Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Club des Feuillants

De Wikiberal

Le club des Feuillants rassemble les libéraux qui après avoir été les initiateurs de la Révolution française ont tenté en vain de la terminer.

Le 16 juillet 1791 le triumvirat Barnave, Duport et Lameth quitte le club des Jacobins pour aller se réunir au couvent des Feuillants, entraînant la plupart des députés membres des Jacobins. Il marque ainsi son opposition à Robespierre et la volonté de restaurer le pouvoir exécutif du monarque.

Les trois hommes, qui se sont connus à l'Assemblée constituante, ont été de tous les combats de 1789 pour détruire l'Ancien Régime. Mais ils sont convaincus que la Révolution est faite et doit s'achever avec une monarchie constitutionnelle, rejoignant ainsi le projet de leur rival disparu, Mirabeau. La fuite de Varennes met à bas l'édifice constitutionnel et ils s'efforcent cependant de sauver la Constitution du 3 septembre 1791, d'éviter la république et d'empêcher la passion égalitaire de menacer la liberté et la propriété.

Ils souhaitent rallier les royalistes modérés et isoler l'extrême gauche. Mais le débat d'avril 1791 sur la garde nationale où ils se sont prononcés pour l'exclusion des citoyens passifs et le débat de mai où ils se sont opposés à l'émancipation des gens de couleur, les Lameth ayant des intérêts à Saint-Domingue (Haïti), les ont déconsidéré dans l'opinion. Non rééligibles à la législative, ne pouvant s'appuyer que sur un club infiniment moins puissant que le club des Jacobins, ces révolutionnaires repentis et sans troupes tentent en vain de dispenser leurs bons conseils au couple royal qui ne leur fait pas confiance.

Le club a compté parmi ses membre, Sieyès, La Fayette et La Rochefoucauld-Liancourt.

6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.