Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Starship Troopers

De Wikiberal
Starship Troopers
P9807.jpg
Réalisé par : Paul Verhoeven
Acteurs
Casper Van Dien
Dina Meyer
Denise Richards
Genre
Fantastique
Année de sortie
1998
Synopsis
Au XXIVe siècle, une fédération musclée fait régner sur la Terre l'ordre et la vertu, exhortant sans relâche la jeunesse à la lutte, au devoir, à l'abnégation et au sacrifice de soi. Mais aux confins de la galaxie, une armée d'arachnides se dresse contre l'espèce humaine et ces insectes géants rasent en quelques secondes la ville de Buenos-Aires. Cinq jeunes gens, cinq volontaires à peine sortis du lycée, pleins d'ardeur et de courage, partent en mission dans l'espace pour combattre les envahisseurs. Ils sont loin de se douter de ce qui les attend.
Amazon
Index des films d'inspiration libérale
A • B • C • D • E • F • G • H • I • 

J • K • L • M • N • O • P •  Q • R • S • T • U • V • W • X • Y • Z

Starship Troopers est un film américain fantastique de 1998. Il a été réalisé par Paul Verhoeven et est interprété par Casper Van Dien, Dina Meyer et Denise Richards.

Synopsis

Au XXIVe siècle, une fédération musclée fait régner sur la Terre l'ordre et la vertu, exhortant sans relâche la jeunesse à la lutte, au devoir, à l'abnégation et au sacrifice de soi. Mais aux confins de la galaxie, une armée d'arachnides se dresse contre l'espèce humaine et ces insectes géants rasent en quelques secondes la ville de Buenos-Aires. Cinq jeunes gens, cinq volontaires à peine sortis du lycée, pleins d'ardeur et de courage, partent en mission dans l'espace pour combattre les envahisseurs. Ils sont loin de se douter de ce qui les attend.

Le thème central du film (adapté d'Étoiles, garde à vous ! de Robert Heinlein) est la description d’une société étatique ultra-militarisée, dont toute la propagande tourne autour de menaces extérieures qu’elle subit constamment.

Film controversé s'il en est, perçu par la majeure partie de la critique américaine comme une ode aux sympathies néofascistes, à un univers martial duquel la liberté est extraite, il est aussi adulé, bien souvent, en Europe, par la même critique avisée. Le film a soulevé une polémique au sein de la critique américaine ; il a en effet été perçu comme une glorification d'un État totalitaire et expansionniste. L'allusion au nazisme y est flagrante, notamment dans le logo de la Fédération, qui n'est pas sans rappeler l'aigle de l'Allemagne nazie. Le film tombe dans le mauvais goût avec des scènes sanglantes, voire gore.

Ce que montre l'auteur, et plus encore Paul Verhoeven, c'est la suffisance, la nuisance aussi, d'une société martiale dans laquelle il faut être militaire pour être citoyen. Il montre aussi à quel point la propagande gouvernementale peut être néfaste, avec ces scènes du début où des soldats proposent à des gamins de dix ans de jouer avec des fusils-mitrailleurs pour écraser des fourmis (Do you want to know more ?). Lorsqu'on sait à quel point les chaînes de télé publiques françaises, sans concurrence du privé, racontaient ce qu'elles voulaient jusqu'à la fin des années 1970, l'effet macro de la science-fiction semble pleinement justifié.

Liens externes

4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.