Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Commentaire

De Wikiberal
Couverture commentaire ete 2008.jpg

Commentaire est une revue intellectuelle trimestrielle française fondée par Raymond Aron en 1978. Elle défend une ligne d'inspiration libérale classique. La revue est dirigée actuellement par Jean-Claude Casanova et tire à environ 6.000 exemplaires.

Elle prit la suite de Contrepoint[1], revue créée en 1970 et dans laquelle Raymond Aron avait écrit. Quand ce dernier quitte Le Figaro en 1977, Contrepoint a déjà disparu et le péril communiste semble plus fort que jamais avec le programme commun de gouvernement. Une nouvelle revue semble nécessaire pour faire entendre la voix libérale classique dans le débat d'idées. Commentaire est la réponse à cette situation. Trente ans plus tard, la revue existe toujours et Commentaire a depuis fêté son trentième anniversaire en 2008.

La revue est écrite de façon entièrement bénévole par des auteurs venant d'horizons variés, parmi lesquels de nombreuses plumes célèbres, inspirées généralement par Raymond Aron. On y retrouve des journalistes, philosophes, écrivains, historiens, économistes, scientifiques ou artistes. Dans les collaborateurs passés ou présents figurent Jean-François Revel, Raymond Aron, Nicolas Baverez, Raymond Boudon, Anthony de Jasay, Philippe Nemo, Alain Wolfelsperger, Pierre Manent, etc. C'est ce dernier qui rédigea d'ailleurs dans le premier numéro l'article présentant la revue, ses objectifs et sa ligne éditoriale.

« Il n’y a pas de bonheur sans liberté, ni de liberté sans vaillance », Thucydide.

  1. Est-ce que Contrepoint a joué un rôle dans la création de Commentaire ? Oui et non. Le plus important dans la décision de créer Commentaire, c’est d’abord le fait qu’Aron avait quitté le Figaro à ce moment là, et qu’en 1977-78, le parti communiste, à cause de l’alliance offerte par Mitterrand, redevenait menaçant et influent grâce au programme commun qu’il inspirait largement, et surtout, il y a le phénomène central à nos yeux, d’une sorte d’apothéose de l’Union soviétique en Europe, le régime se durcit, les dissidents sont réprimés. Donc Aron, et nous tous, nous vivons une période d’inquiétude, de souci politique. Aron quittant le Figaro, Contrepoint ayant disparu, nous sommes quelques uns à nous être dit : "Il faut quand même que nous disposions d’une tribune dans laquelle nous pourrons nous exprimer librement." C’est à partir de cette analyse que nous avons décidé de créer Commentaire. Jean-Claude Casanova, Entretien pour le site nonfiction.fr, 10 avril 2008.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Société.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail actualités du libéralisme.