d’enquêtes en 1891. Après une disparition étrange en 1891 (appelé le Grand Hiatus), liée à son affrontement avec le professeur Moriarty, il reprend du service de 1894 jusqu’en 1903. Il reçoit la légion d’honneur en 1894 mais refuse le titre de chevalier en 1902.

Grand, mince, élégant mais négligent, vivant comme un bohème, Holmes est un fumeur invétéré (cigarette, cigare et pipe), un sportif accompli (baritsu, boxe et escrime), un mélomane averti qui pratique le violon, un médiocre mangeur. Il ne supporte pas l’oisiveté, qui l’épuise et ne vit que pour son travail, qui ne le fatigue jamais : aussi pendant les moments où il ne peut travailler, il est parfois amené à se droguer (cocaïne et morphine) mais il en profite aussi pour compléter la culture encyclopédique nécessaire à sa profession.

Égotiste, cet esprit supérieurement intelligent supporte difficilement la lenteur d’esprit chez autrui ; artiste et doué pour les déguisements, il est toujours en représentation aimant surprendre ses clients et son excellent ami Watson. C’est aussi un moyen astucieux de faire sa publicité. Il n’apprécie guère la police officielle, trop routinière, et n’hésite pas à bafouer la loi lorsqu’elle lui paraît peu compatible avec la justice. Il a sauvé bien souvent des innocents de l'arbitraire de la justice. Le rang de son client lui importe moins que l’intérêt de son affaire. Bien que prétendant mépriser la notoriété, il ne s’oppose en rien à la publication de certaines de ses enquêtes par Watson qui contribue à lui donner une renommée considérable. S’il méprise l’argent et n’hésite pas à enquêter pour des gens modestes, il reçoit néanmoins des récompenses importantes de grands personnages qui lui permettent de prendre sa retraite confortablement.

Sherlock Holmes résout les mystères par un processus en trois étapes : l’observation des indices, l’induction (qu’il qualifie faussement de déduction) et la synthèse logique.

Citations

  • Je ne me souviens pas d’avoir jamais été fatigué par le travail. En revanche l’oisiveté m’épuise complètement. (Le Signe des Quatre)
  • Le travail est le meilleur remède à la tristesse. (La maison vide)
  • On n’est jamais assez instruit Watson. L’instruction s’acquiert tout au long d’une série de leçons et la dernière est la plus grande. (Une étude en Rouge)
  • Mes frais professionnels sont établis d’après un barème fixe. Je ne les modifie pas, sauf quand j’en tiens quitte certains clients. (L’énigme du pont de Thor)
  • Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, aussi improbable que cela paraisse, doit être la vérité. (Le Signe des Quatre)
  • La largeur des vues est l’une des qualités essentielles de notre profession. L’effet réciproque des idées et l’usage oblique de la culture présentent fréquemment un intérêt extraordinaire. (La vallée de la peur)

Les meilleurs interprètes de SH

Depuis 1900, plus de 260 films ont été consacrés au célèbre détective.

Quelques excellents pastiches et apocryphes autour de SH

Liens externes

4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.