Pour contribuer à Wikibéral, la page Ouvrir un compte est à votre disposition.


Polygamie

De Wikiberal

La polygamie est le fait d'avoir plusieurs conjoints. Une femme possédant plusieurs maris est polyandre, et un homme possédant plusieurs femmes est polygyne.

De nombreuses sociétés autorisent la polygynie, très peu autorisent la polyandrie. Les deux étaient cependant fréquentes dans l'Antiquité[1].

Sommaire

Polygamie et droit

En Occident, la polygamie est souvent interdite, mais parfois tolérée. Cette situation est sans aucun doute un héritage du christianisme, qui considère généralement le mariage comme monogame, à l'exception des mormons.

Point de vue libéral

Il existe théoriquement deux formes de polygamie. Celle qui se base sur le mariage forcé et celle qui se base sur le mariage libre. Il peut paraître paradoxal, que les libéraux défendent la polygamie alors que celle-ci est plus souvent pratiquée dans des pays très anti-libéraux.

Il faut préciser que les pays anti-libéraux ne pratiquent pas réellement la polygamie mais la polygynie. C'est-à-dire que dans ces pays, il y a une situation inégale où l'homme peut avoir plusieurs femmes, mais où la femme ne peut pas avoir plusieurs hommes. D'un point de vue libéral ce n'est pas la polygamie qui est en cause, mais le mariage forcé. Aussi les libéraux ne défendent pas forcément la polygamie telle qu'on l'entend généralement par un homme qui possède plusieurs femmes, souvent mariées par la force (pression de la famille) et non par choix.

Comme toute activité, du point de vue libéral le mariage doit être librement consenti par toutes les parties concernées. Les libéraux condamnent donc le mariage forcé et par conséquent, condamnent aussi le mariage forcé polygame.

De manière générale, ce n'est pas la polygamie que les libéraux défendent mais plutôt la polyamour et le mariage libre.

Quand un libéral ou un anarchiste dit qu'il est pour la polygamie, il ne faut donc pas l'entendre au sens traditionnel d'un homme avec X femmes. Mais plutôt au sens du mariage libre, et de la polyamour, où hommes et femmes peuvent se marier en nombre indéfini et former des groupes comprenant plusieurs hommes et plusieurs femmes a la condition indispensable que chacune des personnes de ce groupe soit d'accord, volontaire. Le consentement prend le pas sur le respect d'une quelconque coutume figée dans une institution sociale.

Notes et références

  1. Dans le Mahâbhârata indien, Draupadi pratique la polyandrie, ayant pour époux les cinq frères Pandava. La polyandrie était davantage une pratique de "pauvres" que la polygynie, preuve de richesse.

Bibliographie

7640-efdur-Babelwiki.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de société.
Outils personnels
Partager