Vous pouvez contribuer simplement à Wikibéral. Pour cela, demander un compte à admin@liberaux.org. N'hésitez pas!



Jean de Salisbury

De Wikiberal
Im113e.gif

Jean de Salisbury (Johannes Sarisbierensis ou Parvus ou Leverianus), né à Salisbury au commencement du XIIe siècle, mort à Chartres en 1180.


Il a été formé dans les écoles de Paris d'abord à l'école de Pierre Abélard sur la montagne Sainte-Geneviève puis avec Robert de Melun pour la logique, et de Guillaume de Conches pour la grammaire. Il publie, en 1159, le Policraticus, premier grand traité de science politique du Moyen Âge.

Il est recommandé par Bernard de Clairvaux pour devenir secrétaire de l’archevêque de Canterbury Théobald. Il est notamment en charge des relations avec la papauté sans doute de grande importance avec de nombreuses missions à Rome. Jean de Salisbury y devient l’ami de Thomas Becket.

Il tombe en disgrâce en 1163 après des relations difficiles avec ses supérieurs dès 1155. Il s'oppose à la levée d'un impôt militaire sur l'Eglise d'Angleterre puis à la conquête de l'Irlande par Henry II autorisé par la pape Adrien IV à la condition d'y avoir l'autorité. Il termine sa carrière comme évêque de Chartres de 1176 à sa mort.

Il est l’un des hommes les plus cultivés de son temps, il lance de nombreux thèmes politiques appelés à se développer largement aux siècles suivants, notamment le thème du tyrannicide et l’analyse critique du phénomène de la Cour et de la futilité des courtisans. On lui doit la célèbre formule : « Un roi illettré n’est qu’un âne couronné ».

Liens externes


6784-Tatice-Chronometre.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur l'histoire du libéralisme et de la liberté.

P religion.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail sur les sujets de spiritualité et religion.

3835-22604.png Accédez d'un seul coup d’œil au portail consacré au libéralisme politique.