Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Freeman Dyson

De Wikiberal
Freeman Dyson
Physicien

Dates 1923-2020
Freeman Dyson.jpg
Tendance Écolosceptique
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation La menace du réchauffement climatique est « largement exagérée ».
inter lib.org sur Freeman Dyson

Freeman Dyson, né le 15 décembre 1923, est un physicien américain, professeur émérite à l'université de Princeton. Il est membre de l'académie nationale des sciences américaines et de la Royal Society britannique. Il est mort le 28 février 2020 à Princeton.

Présentation

Il contribua notamment aux fondements de l'électrodynamique quantique.

Scientifique réputé, il obtient de très nombreux prix, dont les suivants :

  • Danny Heineman Prize, American Institute of Physics (1965) ;
  • Oersted Medal awarded by the American Association of Physics Teachers (1991) ;
  • Enrico Fermi Award par le Département de l'Energie américain (1995) ;
  • Prix Templeton en 2000.

Il est membre de la Royal Society depuis 1952, de l'Académie nationale des sciences américaine depuis 1964, et membre associé étranger de l'académie des sciences française depuis 1989. Il a reçu vingt et un titres de docteur honoris causa.

En astronomie, il est connu pour avoir formulé, dans un article du 3 juin 1960, une hypothèse de mégastructures sphériques d'origine extraterrestre, des biosphères artificielles ("sphères de Dyson").

Réchauffement climatique

Il critique l'alarmisme actuel sur le climat, remettant en cause la validité des modèles informatiques utilisés et qui sont le seul fondement de cet alarmisme aux prévisions non vérifiées. Il souligne en particulier que notre compréhension des phénomènes atmosphériques est extrêmement limitée et que les modèles utilisés n'arrivent, à grand peine, à reproduire le passé, qu'en introduisant des variables arbitraires dont rien ne permet de supposer qu'elles seront toujours valables. Pour Dyson, la menace du réchauffement climatique est « largement exagérée »[1]. Il qualifie Al Gore de « propagandiste en chef » de cette nouvelle idéologie.

Notes et références

Publications

  • 2007, Many Colored Glass: Reflections on the Place of Life in the Universe
  • Les Dérangeurs de l'univers, collection : Espace des sciences, Payot (1986) ASIN : 2228650102. Traduction française de : Disturbing the Universe, Harper and Row (1979) ISBN 0465016774.
  • Le Soleil, le génome et Internet, collection : Nouvelle bibliothèque scientifique, Flammarion (2001) ISBN 2082112489. Traduction française de : The Sun, the Genome and the Internet, Oxford University Press (1999) ISBN 0195139224.
  • D'Éros à Gaïa : pour une science à échelle humaine, collection : Science ouverte, Le Seuil (1998) ISBN 2020195828. Traduction française de : From Eros to Gaia, Penguin USA (réédition-1995) ISBN 0140174230.
  • Weapons and Hope, Harper and Row (1984) ISBN 0060390395.
  • Origins of Life, Cambridge University Press (1986). Deuxième edition (1999) ISBN 0521626684.
  • Infinite in All Directions, 1985 Gifford lectures, Harper and Row (1988) ISBN 0060728892.
  • Selected Papers of Freeman Dyson with Commentary, American Mathematical Society (1996) ISBN 0821805614.
  • Imagined Worlds, Harvard University Press (1997) ISBN 0674539095.

Liens externes

5244-cameleonhelp-buddylivegreen.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail écologie.