Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Guillaume Tell

De Wikiberal
Guillaume Tell.jpg

Guillaume Tell (en allemand Wilhelm Tell) est un héros de l'indépendance de la Suisse. Figure probablement légendaire, il aurait vécu dans le canton d'Uri au début du XIVe siècle.

Selon la légende, il tue Hermann Gessler, bailli impérial de Schwyz et Uri au service des Habsbourg (qui cherchaient alors à dominer la région). Le bailli autrichien (lui aussi légendaire) avait condamné Guillaume Tell, pour avoir refusé de saluer son chapeau, à tirer un carreau d'arbalète dans une pomme posée sur la tête de son fils. Cet épisode aurait eu lieu en 1307 (date sujette à caution, la première source écrite datant de 1470). On trouve une légende très semblable chez l'historien danois Saxo Grammaticus (1150-1220).

Guillaume Tell représente un des mythes fondateurs de la Suisse. Deux conceptions dominent à son propos : le peuple voit en lui un homme du peuple qui a libéré jadis le pays de l'oppresseur, tandis que les classes dirigeantes voient en lui un rassembleur qui justifie la légitimité politique de la Confédération.

Tant en Suisse qu'en Europe, Guillaume Tell est devenu un symbole de la rébellion contre la tyrannie (voir aussi Robin des bois ou V pour Vendetta). Le sujet a été exploité par de nombreuses œuvres, notamment par Friedrich von Schiller dans son drame Wilhelm Tell (1804), dont Gioachino Rossini s'est inspiré pour son opéra Guillaume Tell (1829).

Citations

  • L'esprit de rébellion est au cœur du combat pour la liberté. En fait, Guillaume Tell est un être apolitique et non un révolutionnaire qui veut imposer au monde une certaine idéologie. Il aimerait qu'on le laisse tranquille et aller où bon lui semble, ainsi qu'il le concède à tous les autres. (Christoph Blocher)

Liens externes

4451-20300.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail culture de wikibéral.