Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Brazil

De Wikiberal
Brazil
Brazil1.jpg
Réalisé par : Terry Gilliam
Acteurs
Jonathan Pryce (Sam Lowry)
Robert de Niro (Archibald Harry Tuttle)
Katherine Helmond (Ida Lowry)
Ian Holm (M. Kurtzmann)
Genre
Comédie dramatique, Science fiction
Année de sortie
1985
Synopsis
Dans un monde sous haute surveillance, Sam, employé fidele mais peu ambitieux du ministère de l'Information, se refugie dans ses rêves, seule parade autorisée car invérifiable.
Lien amazon
Index des films d'inspiration libérale
A • B • C • D • E • F • G • H • I • 

J • K • L • M • N • O • P •  Q • R • S • T • U • V • W • X • Y • Z

Brazil est un film britannique et américain de Terry Gilliam, sorti en 1985.

Fiche technique

  • Genre : Comédie dramatique, Science fiction
  • Scénario : Terry Gilliam, Tom Stoppard et Charles McKeown
  • Photographie : Roger Pratt
  • Musique : Michael Kamen, Kate Bush
  • Distribution : Jonathan Pryce (Sam Lowry) Robert de Niro (Archibald Harry Tuttle) Katherine Helmond (Ida Lowry) Ian Holm (M. Kurtzmann) Bob Hoskins (Spoor) Michael Palin (Jack Lint) Ian Richardson (M. Warrenn) Peter Vaughn (Helpmann) Kim Greist (Jill Layton) Jim Broadbent (Dr Jaffe)
  • Production : Embassy International Pictures et Universal Pictures
  • Oscars 1986 : 2 nominations, meilleure direction artistique et meilleur scénario
  • Sortie : 20 février 1985 (France)

Un Empire bureaucratique

Dans un monde sous haute surveillance, Sam, employé fidèle mais peu ambitieux du ministère de l'Information, se réfugie dans ses rêves, seule parade autorisée car invérifiable.

Le grand cinéaste, et ancien réalisateur-animateur des Monty Pythons, Terry Gilliam (Time Bandits, Adventures of Baron Munchausen, The Fisher King) s'inspire librement de 1984 et du Meilleur des mondes pour bâtir ce film visuellement surprenant.

Il y a des moments d'humour étrange, c'est vrai, mais il ne faut pas se méprendre : le gouvernement despotique et oppressant est dépeint ici avec une lumière crue. Vous ne voudrez plus jamais être appelé à visiter la « recherche documentaire ».

Bra5.jpg

N'oubliez pas non plus Robert De Niro, en entrepreneur héroïque du marché noir, qui a toujours un coup d'avance sur le gouvernement, de sorte qu'il peut faire ses réparations sans toute la bureaucratie et paperasserie gouvernementale.

Il a été inspiré par le livre, non-moins « culte », 1984 de George Orwell. De l'œuvre d'Orwell, on retrouve l'aspect dictatorial d'un « empire bureaucratique » dans lequel Sam Lawry, personnage principal, travaille et cherche à se fondre dans la masse, notamment en refusant une promotion. Par la suite, en se confrontant de plus en plus à la réalité (ce qui se traduit par le réalisme et la brutalité de plus en plus exacerbée de ses rêves) il va suivre la trace de la femme qui le hante et qui se révèlera être un personnage plus ou moins insoumis et irrévérencieux ; c'est cette quête de la réalité qui l'éloignera de l'illusoire ambition bureaucratique, et lui opposera une prise de conscience et de recul dans la découverte de choses simples et fondamentales. Tous ces éléments se retrouvent dans 1984 bien que la trame, certaines subtilités, et quelques éléments de l'univers créé, diffèrent.

Voir aussi

Liens externes

4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.