Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Jacob H. Huebert

De Wikiberal
Jacob H. Huebert
Juriste

Dates
Jacob-Huebert.jpg
Tendance Libertarien
Origine États-Unis États-Unis
Articles internes Liste de tous les articles

Citation
inter lib.org sur Jacob Huebert

Jacob H. Huebert est un avocat, professeur de droit et chercheur adjoint au Ludwig von Mises Institute. Il est également membre du réseau de la faculté "FEE" (Foundation for Economic Education).

Jacob Huebert est avocat principal au "Liberty Justice Centre", un cabinet d'avocats à Chicago, qui poursuit en justice l'Etat fédéral et les gouvernements locaux lorsque la liberté économique, la liberté d'expression et d'autres droits constitutionnels sont menacés.

Il a obtenu son diplôme en Droit (J.D.) de l'Université de Chicago Law School et en économie (B. A) du Grove City College. Après l'école du droit, il fut embauché par la juge Deborah L. Cook à la Cour d'appel fédérale des États-Unis. Il a ensuite pratiqué le droit à Columbus, dans l'Etat de l'Ohio avant de rejoindre le Liberty Justice Centre dès sa fondation en 2011.

En tant que professeur de droit, il a enseigné au Chicago-Kent College of Law, à l'Ohio Northern University College of Law, et à l'Ohio State University Moritz College of Law. En outre, il a donné des conférences aux branches de la Société fédéraliste dans les facultés de droit à travers les Etats-Unis sur des sujets allant de la liberté économique aux droits constitutionnels jusqu'à la propriété intellectuelle.

C'est par l'intermédiaire de la revue, The Freeman que Jacob Huebert a commencé à être sensibilisé par les idées libertariennes, ce qu'il a complété avec ses lectures de l'école autrichienne. Les articles de Jacob Huebert furent publiés dans différents journaux et revues : le Christian Science Monitor, le Baltimore Sun, le St. Louis Post-Dispatch, l'Orange County Register, etc. Il est apparu de nombreuses fois à la télévision et à la radio pour discuter des questions de crédit à la consommation, des questions juridiques, et du libertarianisme.

La revendication du Droit de nullification

Très sceptique sur le mouvement des "Tea parties" aux USA, pour défendre les idées libertariennes, le credo de Jacob H. Huebert, est de faire avancer la liberté en travaillant d'abord et avant tout sur soi-même. Car, en progressant individuellement vers la voie de la liberté, nous amenons la société, en entier, à progresser dans la même direction et à communiquer avec plus de facilité sur notre apprentissage de la liberté avec les autres.

Tout comme un autre libertarien, Tom Woods, Jacob Huebert encourage le principe de la "nullification". L'Annulation est une alternative qui permet de contrer le jeu truqué entretenu par les hommes politiques, que ce soit les élus nationaux comme les sénateurs et les députés ou les autres politiciens. Le principe d'annulation permet aux citoyens de déclarer inconstitutionnelles les lois fédérales, de refuser de les faire respecter et de protéger les citoyens de leur application.

L'annulation n'est pas une quémande, une soumission, une supplication ou une pétition faite devant les politiciens et les juges pour obtenir quelques bribes de liberté. L'annulation est la dignité des hommes et des femmes qui, de la position de soumission, à ventre terre, se relèvent, se redressent, se positionnent fièrement et dignement devant le gouvernement fédéral pour lui dire simplement et à voix haute : NON. L'annulation est le principe fondamental de la démocratie des anciens, comme l'appelait Benjamin Constant, rappelant aux élus et aux autres administrateurs de la justice et du droit, que chaque individu a un moyen personnel et collectif de se prononcer sur la constitution, notamment lorsque l'Etat cherche à entrer dans nos vies privées en désirant changer nos comportements, voire à les prohiber alors que ceux-ci n'occasionnent aucune violence ou d'impact sur la vie d'autrui.

Publications

  • 2010,
    • a. "Libertarianism Today", Praeger, ISBN 978-0313377549
    • b. Commentaire du livre de Ryan Grim, "This Is Your Country On Drugs: The Secret History of Getting High in America", The Freeman, December, Vol 60, n°10

Liens externes

  • "The Most Important Thing We Can Do", Transcription d'un discours donné par Jacob H. Huebert, le 5 mars 2001 à la "Nullify Now convention" à Cincinnati, publié sur le site de Lew Rockwell