Pour contribuer à Wikibéral, la page Ouvrir un compte est à votre disposition.


Contrepoint

De Wikiberal

Contrepoint est une revue intellectuelle française née en mai 1970, fondée par Patrick Devedjian (propriétaire) et Georges Liébert (rédacteur en chef) et proche de Raymond Aron. Elle disparaît en mai 1976 suite à des différends internes. La revue Commentaire a pris sa suite en 1978. Contrepoint remplaçait plus ou moins la revue Preuves.

Très internationale dans la composition de ses rédacteurs, elle accueillit aussi de très nombreux aroniens. Elle a publié des contributions de Raymond Aron, Annie Kriegel, Pierre Manent, Jean-Claude Casanova, Alain Besançon, Boris Souvarine, François Fejtö, Kostas Papaioannou. Elle contribua à faire connaître la dissidence soviétique en France.

Le journal en ligne Contrepoints a pris son nom en hommage à cette revue.

Le témoignage de Jean-Claude Casanova

« Georges Liébert était étudiant au troisième cycle de Sciences Po où j'enseignais. Il était auparavant l'animateur de l’amicale des étudiants de la rue Saint Guillaume et publiait à ce titre un bulletin qui n’était pas conformiste. Après 1968, je l’ai présenté à Aron et il a suivi son séminaire. Le premier numéro de Contrepoint a paru en mai 1970. Il s’était produit une osmose entre les élèves d’Aron et le désir de Liébert d’animer une revue. Nous l’avons tous aidé, l’esprit de l’entreprise tenait en une réaction à mai 68 et, plus profondément, à l’anticommunisme, puisque le communisme, bien qu’il ait été ébranlé chez les intellectuels, jouait encore un rôle considérable dans la vie politique française. Le propriétaire est Patrick Devedjian, le rédacteur en chef, en fait directeur, est Georges Liébert. Contrepoint est une synthèse entre la personnalité très riche de Liébert, qui était très jeune au moment de la création, et un certain nombre de gens qui étaient nos amis. Pas seulement d’ailleurs, il y en avait d’autres plus proches de Liébert que de nous. Et puis, pour des raisons qui ne tiennent qu’à eux, les dirigeants de Contrepoint ne se sont pas entendus et la revue a disparu en mai 1976. » Jean-Claude Casanova, Entretien pour le site nonfiction.fr, 10 avril 2008.

Voir aussi

4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.
Outils personnels
Partager