Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Harry Binswanger

De Wikiberal
Harry Binswanger
philosophe

Dates né en 1944
HB Formal 2.jpg
Tendance objectiviste
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Harry Binswanger

Harry Binswanger est un philosophe et écrivain américain, né en 1944 à Richmond, en Virginie. Il a obtenu son baccalauréat en sciences humaines et "en génie" au Massachusetts Institute of Technology [1] et son doctorat en philosophie à l'Université de Columbia en 1973. Sa thèse de doctorat, en philosophie de la biologie, présentait une nouvelle théorie téléologique de la vie, en opposition aux vues de l'un de ses conseillers de thèse : Ernest Nagel.

Il a enseigné la philosophie au CUNY (City University de New York) Hunter College de 1972 à 1979. De 1980 à 1987, il a publié et édité une revue bimestrielle "Le Forum Objectiviste", qui est maintenant publié en tant que collection : Le Forum Objectiviste. Il a enseigné l'épistémologie à New York ainsi qu'à l'Université du Texas, Austin durant un semestre en 2002. Depuis, il a donné plusieurs cours magistraux sur les théories métaphysiquee objectivistes, sur la philosophie de l'esprit et sur la philosophie de la science. Il est actuellement au conseil d'administration de l'Institut Ayn Rand, et professeur du Centre Universitaire Objectiviste.

L'objectivisme téléologique

Harry Binswanger fut l'ami d'Ayn Rand, d'où son influence philosophique objectiviste. Il a édité la deuxième édition du livre d'Ayn Rand, après sa mort, Introduction to Objectivist Epistemology, publié en 1990[2] et il contribue souvent à des publications sur l'Objectivisme. Il a également compilé une mini-encyclopédie des idées d'Ayn Rand sur quelques 400 sujets philosophiques. Son propre livre, les bases biologiques des concepts téléologiques fut publié en 1990. La téléologie est un concept qui a intéressé un grand nombre de libéraux, en commençant par Aristote, en passant par l'économiste tchèque, Karel Englis ou par l'épistémologue et économiste autrichien, Ludwig von Mises.

Harry Binswanger s'est concentré, en particulier, sur les entités (comme les plantes, le coeur, et les cellules), et il montre les principales caractéristiques qui unissent les actions conscientes et non conscientes orientées vers un but tout en les distinguant des mouvements qui ne sont pas orientés vers un objectif. Ainsi, en examinant les faits biologiques, il distingue l'action vivante des processus inanimés qui donnent lieu à des objectifs non-conscients (ou des faits "végétatifs"). Harry Binswanger construit une définition scientifique de "l'action orientée vers un objectif". Outre, cette définition, il analyse successivement le contexte de l'expansion des faits biologiques, où chaque étape provisoire est fondée sur des faits d'actions orientées vers un objectif ou non.

Cette nouvelle définition justifie une ontologie téléologique de tous les niveaux de vie que l'action soit délibérée ou automatique. En bref, Harry Binswanger montre que les hommes, les animaux et les plantes agissent dans l'intérêt d'obtenir certains objectifs. Mais, en revanche, certaines entités comme les roches, les rivières et les machines ne le font pas.

Documentations complémentaires

Notes et références

  1. où il a joué un rôle dans la mise en place d'un groupe d'étudiants "Les radicaux pour le capitalisme"
  2. La première édition fut publiée en 1979

Bibliographie

  • 1986, dir., The Ayn Rand Lexicon: Objectivism from A to Z, New American Library (hardcover ISBN 0-453-00528-4); Meridian (paperback ISBN 0-452-00872-7), introduction de Leonard Peikoff
  • 1988, commentaire du livre de Leonard Peikoff, dir., "The Voice of Reason" par Ayn Rand, The Intellectual Activist, December 30
  • 1990,
    • a. The Biological Basis of Teleological Concepts, The Ayn Rand Institute Press, ISBN 0-9625336-0-2 (paperback)
    • b. avec Leonard Peikoff, dir., Introduction to Objectivist Epistemology: Expanded Second Edition, New York: Meridian
  • 1991, "Volition as Cognitive Self-Regulation", Organizational Behavior and Human Decision Processes, Vol 50, pp154-178
  • 1992, "Life-based Teleology and the Foundations of Ethics", The Monist, Jan, Vol 75, n°1, p84
  • 1993, dir., "The Objectivist Forum (original pub. 1980–1987)", New York: TOF Publications
  • 2005, “Antitrust:"Free Competition" at Gunpoint”, In: Gary Hull, dir., "The Abolition of Antitrust", New Brunswick, NJ: Transaction Publishers
  • 2006, “The Solution to ‘Illegal Immigration’”, Capitalism Magazine, May 20
  • 2009, "A Tale of Two Novels", In: Robert J. Mayhew, dir., "Essays on Ayn Rand’s Atlas Shrugged", Lanham, MD: Lexington Books, Ch 11

Liens externes

1868-41439.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail philosophie et épistémologie du libéralisme.