Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Association

De Wikiberal
Tucker-elevator-pitch.jpg
La liberté se traduit par le droit pour chacun d'agir comme il le décide afin de poursuivre ses objectifs propres par ses moyens propres, d'échanger, de s’associer et de contracter librement, de s'exprimer librement et de choisir librement ses sources d’information. Par conséquent, la liberté de s'associer, plutôt que la liberté d'association, constitue un pilier du libéralisme.

Symétriquement, rien dans le libéralisme ne s'oppose aux actions collectives, à condition que les associations qui les entreprennent soient entièrement volontaires et n'exercent aucune coercition ni sur leurs membres, qui doivent pouvoir les quitter librement, ni sur les autres individus.

L'étatisme utilise fréquemment les structures associatives comme un paravent à l'oppression de la population et à la spoliation : subvention clientéliste d'associations amies du pouvoir en place, obligation d'adhésion à certaines associations qui bénéficient d'un monopole (exemple des mutuelles "obligatoires" dans le domaine de l'assurance maladie, qu'elles soient d'entreprise ou de Sécurité sociale), emploi d'associations subventionnées pour détourner des fonds vers un usage privé ou électoral, etc.

Voir aussi

Citations

  • Plaider pour la liberté n'est pas plaider contre l'organisation ; c'est dénoncer toute organisation exclusive, privilégiée, monopolistique, tout emploi de la contrainte pour empêcher autrui de faire mieux. (Friedrich Hayek, La Constitution de la Liberté)
  • Ce qui paraît caractéristique de notre époque c'est le développement fantastique d'associations dont le but ne consiste pas essentiellement à produire des biens publics ou privés, mais à obtenir des privilèges et faveurs au profit de leurs membres. (...) L'existence de ces associations explique en partie la croissance de l'État interventionniste moderne, car les gouvernements démocratiques ne survivent qu'en obtenant le soutien d'un conglomérat de groupes organisés. (...) Loin de contrebalancer les pouvoirs de l'État, ces groupes les accroissent et s'en nourrissent, ils vivent en symbiose avec l'État. (Pascal Salin)
3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.

7684-efdur-Justice.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail concernant le droit et la justice.

1868-41439.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail philosophie et épistémologie du libéralisme.